Villagers: la pop folk mélancolique de The Sunday Walker

Temps de lecture : 3 minutes

Villagers viennent de sortir un nouvel E.P, The Sunday Walker, au format vinyle, chez Domino.J’avais eu un vrai coup de coeur pour l’album Darling Arithmetic, 3ème album de Villagers paru en 2015 chez Domino et me permettant de découvrir le groupe. Coup de coeur confirmé par un superbe Live à Nantes Stereolux en Février 2016 (voir article). Par manque de temps, je n’avais pas chroniqué le quatrième album, The Art of Pretending to Swim, paru en Septembre 2018. Il contenait de nombreuses pépites tellles “A Trick of the Light”. Entre temps, Villagers nous avait offert aussi un magnifique album, Where have You Been in my Life, qui revisitait 12 titres des 3 premiers albums, enregistrés en Live et sur une journée.

Un E.P tiré des sessions d’enregistrement de l’album précédent:

Conor O'Brien en 2018 photo Rich Giligan
Conor O’Brien en 2018 photo Rich Giligan

En cette fin Novembre 2019, Villagers, emmenés par le chanteur et multiinstrumentiste Conor O’Brien sont donc de retour avec un E.P, The Sunday Walker, qui peut apparaître comme un prolongement de l’album précédent. On va d’ailleurs y retrouver les musiciens que Conor O’Brien avait sollicités notamment Maake van Der Linde, le flûtiste hollandais, sur les deux premiers titres ou Corman Curran (claviers) rejoint par un ensemble de cordes sur “Adora Venera” ou des cuivres irlandais. L’E.P est en effet tiré des séances d’enregistrement de l’album The Art Of Pretending To Swim et Conor O’Brien devait regretter d’avoir abandonné ces titres. Il s’en explique aujourd’hui: “Ces titres sont passés à travers les mailles du filet. Il s’avère qu’ils avaient leur propre histoire”. puis il ajoute:”L’E.P The Sunday Walker est une collection de chansons oubliées et riches en émotions. Des chansons sur la perte (le 4ème titre est ainsi dédié à la mémoire d’un proche) et d’autres sur la réalisation . des chansons sur l’empathie et l’isolement”. Comme souvent avec Villagers, si la tonalité est plutôt sombre et mélancolique, la Pop Folk n’est jamais triste et la lumière peut toujours jaillir si l’on prête attention à la déceler.

Une Pop Folk parfois aussi joyeuse!

Villagers nous avaient offert un nouveau titre l’été dernier, judicieusement intitulé “Summer’s song”, montrant que Conor O’ Brien savait aussi quitter le registre de la pop folk mélancolique. Avec une section de 6 bugles, le titre, écrit bien sûr par Conor, avait été mixé par Dave Fridman (Tame Impala, MGMT, Flaming Lips…). Conor O’ Brien racontait, au sujet de ce titre:”Summer’s Song est la chanson la plus pop que j’aie écrite. Elle est venue naturellement à moi et je m’en suis emparé. C’était juste une excuse pour faire sonner les cuivres (Bugles) comme des rayons de soleil. C’est marrant de la jouer en live (voir video ci dessous à Dublin). je n’arrive pas à croire que Dave Fridman ait pu réalisé le mix en apportant sa touche de magie”. Ce titre est-il destiné à figurer sur un prochain opus, donnant ainsi une nouvelle tonalité?

Conor O’Brien continue à s’affirmer comme l’un des meilleurs songwriters britanniques ; En 2019, après avoir assuré les premières parties de Mumford & Sons au R.U, Villagers a montré sa capacité à jouer un concert “sold out” devant 4000 personnes à Dublin, se produisant à nouveau ce dernier week end dans la capitale irlandaise. On espère une nouvelle tournée en France, passant encore notamment par Nantes/Stereolux!

Enregistré à Berlin le 14 Novembre 2019

https://www.wearevillagers.com/

Ziggy

Passionné depuis toujours par la musique et par le support vinyle! Son premier grand concert : King Crimson à Londres,il y a très longtemps! Aujourd'hui il aime de nombreux styles, pourvu que la musique soit bonne,mais ça, c'est très subjectif!!

Ziggy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *