Orouni ouvre la soirée des disques Pavillon aux Bars en Trans

Temps de lecture : 5 minutes

En cette fin de première semaine de Décembre, Rennes, ville étudiante dynamique, connaissait un surcroît d’animation avec ses désormais célèbres Trans Musicales et le festival off des Bars en Trans. Si des dizaines de cafés accueillaient des soirées musicales de qualité, le Méliès offrait certainement l’une des plus attractives. L’affiche proposait, en effet, une soirée organisée par les disques Pavillon avec Orouni, Fast Friends et Korin F. Dès l’ouverture, le café , à la jauge limitée à 100 places, devait refuser des spectateurs, signe de l’engouement suscité par la programmation. Heureusement, la soirée a permis d’accueillir un peu plus de monde encore, certains spectateurs venant davantage pour un groupe que pour tous.

Orouni et sa Folk Pop

Orouni Rennes Dec 2019 Rémi A photo benoit pour weirdsound
Orouni Rennes Dec 2019 Rémi A photo benoit pour weirdsound

Rémi Antoni aka Orouni ouvrait la soirée, accompagné de deux musiciennes , la chanteuse et flutiste Emma Broughton et la violonniste Anne Gouverneur que l’on retrouve sur son dernier opus, Partitions, paru au printemps (voir chronique) mais aussi dans les sessions live données par le compositeur chanteur guitariste. Orouni avait choisi de nous proposer des titres empruntés à ses deux derniers albums, Grand Tour et Partitions. Les titres avaient été revisités pour s’adapter à la configuration musicale de cette soirée: point de cuivres, nappes de synthé ou électronique mais un set acoustique qui va aussi révéler toute la richesse et la complexité de l’oeuvre d’Orouni.

C’est “In the service of beauty”, 1er titre de l’album Grand Tour, qui ouvre le set, suivi de 3 titres du dernier opus. A la fin de “Total novel”, Rémi Antoni, qui communique volontiers et avec humour s’amuse à poser une question au public..”qui a remporté deux fois le Goncourt avec deux identités différentes”? Heureusement plusieurs voix fusent pour donner la bonne réponse (Romain Gary alias Emile Ajar), ce qui semble rassurer le chanteur sur la qualité du public et lui permet de rajouter “Ok on continue”!! Le trio enchaîne alors avec “No features” où la voix d’Emma Broughton nous enchante. Nouvelle intervention de Rémi Antoni pour nous présenter “Firearms” où il raconte comment il s’est fait agresser dans la ville du Cap (Cape Town). Davantage encore que sur l’album Grand Tour, c’est le violon d’Anne Gouverneur qui nous séduit maintenant.

Orouni avec Emma Broughton

Encore une anecdote pour introduire “Former Lorry Driver”…”une chanson sur quelqu’un à qui on a pronostiqué 6 mois de vie avant de mourir…il dépense tout son argent…et 6 mois après on lui annonce qu’il est guéri…mais il est ruiné”. Rémi Antoni ajoute que “c’est inspiré d’un histoire vraie”! Vient ensuite “Aloysius”, un de mes titres préférés avec Emma Broughton à nouveau au chant et à la flûte. Avant “Decomposition”, Rémi nous prévient que l’on pourra trouver, au merch, après le concert, K7, cd, vinyles, 78 Tours…cherchez l’erreur…J’aime particulièrement cette fin de set qui, outre le titre précité, comprend “Nora” puis “The sea castle”, titre plus péchu. Puis “comme toutes les bonnes choses ont une fin” (je tais la suite de la blague), c’est “Son of Mystery” qui clôt le concert. Ce titre figure comme titre bonus sur le dernier cd mais est absent sur le vinyle Partitions. Encore un parfum, comme sur “The lives of Elevators” de Jacco Gardner.

11 juillet 2019 dans une librairie parisienne

Après le concert et avant de retrouver Fast Friends et Korin F, j’ai la chance, tout en discutant avec Orouni, de tomber sur un exemplaire rescapé du cd “Somewhere in dreamland” où Emma Broughton chante, en les revisitant, 4 titres de l’album Grand Tour. Orouni reste un artiste à suivre, plein de talent et de projets…Peut-être une nouvelle adaptation de ses titres dans une autre configuration musicale ambitieuse…mais Chut! surprise!?

