les clips de la semaine vol.67

les clips de la semaine vol.67

Et c’est reparti pour une nouvelle semaine. Oublions la Covid, la présidentielle et plongeons nous dans un bain de sons salvateurs, décrassons nous les esgourdes pour souffler un peu. Du vent d’Irlande, de New York ou de France, du rock, du rap, de l’electro, voilà le programme pour cette 67ème édition des clips de la semaine!

Fontaines D.C. – Jackie Down The Line

Les dublinois sont de retour avec un single des plus efficaces. qui préfigure l’album à sortir le 22 avril. Skinty Fia. Titre énigmatique qui serait une vieille malédiction irlandaise signifiant plus ou moins « la malédiction du cerf »…. Dans la même veine, ce Jackie Down The Line est, selon Grian Chatten, écrite « du point de vue de quelqu’un qui ne veut pas être bon ou qui ne ressent pas le besoin de faire semblant d’être bon. Je pense que la chanson se résumerait au mot « doom ». » Le titre est comme à leur habitude désinvolte avec cette tendance un peu mélancolique, et un refrain qui reste longtemps en tête. Vu qu’on aime beaucoup Fontaines D. C. chez Weirdsound, on attend la suite avec impatience.

Hu$h Money – B. I. G. L. I. E.

Hush Money est une expression qui désigne un arrangement financier entre deux parties pour que celle qui est flouée reste silencieuse suite à une action illégale. C’est aussi le projet rap old school d’Alex Skolnick plus connu pour tenir la six cordes chez Testament. Il avait déjà sorti l’an dernier un titre anti-Trump et un morceau enjoignant à porter un masque. Est également invité J-Hype. Ils s’attaquent cette fois-ci à la folie qui s’est emparée des pro-Trump l’an dernier (le morceau est sorti le 6 janvier) avec l’insurrection qui a donné lieu à l’assaut du Capitole. Le clip tourné dans un style aussi old school que la musique a été shooté devant le siège de Fox News à Time Square…

SOM – Center

Pelagic, une fois encore, SOM de nouveau. Un deuxième single en deux semaines pour leur album à venir, The Shape of Everything (22 janvier). Toujours dans la même veine avec autant de bonheur, le groupe délivre un titre que l’on pourrait presque qualifier de post-shoegaze. Ambiance éthérée sur lit de grosses guitares, progression jusqu’à un climax lors duquel la mélodie va se dérouler pour venir s’éteindre sur un superbe final tout en douceur.

Elephant Stone – La Fusée Du Chagrin

Elephant Stone sort un E.P, Le Voyage de M. Lonely Dans La Lune, le 18 Février. 2 ans après son 5ème album, Hollow, sur le label Fuzz, Cet E.P fait d’ailleurs le lien avec l’album. Un album où le groupe canadien rappelle sa confrontation aux questions de la mort de la terre et de la survie hypothétique de l’humanité.

Rishi Dhir nous éclaire à ce propos. « J’ai construit l’histoire d’un ermite qui est très heureux dans son monde solitaire, jusqu’à ce qu’un événement mondial se produise et oblige tous les autres à rester chez eux… ça vous dit quelque chose ? » Dhir explique. « Il voit cela comme une moquerie de lui et de ses choix, décidant au contraire de construire une fusée vers la lune pour rester seul. » Au fil des quatre chansons, M. Lonely, dont les deux premiers titres sont composés d’accroches rauques et de synthétiseurs voltaïques et les deux derniers de mélodies douces et solitaires, « réalise finalement qu’il était plus heureux sur une terre imparfaite avec toutes ses personnes imparfaites ».

L’E.P est chanté en français, une première pour Elephant Stone, déjà apprécié au Festival Levitation en 2017 avant de retrouver Rishi Dhir-avec Alaex Maas- dans M.I.E.N en 2018. Pour Rishi Dhir, il s’agit d’ailleurs « d’une lettre d’Amour à Montréal, au Québec et à tous nos amis francophones dans le monde« . Ce premier extrait, La Fusée du Chagrin a aussi, je trouve, un parfum d’un autre groupe montréalais…..Arcade Fire. L’identité rock psyché est toujours, bien sûr, omniprésente.

Spiritualized – Crazy

Spiritualized, encore un groupe vu au Festival Levitation France à Angers pour un final somptueux en 2018. Le nouvel album de Spiritualized et de son frontman Jason Pierce-aka Jason Spaceman- sort ce 25 Février prochain, sur le label Bella Union. Après le superbe Always Together With You en Novembre, un nouveau titre, Crazy, nous est proposé aujourd’hui. Un titre qui est une douce ballade coutry soul sublimée par la chanteuse américaine Nikki Lane.

Father John Misty – Funny Girl

Après 4 ans d’absence, Father John Misty est bientôt de retour avec un 5ème album, Chlöé And The Next 20th Century. Ce nouvel album, co-produit par Jonathan Wilson comprend 11 magnifiques ballades. Celles ci sont portées par des arrangements d’univers cinématographique, mêlant cordes, piano et cuivres. La voix unique de Father John Misty nous plonge, avec délice, dans l’Amérique et le New-York des années 50.

You Said Strange – Mourning Colours

Séance de rattrapage avec le clip Mourning Colours, extrait du second album du groupe de Giverny, You Said Strange. Intitulé Thousand Shadows Vol 1, il est co-édité par Exag Records/Freakout Records/Le Cêpe Records et est sorti en Décembre. Alors repérés par les Dandy Warhols, les normands , après 2 E.P et un single, ont sorti un excellent premier album, Salvation Prayer, puis un E.P sur le label Fuzz Records en 2018 et 2019.

Retour gagnant, cette fois dans leur Home studio d’Evreux pour le groupe psyché, énergique mais aussi plus mélodique que jamais. Le mixage a été confié à Daniel James Godwin (producteur de This Is The Kit, Kevin Morby…) depuis son studio de Woodstock.

Roseland – Eternal Eyes

Nous avions beaucoup aimé le précédent album de Roseland (aka Emeline Marceau). la voici qui revient avec un nouveau single. Son electro-pop s’est étoffée et la production affirmée. « Evoquant le regret d’une vie humaine perdue sur notre chère planète Terre face à l’angoisse d’une vie devenue éternelle au fin fond de l’Espace, le titre suit Emeline confrontée à la solitude de son éternité dans différentes situations, tuant le temps comme elle peut dans l’immensité et le vide de l’univers. Unsaid Words sortira le 25 mars (Cryogène Prod / Inouïe Distribution).

Reuben’s Daughters – The Well

Pop-folk douce amère venue tout droit d’outre manche, « Reuben Myles Tyghe, aka Reuben’s Daughters évolue depuis près de deux décennies au coeur de la scène locale indépendante. Avec son précédent groupe, Port Erin, il teintait les valons de sa campagne d’un souffle cold wave moderne le temps d’une poignée d’albums et de quelques centaines de concerts. » L’album Mami Wata (Microcultures Records / Kuroneko) sort le 1er avril 2022.

Voilà, les clips de la semaine s’achévent pour aujourd’hui, mais nous serons de retour dès que nous aurons rempli nos escarcelles de nouvelles images et de nouveaux sons!

Les derniers articles par La rédaction de weirdsound (tout voir)

1 réflexion sur “les clips de la semaine vol.67”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page