Les clips de la semaine vol.49

Temps de lecture : 6 minutes

Les clips de la semaine sont de retour sur vos écrans ! Comme à son habitude, la rédaction de weirdsound.net vous a préparé une sélection de clips vidéos plus sympas les uns que les autres ! Au programme et dans le désordre : Anton Newcombe, Kutiman, Nothing, London Grammar, Max Cooper, Bruce Springsteen, Why Nicht, Bottler, We Hate You Please Die… Normalement, voilà de quoi vous faire un peu oublier le COVID, les élections américaines, la guerre en Azerbaïdjan et toutes les autres bonnes nouvelles que nous recevons en ce moment. La musique ne guérit pas encore les virus, mais elle adoucie les mœurs (et l’humeur !), c’est déjà un bon début non ? Allez on démarre, les clips de la semaine volume 49, c’est parti !

Kutiman (feat Melike Sahin) – Elimi Tut 

Kutiman (feat Melike Sahin) – Elimi Tut 

Ophir Kutiel aka Kutiman et Melike Sahin récidivent, avec le titre Elimi Tut, un an après leur collaboration dans Sakla Beni. L’Israélien et la chanteuse turque (ex Baba ZuLa) se sont rencontrés à Istanbul en 2017. A l’heure où le rock psyché turc a le vent en poupe (L’an dernier nous avons apprécié notamment Altin Gün et Derya Yildirim & Grup Simsek), les deux musiciens se sont retrouvés sur cet hymne psyché anatolien.

Elimi Tut (Tiens ma main) est une mélodie simple mais rapidement addictive : de belles nappes de synthé et des lignes de basse reflétant le feeling du multi instrumentiste Kutiman.

Why Nicht – Bijou Aberrant

Why Nicht – Bijou Aberrant

Why Nicht est un duo qui vient de sortir son premier E.P éponyme. Composé de Bagheera et Lord Tératoïde qui se sont rencontrés à l’adolescence, Why Nicht vient d’être lauréat du Fair 2020 et est aussi passé par les Transmusicales de Rennes en décembre dernier. Il y a un an, leur clip Boa avait déjà donné un avant goût de leur talent, doublé de fantaisie pour ne pas dire un brin de folie qui rappelait Brigitte Fontaine… il y a bien longtemps!

Aujourd’hui, le titre Bijou Aberrant nous séduit tout autant : un mélange de styles musicaux, y compris avec un parfum tribal, pour un titre décalé et décapant. Cela fait du bien en ces temps incertains voire moroses. A écouter absolument pour garder la pêche !

On espère une version physique bientôt !

Nothing – Bernie Sanders

Nothing – Bernie Sanders

Ok. Un, le clip n’a rien à voir avec le candidat malheureux à la primaire démocrate américaine. Deux, les lyrics non plus. Alors pourquoi ce titre ? Et bien, peut-être parce que Nothing fait partie de ces artistes qui appellent à s’inscrire sur les listes électorales afin de voter contre le monstrueux clown orange (Rock The Vote). En revanche, à propos du morceau, Domenic Palermo, chanteur guitariste et leader du groupe déclarait :

“Au départ, il s’agissait d’évoquer la perte de repère au Japon (cf Lost In Translation de Sofia Coppola)… à la fois dans un sens figuratif comme littéral. Lorsque vous cherchez sans cesse une réponse à une question, en général vous vous retrouvez à chercher toujours plus profondément et, bien souvent, à faire émerger encore plus de questions. Au bout d’un certain temps, vous ne savez même plus si vous étiez réellement perdu, ou tout simplement juste au bon endroit au bon moment. En fait, je ne me souviens même plus de quoi il s’agit.”

Le titre est extrait de l’album à sortir le 30 octobre chez Relapse et intitulé The Great Dismal. Ce “grand lugubre” fait référence à un immense marécage, métonymie de la nature comme belle, dangereuse et rude. Ce dont nous devrions sans cesse nous rappeler, nous prévient le chanteur.

Attention âmes sensibles, quelques scènes du clip dirigé par Jordan Hemingway pourraient choquer.

London Grammar – Californian Soil

London Grammar – Californian Soil

London Grammar, dont le dernier live à Rennes en 2017 avait confirmé la séduction opérée dès le premier concert à Nantes Stereolux en 2013, annonce la sortie de son 3ème album, Californian Soil, pour Février 2021. Le trio anglais semble davantage encore emmené par sa très charismatique chanteuse Hannah Reid.

Après un titre plus pêchu, Baby it’s you, dévoilé début Septembre, on retrouve, en ce début Octobre, le titre éponyme Californian Soil. le trio a exploré le fait d’être livré à lui même, loin de ses repères, en Californie. Pour Hannah Reid, l’album parle d’ailleurs de prendre possession de sa propre vie et a été, notamment, inspiré par sa propre expérience de la misogynie dans l’industrie de la musique.

A propos du titre, Hannah Reid déclare plus précisément : il s’agit de beaucoup de choses différentes, mais principalement de se retrouver soi-même, être perdu(e) dans le chaos et se retrouver de l’autre côté. Espérons d’ailleurs qu’elle n’ait pas perdu son âme sur le sol californien comme elle le chante.

Le titre est produit par Charlie Andrew, connu pour son brillant travail avec Alt-J. On y voit Hannah Reid, en costume blanc dans une villa californienne face à Hollywood dont l’atmosphère devient oppressante. Puis on bascule vers un lieu moins chaotique, plus paisible, où elle devra reprendre pied avec une réalité qui semblait précédemment lui échapper.

Très beau titre pour nous faire patienter jusqu’au 12 Février !

Bruce Springsteen – Ghosts

Bruce Springsteen – Ghosts

Bruce Springsteen va nous livrer, dans deux semaines, son 20ème album studio, Letter To You. C’est le retour, après une pause nécessaire et la mort du grand Clarence Clemons, de son groupe mythique, The E.Street Band, absent depuis High Hopes en 2014. L’album a été composé pendant le confinement  et enregistré en 5 jours, dans le Home Studio du Boss dans le New Jersey. Enregistré dans les conditions du Live, Bruce Springsteen ne tarie pas d’éloges sur cette innovation : j’adore le son du E.Street Band qui joue d’une façon que nous n’avons jamais expérimentée avant, sans overdubs.

Un mois après avoir dévoilé le superbe titre éponyme Letter to You, le Boss nous offre un 2ème extrait, Ghosts. I’m alive and I’m coming home nous chante t-il avec son énergie habituelle dans ce titre taillé pour les Live et les stades ! On retrouve le E.Street Band en grande forme, complété maintenant par Jake Clemons pour entretenir la flamme endiablée cuivrée de son regretté oncle. Dans ce titre paru le lendemain de son 71ème anniversaire, on retrouve les fantômes du passé, chers à Bruce…son premier groupe, The Castilles mais surtout son père et bien sûr ses deux musiciens du E.Street, Danny Federici et Clarence Clemons, décédés en 2008 et 2011. Mais Bruce Springsteen nous rappelle aussi qu’il est bien vivant !

En plus des 9 nouveaux titres, l’album comprend aussi trois reprises de titres des 70’S. Nous espérons aussi maintenant, le retour magique en live, de Bruce Springsteen avec son E.Street Band.

We Hate You Please Die – Got The Manchu (live)

We Hate You Please Die – Got The Manchu (live)

We Hate You Please Die n’en fini plus de squatter les colonnes des clips de la semaine ! Après leur dernier clip rendu public il y a une dizaine de jours, les revoici pour la captation de leur dernier concert à la SMAC du 106 à Rouen : Voici un groupe qui prend très (trop) au sérieux les normes sanitaires liées au COVID ! L’idée des bulles est excellente, espérons juste que cela restera à l’état de performance, et que nous ne soyons pas obligés d’avoir ce genre d’accoutrement pour les dix ans à venir…

Bottler – Phases

Bottler – Phases

Sortie sympathique sur le label Infiné, voici le joli clip animé de Bottler pour le titre Phases. Phases est une vidéo narrative qui s’inspire des dessins animés du début des années 1990, canalisant l’énergie et les couleurs vives des œuvres de cette époque. La vidéo elle-même est structurée pour apparaître comme un épisode unique de ce qui aurait pu être une grande série animée de ces années là.

La plupart des scènes sont réalisées en 3D et composées de façon à nous donner la sensation d’être replongés à cette période. Le clip a été écrit par Bottler & animé par Daikon (Dylan Goodshell). L’EP Grow dont est extrait Phases sortira le 16 octobre prochain !

Anton Newcombe (Brian Jonestown Massacre) – You Don’t Even Know

Brian Jonestown Massacre – You Don’t Even Know

Les fans des Brian Jonestown Massacre vont être ravis ! La page officielle de Anton Newcombe sur Youtube voit fleurir quelques clips et vidéos pour des travaux en cours…Toujours aussi prolifique, le leader des BJM nous livre une demi douzaine d’extraits en une semaine. En guise d’amuse oreille nous vous proposons le clip de You Don’t Even Know.

Max Cooper – Swarm

Max Cooper – Swarm mis en scène par les McGloughlin Brothers

Un détail non négligeable pour la rédaction positionnée sur Nantes, Max Cooper proposa un dernier concert le jour de l’annonce du confinement, qui devait prendre effet immédiatement, en mars dernier (plus précisément au Stereolux).

Donc, oui c’est tardif… oui, c’était passé sous nos radars cet été, mais cela vient tout juste d’être partagé par le britannique sur les réseaux sociaux. Nous vous laissons donc prendre connaissance et surtout « voyance » de son merveilleux petit bijou de musique électronique. Comme souvent, pour mettre en image ses rythmiques entêtantes, et hypnotiques électroniques, le londonien se fait accompagner visuellement par les frères McGloughlin (Páraic & Kevin).

Difficile de départager la prestation des 3 protagonistes sur Swarm, l’un des titres de l’EP éponyme sorti fin août:

  • Max Cooper et son morceau dérangeant, sous une base de xylophone qui s’inscrit profondément dans notre esprit…
  • …ou la qualité de la vidéo (complètement hypnotique également d’ailleurs) des 2 frères irlandais. Ils nous avaient complètement fait chavirer avec le clip Someday de Weval et ils réalisent un nouveau tour de force pour une claque visuelle et sonore.

Look, Listen & (surtout) Enjoy !

Les clips de la semaine c’est terminé pour cette fois ! Nous espérons que cette dizaine de clips auront réussi à vous faire passer un moment agréable, et que vous aurez découvert de nouvelles contrées musicales. La rédaction de weirdsound.net reviendra la semaine prochaine (si tout va bien !) pour vous présenter une nouvelle sélection de clips. D’ici là, portez vous bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *