les clips de la semaine vol.61 - Ministry

Les clips de la semaine vol.61

Les vacances sont bientôt terminées, il faut se faire à cette idées les amis! La planète est à feu et à sang, le climat part complètement en couilles (ce n’est pas le dernier rapport du GIEC qui nous contredira), et on ne va même pas évoquer le COVID…Mais comment garder le moral et foi dans l’espèce humaine? En regardant les clips de la semaine sur weirdsound.net par exemple? Bon OK, notre webzine ne pourra sans doute pas résoudre tous les problèmes du moment, mais ce que nous pouvons vous garantir c’est que vous allez passer du bon temps à découvrir les clips musicaux que nous vous avons mis dans cette sélection!

Certains sont encore en congés, mais la demi-équipe qui tient le site a eu à coeur de vous dénicher des choses sympas. Au programme des clips de la semaine volume 61 : Low, Ministry, Rob Zombie, Bryan’s Magic Tears, The Devils, Insecure Men, Servo, Manolo Redondo, Malka Family, Renard Blanc, Teeth, Hater, Mono, Vanishing Twin, Julia Daigle et King Gizzard and The Wizard Lizard. On démarre maintenant!

Low – More

LOW – More

Des nouvelles du côté de chez Sub Pop Records et de Low! Alan Sparhawk et Mimi Parker viennent de rendre publique le clip du titre More, la seconde vidéo extraite de leur nouvel album qui sortira le dix septembre prochain. Celui ci se nommera Hey What, les dix morceaux ont été enregistrés sous la supervision du producteur BJ Burton (déjà producteur des deux précédents disques).

La vidéo de More, selon le communiqué de presse, “explore le mythe de Sisyphe sous un angle moderne. Comment démanteler l’oppression structurelle liée aux préjugés sexistes?”. Jetez un œil ci-dessus.

Low a annoncé qu’ils seront en tournée en 2022, les dates sont sur leur site, avec un passage à l’Alhambra à Paris le 05 février.

Insecure Men – Live

Insecure Men – Live at Venue MOT

“Nous aurions dû vous en parler” : c’est par ces mots, piètres excuses, que nous introduisons cette captation d’un live des anglais de Insecure Men. Side project de Saul Adamczewski, à côté de Fat White Family, Insecure Men a sorti un excellent disque au titre éponyme en 2018 sur le label Fat Possum. Réalisation collective (une douzaine de musiciens ont participé à l’enregistrement), entre pop et exotica aux sonorités psyché, l’album se révélait être un petit bijou. Bref nous aurions dû vous en parler à l’époque!

Pour en revenir au live ci dessus, vous aurez le droit à quarante minutes de musique (ils ont joué la quasi totalité de leur premier album) à l’occasion de la réouverture de la salle Venue MOT (une discothèque de Londres). La vidéo est de très bonne qualité, on ne peut que vous conseiller son visionnage si vous ne connaissez pas ce projet hors norme qu’est Insecure Men.

Rob Zombie – The Eternal Struggles of The Howling Man

Rob Zombie – The Eternal Struggles of The Howling Man

En début d’année nous vous proposions la chronique du septième album de Rob Zombie. Sans être son meilleur, The Lunar Injection Kool Aid Eclipse Conspiracy (oui c’est long comme nom) comportait quelques très bons morceaux. Parmi eux figure The Eternal Struggles of The Howling Man, qui a désormais son propre clip.

Profitons de cette rubrique pour vous signaler la sortie d’un coffret Blu-Ray (ou DVD) à un prix modique, regroupant une partie de la filmographie de Rob. Si vous aimez le cinéma fantastique tendance gore/horrifique et que vous avez l’estomac bien accroché, foncez!

Ministry – Search And Destroy

Ministry – Search And Destroy

Al Jourgensen et Ministry nous avaient manqué en ces jours compliqués! Bonne nouvelle, le nouvel album du groupe, intitulé Moral Hygiene, sortira dans quelques semaines sur le label Nuclear Blast. Pour dévoiler peu à peu le disque, Ministry a rendu public un premier extrait, en l’occurence la reprise du morceau Search And Destroy des Stooges. Un bel hommage aux légendes de Detroit, Iggy a dû apprécier!

La chronique de Moral Hygiene sera surement sur weirdsound.net d’ici à la fin du mois de septembre, le temps pour Fatherubu de dompter l’animal! Pour l’instant son premier retour, en fan inconditionnel du groupe, est assez basique : “il est canon”! Ministry n’a rien perdu de son mordant, et ça tire sur tout ce qui bouge. Affaire à suivre sur notre site, en attendant vous pouvez relire notre article consacré à l’album précédent, Amerikkkant.

Manolo Redondo – Lost & Found Parts 1-3

Manolo Redondo – Lost & Found Parts 1-3

Les vacances, l’errance du voyageur. Les paysages désertiques de Californie et du Mexique du clip issu d’un film tourné en compagnie du videaste Daniel Johnson ont cette ambiance à la fois onirique et dépaysante, tels les souvenirs que l’on garde de ces jours hors du temps.

Un peu à l’image de cette musique entre folk, pop aérienne et bossa. Les langues se mélangent tout comme les influences, la musique de Manolo Redondo nous emmène loin.

Julia Daigle – Usage domestique

Julia Daigle – Usage Domestique

Un peu pop, un peu folk, un peu psyché, très seventies, Usage Domestique a ce côté à la fois langoureux et dansant des chansons de B.O. de films français de ces années-là. Il se dégage une sensualité doucement chaude que la voix entre chant et récitation vient encore accentuer.

Après un E.P. en 2020, Le Coin Plié, la discrète chanteuse sortira un album intitulé Un Singe Sur L’épaule (=en anglais une addiction à l’héroïne) cet automne où l’on espère retrouver cette ambiance “chaleureuse et feutrée”. A suivre de près.

SERVO – II (Live at Le Plancher)

Servo – II (Live at Le Plancher)

Nous vous les faisions découvrir en fin d’année dernière dans cette belle chronique écrite par notre rédacteur Ziggy : les rouennais de Servo ont sorti fin juillet un nouveau clip tiré d’une captation d’un live au lieudit “Le Plancher”, lieu incontournable pour les groupes normands. Voici comment les garçons de Servo nous présentent l’endroit :

C’est une petite baraque à la campagne, isolée du monde, où la seule occupation est de jouer de la musique (et manger beaucoup). Nous étions là-bas pour enregistrer quelques nouveaux morceaux avec l’aide d’Adrian et Marc de MNNQNS. Nous avons donc profité que tout soit correctement installé pour filmer deux titres. On a juste eu à mettre des caméras dans les mains d’Adrian et Marc, et dire : “Moteur !”.

Le titre II provient de leur second album ALIEN sorti en 2020 chez Fuzz Club.

MALKA FAMILY – Gouvernement

MALKA FAMILY – Gouvernement

Ce titre signe le retour des mythiques Malka Family. Autoproclamés (sans doute avec raison) les rois du funk français, la joyeuse bande est de retour dans le circuit depuis quelques années déjà. Le retour du Kif, leur dernier album, datait de 2017.

Ils nous ont gratifié pour cet été pas comme les autres d’un titre assez dans l’air du temps… aux relents de soul/funk psyché qui nous feraient presque sentir les odeurs d’une fumée lourde aux fragrances musquées légèrement écœurantes mais hautement psychotropes. Le kif quoi.

Ils seront en concert à l’Élysée Montmartre le 11 décembre

Teeth – J’ai Raté Ma Vie

Teeth – J’ai Raté Ma Vie

Bordeaux semble être le nouvel eldorado du rock et de la pop. Grâce au Label Flippin’ Freaks et à ses productions audacieuses, la scène de la capitale girondine se dévoile. Derrière le fer de lance que constitue J. C. Satàn, on trouve des musiciens talentueux qui ne s’inquiètent aucunement de rendre hommage à leurs influences en les copiant, un son bien garage et une certaine forme de nonchalance musicale.

Teeth, c’est tout ça. Le groupe est qualifié de Krautrock… mais on y trouve du shoegaze, de la noise, du garage ,de la pop 60’s/70’s. Bref, un heureux foutoir qu’il est bon de découvrir.

Bryan’s Magic Tears – Sad Toys

Bryan’s Magic Tears – Sad Toys

Chez Born Bad Records, on prépare tranquillement la sortie du prochain album des Bryan’s Magic Tears! Une excellente nouvelle quand on se rappelle leur second disque sorti il y a bientôt trois ans et que nous avions chroniqué dans ces colonnes. Le troisième disque des parisiens se nommera Vacuum sealed, le morceau Sad Toys (ci dessus) vous en donne un avant-gout.

Il ne sera pas sans rappeler quelques bonnes influences 90’s comme les Happy Mondays et consors, les Bryan’s Magic Tears sont passés maitres en la matière de remettre au goût du jour des sonorités que nous croyons perdues! La sortie est prévue pour le 15 octobre, naturellement l’équipe de weirdsound est sur le coup.

Renard Blanc – Vitriol

Renard Blanc – Vitriol

On plonge entre cauchemar psychédélique et trip sous acide dans la profondeur des forêts québécoises avec le dernier single du groupe Renard Blanc tiré de leur E.P. Beryllium. On en perd ses repères spatiaux autant que musicaux; L’univers du groupe reste unique et la construction de leurs titres envoûtante.

King Gizzard & The Wizard Lizard – Blue Morpho

Les prolifiques australiens ont encore sorti un nouvel album. À raison de deux par an en moyenne, c’est très dur pour une petite rédaction de suivre le rythme! Leur dernier en date Butterfly 3000 (mais le temps que cette chronique soit relue et publiée, qui sait s’ils n’auront pas déjà sorti un nouvel opus?) nous emmène encore plus loin dans leur pop psyché aux accents orientaux.

Ce Blue Morpho est censé avoir été enregistré en l’an … 3021. Bon, sans vouloir leur faire de la peine, si l’humanité est encore une espèce non éteinte, je ne suis pas sûr que la musique ressemble à ça. Quoi qu’il en soit, ce clip est bien dans la veine psychée de cette mouture plus ou moins hebdomadaire puisque là aussi on entre dans un univers onirique qui n’est pas sans rappeler l’esthétique du dessin animé des Beatles Yellow Submarine dans lequel apparaissent les Blue Meanies. Tiens, le temps que d’éditer cette rubrique, ils ont déjà sorti au moins deux autres clips!

Vanishing Twin – Phase One Million

Vanishing Twin – Phase One Million

Un zest de disco, un peu d’afro beat, un son de kick qui sortirait d’un dance floor un peu lointain. Le single de Vanishing Twin invite à la transe et à la danse sensuelle.

C’est le deuxième extrait de leur album Ookii Gekkou à sortir en octobre prochain. Le quintet londonien comme à son habitude offre un visuel déroutant truffé de trouvailles et de références ésotériques. C’est l’artiste Noriko Okaku qui est aux manettes, tandis que l’univers musical évoque parfois Sun Ra ou Alice Coltrane

Hater – Bad Luck

Hater – Bad Luck

Un peu de pop éthérée et aérienne pour finir cette sélection en légèreté. La chanteuse déclare à propos du titre : “ La chanson parle d’une sorte de maladresse sociale entre moi et de nouveaux visages. Se sentir exclu parce que je ne sais pas comment lire une situation, mais aussi parce que je ne veux pas en savoir plus que je ne le devrais.”

Les suédois enregistreront un album cet hiver qui devrait sortir l’an prochain chez Fire Recordings.

Mono – Riptide

Mono – Riptide

Enregistré pendant le confinement de 2020, le prochain album du groupe Post-rock japonais, Pilgrimage Of The Soul, devrait sortir à la toute fin de l’été sur le très bon label Pelagic records. 

A travers le clip, on perçoit les angoisses qui ont pu germer dans l’esprit des musiciens (et des autres aussi) durant cette période qui a vu notre relation à l’environnement être questionnée, nos gouvernements plus ou moins glisser vers des tendances autoritaristes (selon les pays). C’est un véritable court métrage (assez pessimiste) qui nous est présenté ici.

La musique n’intervient qu’après presque quatre minutes. Il faut attendre la conclusion du rêve du protagoniste principal pour entendre les premières douces notes de ce Riptide (contre-courant). Puis vient ensuite le déferlement de décibels et d’émotions qui caractérise si bien la musique de Mono. promis, il y aura une chronique de l’album!

The Devils – I Appeared to the Madonna

The Devils – I Appeared to the Madonna

The Devils : Un duo composé par Gianni Vessella (voix, guitare) et Erika Tolado (voix, batterie), formé à Naples en Italie, en 2015. Héritiers musicaux et stylistiques de The Cramps, ayant comme producteur Alain Johannes (ex Queens Of The Stone Age), ils viennent de sortir leur troisième album nommé Beast Must Regret Nothing.

Sur ce ce disque Les références de The Devils sont nombreuses : ils se présentent comme un prêtre et une nonne possédés dans Coitus Interruptus, comme le couple qu’ont formé Marilyn Manson et Dita Von Teese dans Azazel ou encore dans une parodie des White Stripes dans I Appeared to the Madonna (cf le clip ci dessus). Lui est à la guitare, elle à la batterie et au chant, en résulte un punk rock (parfois un peu stoner) primaire mais séduisant. Cerise sur le gâteau, on trouve sur ce troisième LP un invité de grande classe en la personne de Mark Lanegan sur le titre Devil Whistle Don’t Sing.

Les clips de la semaine c’est terminé pour cette fois ci! Nous espérons que vous aurez fait quelques découvertes et enrichi vos playlists et listes d’achats futurs. On ne le répète jamais assez, la plupart des artistes que nous vous présentons sont sur des labels indépendants, chaque euro qu’ils toucheront grâce à vous leur permettront d’envisager un avenir serein. Tant qu’à faire, cela permettra aussi à votre webzine de continuer à exister en vous proposant toujours plus de chroniques et autres papiers au sujet des musiques que nous aimons. Portez vous bien, et à très bientôt pour une nouvelle sélection des clips de la semaine!

clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips

Les derniers articles par La rédaction de weirdsound (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page