Star-Feminine Band - clip de la semaine vol.52

Les clips de la semaine vol.52

Voici venir les clips de la semaine pour cette fin novembre 2020. D’ordinaire, cette rubrique est toujours l’endroit et le moment pour quelques bonnes blagues et gaudrioles dont l’équipe de weirdsound.net a le secret. Cette semaine, ce ne sera pas le cas.

Nous avons appris le décès de notre amie et rédactrice, Hélène. Elle a fait le choix de mettre fin à ses jours la semaine dernière. Sensible et passionnée, comme nous, de musique, elle avait rejoint, pendant 2 ans notre équipe. Ensemble, nous avions fêté les 4 ans du site en février, avant qu’elle ne décide de faire une pause. En cette année si particulière et dans un monde souvent sombre, Hélène ne trouvait plus sa place. Hélène, nous te dédions cette rubrique des clips de la semaine. Nous pensons très fort à toi : Repose en paix.

Tachycardie – D’humeur à savoir

Tachycardie – D’humeur à savoir

Pour résumer… Psychédélique-drum, psychédélique-vidéo, et psychédélisme-en-veux-tu en-voilà avec de la percu donc sous toutes ses formes. JB Geoffroy fait une nouvelle fois parler son talent, sa virtuosité sur tout ce qui se tambourine, se tape et se percute. Notre rédacteur Johann Trummel avait eu l’occasion d’interviewer JB et chroniquer son premier album Probables il y a un an (déjà).

D’humeur à savoir est un prélude à Sommé-e, LP qui vient de sortir le 20 novembre 2020. Certains diront OVNI musical, on peut plutôt parler une nouvelle fois de maîtrise musicale et obsessionnelle. 

Membre éminent de Pneu, du quatuor tempétueux de La Colonie de Vacances, du projet irrévérencieux de Binidu ou même créateur de Fin sous le nom de Bean Japtiste édité aux Editions Caca (et oui ça existe les Editions Caca),  c’est une nouvelle fois avec Tachycardie son projet solo, que JB met en exergue sa créativité et sa rythmique… on semble écouter une histoire musicale sur ce clip telle une composition symphonique, le tout, accompagné par une vidéo avec la sensation d’une pellicule brûlée !

King Gizzard And The Lizard Wizard – Intrasport

Oyé oyé, fan d’indie-rock-psychédélique-machin-chose, les tempétueux King Gizzard And Lizard Wizard ne nous font pas l’honneur d’un mais bien de 2 sorties en cette fin d’année… et bah et bah, lecteurs vous êtes sacrément chanceux vous allez pouvoir vous lâcher pendant le Blackfriday.

Effectivement, l’album de leur Live in San Francisco en 2016 a été pressé pour notre plus grand plaisir (disponible fin novembre)… tournée d’ailleurs des plus extraordinaires… Mais ce n’est pas tout… le 16ème album des australiens K.G. vient de sortir cette semaine… hiphiphip hourra !

Toujours autant d’anarchie musicale, une tendance toujours affirmée à une orientalisation de quelques morceaux (notamment par l’utilisation d’un saz turc)… ce qui est d’ailleurs le cas avec le très addictif Intrasport. La mise en danger des KGLW est donc bien toujours présente sur ce nouvel opus avec une capacité à faire un nouveau grand pas au niveau créatif.

La première écoute à la rédaction est en tout cas signe d’un album (encore une fois) de qualité. Après la sortie de l’excellent clip Automation le mois dernier, Stu Mackenzie et sa bande nous livrent donc  le clip Intrasport, mettant d’ailleurs en scènes les 6 membres du groupe, dans une session photo dynamique. Le clip fait mouche, le titre fait mouche, l’album fait mouche… be happy !

Islet-Geeze (Gwenno Remix)

Ilset – Geese (Gwenno Remix)

Selon Gwenno, dont l’excellent album Le Kov avait été chroniqué sur weirdsound, Islet est un des meilleurs groupes du pays de Galles. Le trio originaire de Cardiff a confié à Gwenno le soin de remixer ce titre extrait de leur précédent LP, Eylet. La présence vocale de Emma Daman Thomas en sort renforcée, et Gwenno accordant une grande importance aux textures instrumentales, distille une ambiance cotonneuse et chaleureuse, moins dansante  que l’originale, mais plus intimiste.

Sergeant Thunderhoof – Cloudbusting (Kate Bush cover)

Sergeant Thunderhoof – Cloudbusting (Kate Bush)

Il y a encore peu, nous vous présentions le split de Sergeant Thunderhoof avec les américains de Howling Giant. Les anglais ne restent pas inactifs, même si leur pays est de nouveau confiné, et sortent ce 4 décembre cette très bonne cover du classique  de Kate Bush de 1985. La face B accueillera la version de Tony Reed (Mos Generator) de The Dreaming, morceau de 1982 de la chanteuse.

Cloudbusting a été enregistré pendant le confinement.

Yves Tumor – Kerosene!

Yves Tumor – Kerosene!

Yves Tumor Aka Sean Bowie est un multi-instrumentiste et producteur américain, né à Miami mais maintenant établi à Turin. Depuis un premier album auto-produit en 2015, il n’a pas perdu de temps puisqu’il a sorti, cette année, son 4ème album, Tortured Mind, chez Warp Records. Mélangeant les styles en un cocktail rock expérimental, il a reçu, partout des critiques très positives.

Un nouvel extrait-clip vidéo, vient de nous être proposé il y a quelques jours et déjà très partagé, y compris par des artistes tels Perfume Genius. Rien d’étonnant car le réalisateur, Cody Critcheloe travaille aussi pour Perfume Genius et on y décèle bien la même esthétique sensuelle.

Critcheloe nous parle de ce clip vidéo dans lequel on retrouve Diana Gordon:” nous avons entrepris de créer une histoire épique, rock-n-roll swindle, autour d’une bande de personnages hétéroclites qui évoluent un jour dans ce que l’on devrait appeler le triangle amoureux le plus chaud/le plus méchant de ce qui reste d’une certaine Amérique.

On vous propose la version chaude mais partiellement censurée pour être regardée en famille!

King Hannah – Meal Deal

King Hannah – Meal Deal

King Hannah est un duo de Liverpool qui vient de sortir, ce 20 Novembre, son premier E.P 6 titres, Tell your mind and I’ll tell you mine, sur le label City Slang. Le duo est composé de Hannah Merrik, qui écrit les paroles et chante et de Craig Whittle. On pense parfois à la voix de Hope Sandoval (ex Mazzy Star) et aux guitares de Kurt Vile.

Le titre Crème brûlée, paru en Septembre, séduira aussi les fans de Cigarettes After Sex ou I Break Horses. Le titre Meal Deal, le dernier dévoilé, va vous envoûter pendant près de 8 minutes. 

Hannah nous éclaire aussi sur le beau clip: “Nous avons eu le plaisir de tourner Meal Deal au magnifique et emblématique Playhouse Theatre de Liverpool. Craig a dirigé, tourné et réalisé le montage. Nous voulions utiliser l’espace unique que nous avions, un théâtre si ancien…avec tous ces couloirs et ces coins sombres, troublants, qui complètent très bien l’atmosphère du morceau. Nous voulions également le rendre théâtral et ainsi, la scène, les projecteurs et l’auditorium vide sont devenus un lieu vers lequel la vidéo pouvait se diriger”.

Shame – Water in the Well

Shame – Water in the Well

Après le clip Alphabet, Shame nous propose un nouvel extrait de son prochain album, Drunk Tank Pink, à paraître le 15 Janvier. Sur la pochette, un double portrait de Levin Forbes, le père du batteur Charlie.

Après un brillant premier album, Praise,en Janvier 2018, et des concerts plein d’énergie, le quintet de Brixton revient en nous surprenant. On passe progressivement du garage post punk à un son différent: plus gros, plus profond, plus ambitieux sans doute aussi et presque plus clean! 

Attention, l’esprit “tripes”/guts spirit est toujours bien là, rassurez vous! Et vous allez trouver des chœurs  au parfum Clash!

James Blake – Before

James Blake – Before

Le confinement est une période prolifique pour les artistes, qui se tournent vers la création pour combler ces instants en suspens. James Blake ne fait pas exception: déjà un EP sorti le 14 Octobre “Before” avec quatre titres, dont le clip éponyme Before est extrait ici. Livré dans cette rubrique avec un peu de retard, le clip n’en est pas moins actuel car James Blake a demandé à tous ses fans de contribuer et d’envoyer leurs vidéos pour mise en musique. Le résultat ? Un clip planant, réalisé par Ryder Ripps, qui explore les voies de la solitude, l’expression corporelle sur la patte electro que l’on reconnait bien chez James. L’artiste a d’ailleurs déclaré que cette interaction avec les fans, lui permettait de tenir dans ces moments particuliers. Fans qui lui demandent d’ailleurs des reprises, qu’il fait avec grand plaisir puisque le 11 Décembre, il sortira un EP dédié à ces covers, le morceau GodSpeed en était un premier extrait.

Et pour ceux qui seraient passés à côté de James Blake depuis une dizaine d’années, l’artiste londonien est chanteur, produit, joue de plusieurs instruments et écrit toutes ses chansons. Son talent a été de réinventer un tout nouveau genre electro-dubstep, avec son premier album intitulé sobrement “James Blake” en 2011. Puis il a réussi à se réinventer lui-même avec ses trois albums suivants, en introduisant de nouveaux genres plus hip-hop ou soul (collaboration avec Kendrick Lamar pour ne citer que lui). Le dernier en date est sorti en 2019 “Assume Form” et le concert promotionnel à Paris a malheureusement été annulé cette année … A charge de revanche pour un article ici donc !

Star Feminine Band – Femme Africaine

Star Feminine Band – Femme Africaine

Le label Born Bad Records nous propose de découvrir le Star Feminine Band, un merveilleux projet musical originaire du Bénin. Sous la houlette de André Baleguemon et composé uniquement de jeunes filles âgées de neuf à quinze ans, autodidactes, le groupe s’inspire de la musique populaire béninoise (mais pas que) pour adresser un message d’émancipation et de liberté aux jeunes générations africaines. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette formation hors du commun, on vous invite à découvrir l’histoire complète du groupe sur la page officielle de Born Bad à leur sujet.

Bootchy Temple – Can’t Tell

Bootchy Temple – Can’t Tell

Nous vous avons déjà parlé de Bootchy Temple à l’occasion de leur troisième album paru en 2018 sur le label Howlin Banana Records. Les revoilà dans notre actualité, avec le clip du morceau Can’t Tell, qui annonce la sortie de leur quatrième album nommé In Consummated Bloom. Enregistré au Capitola Analog Studio, ce nouvel opus tout en nuances, propose une pop mélancolique qui sied très bien à cette fin d’année 2020. L’album sort le 27 novembre prochain et promis, si nous avons le temps, il fera l’objet d’une chronique dans nos colonnes!

Voilà, les clips de la semaine c’est terminé pour cette fois ci. Plus que jamais, prenez soin de vous. La musique est un bon medium pour apaiser les angoisses et la tristesse, et en ce moment chez weirdsound, nous en avons bien besoin. Dans ce contexte douloureux que traverse notre équipe, nous vous remercions une fois de plus de nous lire, et de nous offrir cette possibilité de partager avec vous notre amour et notre passion de la musique, et, in fine, de partager le plaisir que nous avons à être ensemble.

clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips

La rédaction de weirdsound
Les derniers articles par La rédaction de weirdsound (tout voir)

1 réflexion sur “Les clips de la semaine vol.52”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page