Orouni Rennes 2019 photo benoit pour weirdsound
Orouni Rennes 2019 photo benoit pour weirdsound

Fast Friends…en trio

Fast Friends Dec 2019 Bars en Trans
Fast Friends Dec 2019 Bars en Trans

Je ne connaissais pas Fast Friends avant la programmation de cette soirée. C’était donc une quasi découverte pour moi, n’ayant qu’écouté que rapidement leur E.P, Unknown Homes, sorti fin 2018. Après avoir passé un peu de temps avec Orouni et une courte pause bière, c’est le 1er titre des parisiens qui me faisait descendre au sous sol du Méliès…Difficile d’aller, dans un 1er temps, plus loin que le bas de l’escalier et donc d’apprécier les premiers 3 titres, mes voisins ne cessant de bavarder! Heureusement, en me faufilant, je parvenais à me rapprocher davantage de la scène pour mieux profiter de la suite du set.. Bon..je ne vous donnerai pas les titres joués, vu que je ne les connaissais pas; le groupe a un potentiel réel que leur E.P laissait entrevoir. J’attends la suite pour mieux vous faire découvrir ce groupe, entre pop, rock psyché et …folk!

Jim est celui qui apporte les grilles d’accords, écrit les paroles et chante et Julien arrange et restructure les titres. Les deux guitaristes sont accompagnés, sur scène, d’un bassiste, Nicolas Desse (Erevan et Forever Pavot. Le 1er album de Fast Friends est prévu pour fin Avril 2020: comme pour l’E.P précédent, on retrouve la même équipe, à savoir D. james Goodwin pour le mixage et Phil Bova pour le mastering.

Eureka un des 5 titres de l’E.P Unknown Homes

Korin F. et son électro décalée

Korin F Bars en Trans 2019 photo benoit pour weirdsound
Korin F Bars en Trans 2019 photo benoit pour weirdsound

Korin F clôturait la soirée musicale organisée par les disques Pavillon au Méliès. Il y a un peu plus d’un an, Fatherubu et moi même avions été séduits (voir article) et amusés par la fraîcheur et la spontaneité qui se dégageaient du “CD de voiture“, 1er E.P du duo Korin F. En live, on retrouve les mêmes ingrédients mais on s’aperçoit vite qu’il y a aussi une recherche musicale indéniable qui donne son identité au duo composé de Maxime Grayt et Pierre Thomassian. Maxime, auteur et cinéaste est aussi le chanteur . Après le concert, il me disait qu’il ne chantait que…depuis 2 ans!Il prend de temps en temps aussi une guitare pour enrichir musicalement la touche électro pop dominante de leur set. Pierre, compositeur, est aux “machines”, l’électro restant son domaine. Il se permet tout de même une petite sortie de scène/bain de foule comme précédemment Maxime G .

Maxime G Rennes 2019 Korin F photo benoit pour weirdsound
Maxime G Rennes 2019 Korin F photo benoit pour weirdsound

Si Korin F. a, bien sûr, joué son cd phare cd de voiture et notamment le titre éponyme , des titres de leur prochain 1er album ont aussi été interprétés, façon de les tester en live. Plusieurs nouveaux titres électro et péchus furent joués, le set s’achevant sur “…exponentiel”. (J’ai oublié le premier mot!).Après le concert, Maxime G me disait que le duo comptait sortir son 1er album dans la 2ème moitié de 2020 et que plusieurs clips video étaient déjà prêts(on n’oublie pas qu’il est cinéaste!).

https://www.lesdisquespavillon.com/

Ziggy

Passionné depuis toujours par la musique et par le support vinyle! Son premier grand concert : King Crimson à Londres,il y a très longtemps! Aujourd'hui il aime de nombreux styles, pourvu que la musique soit bonne,mais ça, c'est très subjectif!!

Ziggy has 198 posts and counting. See all posts by Ziggy

Ziggy

Laisser un commentaire