Sydney Minsky Sargeant Working Men's Club Angers Sept 2021

Les clips de la semaine vol.75

En Une: Sydney Minsky Sargeant Working Men’s Club Angers Sept 2021 Photo Eric D.

Coucou, nous revoilou pour les clips de la semaine…Après deux semaines d’absence, nous avons de nombreux titres et clips à vous proposer. Nous allons essayer d’être éclectiques tout en sachant vous garder que ce qui nous paraît bon : ok, là, on aborde toujours le domaine de la subjectivité et de nos goûts personnels qui varient aussi au sein de notre petite équipe….Dans le lot-gagnant- vous trouverez certainement tout de même votre bonheur! Au menu Cat Power, The Smile, Leif Vollebeck, !!!, The Range, Vitalic, Tamino, Working Men’s Club, The Dream Syndicate, Messhuggah…

Vitalic – Boomer Ok

Vous êtes preneurs d’un peu de légèreté? Nous oui! Vitalic dévoilait le 27 avril dernier le clip de Boomer Ok, morceau extrait de son dernier album Dissidaence. La vidéo, humoristique, met en scène d’anciens champions sportifs dans une salle de sport géante et pour le moins originale. En prenant le contrepied de l’expression inventée par la génération des millénials, Vitalic nous prouve que nos anciens ont encore du jus! Voilà de quoi en rassurer certains à la rédaction de weirdsound. Sinon, Vitalic est actuellement en tournée, si vous n’avez pas encore eu l’occasion de le voir en live, foncez!

Cat Power-A Pair Of Brown Eyes

En Janvier, nous vous avons présenté le nouvel album de Cat Power. Très bel album de reprises avec l’une de mes préférées-et la préférée de Cat Power, celle du titre des Pogues, A Pair Of Brown Eyes. The Pogues, qui m’avaient enthousiasmé aussi en Live, il y a ….35 ans à Paris! Une énergie alors doublée de fête, de mélancolie et de lucidité à la fois! Reprendre ce traditionnel irlandais pouvait sembler être un défi pour Cat Power. Il retrouve toute son âme dans la version ici proposée. La voix de Cat Power est toujours aussi belle.

Le clip a été réalisé par Jim Jarmush. Il ne tarit pas d’éloge sur Chan Marshall aka Cat Power. « En tant que personne qui aime profondément la musique de Cat Power, avoir la possibilité de collaborer avec Chan sur cette vidéo était comme un rêve devenu réalité », déclare Jarmusch. « Elle m’inspire tellement, bien sûr en tant qu’artiste, mais c’est aussi tout simplement une personne extraordinaire ».

CAT POWER EN TOURNEE EN FRANCE
 29 mai 2022 – Salle Pleyel, Paris (COMPLET)
31 mai 2022 – La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand
6 juin 2022 – Le Rocher de Palmer, Cenon
7 juin 2022 – Le Stéréolux, Nantes (COMPLET)
8 juin 2022 – Le Mem, Rennes
15 juin 2022 – La Sirène, La Rochelle
16 juin 2022 – Le 106, Rouen

Clip réalisé par Jim Jarmusch

The Smile-Free In The Knowledge

The Smile est le « supergroupe » formé par les membres de Radiohead, le chanteur Thom Yorke et le guitariste Jonny Greenwood. Ils sont associés au batteur de Sons Of Kemet, Tom Skinner. Ils ont annoncé leur premier album, A Light For Attracting Attention pour le 13 Mai. Ce sera d’abord la version digitale puis le 17 juin pour la version physique (vinyles black ou Yellow). L’album est produit et mixé par l’inévitable Nigel Godrich.

Magnifique album de 13 titres dont 4 extraits ont été déjà dévoilés. L’album est drapé des cordes du London Contemporary Orchestra mais aussi d’une section cuivre comptant parmi les meilleurs musiciens de jazz du Royaume Uni. Nous vous proposons aujourd’hui le superbe Free In The Knowledge.

Le groupe sera en tournée en France : le 4 juin à Lille, à la Philharmonie de Paris les 6 et 7 juin, aux Nuits de Fourvière à Lyon, puis à Dijon, Reims et aux Arènes de Nîmes enfin le 11 juillet. Enjoy it!

The Dream Syndicate-Damian

Ultraviolet Battle Hymns and True Confessions sortira sur Fire Records, avec qui The Dream Syndicate vient de signer, le 10 juin prochain. Ce nouvel album du légendaire groupe californien a été fondé par Steve Wynn au tournant des années 80 est le quatrième depuis leur reformation en 2012. Le chant désinvolte soutenu par une guitare tout aussi décontractée, égrainant deux trois accords de manière nonchalante, donne un je ne sais quoi de country folk à la Kurt Vile à ce Damian.

Meshuggah-Broken Cog

Bon, ok, il ne faut jamais trop s’attarder sur l’esthétique des clips du groupe (bien que les goûts et les couleurs…). En attendant, les suédois de Meshuggah nous proposent un extrait de leur dernier album. Le titre, étrangement hypnotisant, presque psychédélique, aux voix parfois murmurées, décrit une machine cassée, aux transmissions grippées, au corps détruit, l’histoire un rouage récalcitrant. S’agit-il de notre société, notre monde, d’une relation, d’un état des lieux personnel ? Toujours est-il que la musique du groupe est toujours aussi efficace et diablement technique. L’album Immutable est sorti début avril sur Atomic Fire Records.

The Range-Urethane

Mercury est le 1er album, en 6 ans, de James Hinton aka The Range. The Range est le projet de ce musicien et producteur américain aujourd’hui basé dans le Vermont après avoir quitté New-York en 2018. James Hinton nous propose un nouveau titre de l’album Mercury, Urethane. Titre inspiré du grime et du Hip Hop, Urethane sample le morceau Ice Rink de l’Anglais MIK.

A propos de ce titre, James Hinton nous éclaire: « Les paroles ‘last year man got left in the dark – cause man didn’t really have nothing to say’ m’ont mis une claque car je me sentais assez seul et isolé. J’avais déménagé de la densité de Brooklyn à la campagne du Vermont, et à la fin de l’hiver 2019 j’ai eu l’impression d’avoir vécu une séparation mutuellement convenue avec le monde. Ces paroles étaient un défi pour moi et je les aimées comme une façon de lutter contre ce sentiment. »

L’album Mercury sortira le 10 Juin prochain sur le label Domino. Clip aussi très réussi!

Tamino-The First Disciple

En 2018, Tamino, rappelant parfois Jeff Buckley, nous avait séduit avec son premier album, Amir. Sa voix d’ange et sa musique-plutôt mélancolique-avait ensuite notamment envoûté le public de Stereolux à Nantes, en live, en fin d’hiver 2019. Le musicien belge-égyptien nous propose aujourd’hui un nouveau très beau titre, The First Disciple.

Le clip vidéo a été réalisé par Bastiaan Lochs et Jonathan Van Hemelrijck. Le passé, le présent et l’avenir se rejoignent dans un entrepôt abandonné de la banlieue d’Anvers. On y voit Tamino jouer de l’oud arabe, entouré du regard d’une armée de ravers et d’une toile décomposée de murs couverts de graffitis. Pour ce nouveau titre, Tamino s’est entouré des producteurs belges PJ Maertens et Jo Francken. On y retrouve un collaborateur et ami de longue date, Colin Greenwood de Radiohead, à la basse et Ruben Vanhoutte à la batterie.

La voix d’ange de Tamino revient pour adoucir le Printemps

Working Men’s Club-Circumference

Working Men’s Club nous a proposé un premier album séduisant avant que nous les retrouvions au Festival Levitation France à Angers en Septembre dernier. Le quatuor anglais nous a annoncé un nouvel album, Fear Fear, pour la mi Juillet. Après un premier single, Widow, le groupe nous dévoile Circumference.

Ce nouveau titre repose sur une ligne de synthé atmosphérique, une basse en arpeggiator et un beat tout droit sorti des années 80. Hommage à l’ère synth pop héritée de Manchester, Circumference voit Working Men’s Club moderniser le genre à sa façon, encore et toujours porté par la voix plutôt punk du leader Sydney Minsky-Sargeant. Un délicieux parfum Depeche Mode plâne aussi sur ce titre. Comme évoqué il y a un mois, nous aurons le plaisir de retrouver Working Men’s Club dans 3 festivals cet été dont Check In Party.

Leif Vollebekk-I’m not your lover

Leif Vollebekk est un musicien multi-instrumentiste canadien installé à Montréal et relativement méconnu en France. Il a pourtant déjà sorti 4 albums entre 2008 et 2019, dont les deux derniers sur le label Secret City Records. Après le suberbe Twin Solitude en 2017, ce fût New Ways en 2019. Ce sont d’ailleurs 5 versions live revisitées de ce dernier album que l’on retrouve sur l’E.P 6 titres, New Waves, paru la semaine dernière.

Leif Vollebekk, inspiré par Dylan et Neil Young, nous propose des titres folk aux accents parfois Soul. Ce nouvel E.P se veut une ode « resplendissante au sentiment unique créé par la musique sur scène, un amalgame d’émotions qui peut seulement être partagé avec un public ». Il nous en explique d’ailleurs la genèse.

« L’an dernier, j’ai eu la chance de revisiter ces chansons et j’ai réalisé qu’elles possédaient quelque chose que mes disques n’avaient pas », explique-t-il. « Elles vibraient avec l’énergie incommensurable des spectateurs. Peu importe s’ils écoutent la radio FM sur l’autoroute, s’ils regardent une diffusion du Late Late Show à CBS du confort de leur maison, ou s’ils sont debout devant moi au Troubadour à LA. Le public complète la musique. Ils l’influencent et la façonnent. Ils sont à l’autre extrémité de la fréquence et créent leurs propres nouvelles ondes. Cette symbiose est la chose dont je me suis ennuyé plus que tout au cours des deux dernières années. Et je la ressens sur cet album. » 

Puis il conclut : « Il faut se rappeler que, jusqu’à il y a cent ans, la musique en concert était la seule musique qui existait. »

Leif Vollebekk passera par Paris (le point Ephémère) le 9 Mai puis Bruxelles (Ancienne Belgique le 10) et l’Allemagne, Les Pays Bas.

Les derniers articles par La rédaction de weirdsound (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page