festival-soy-2019

Festival Soy 2019: une dernière édition immanquable du 1er au 3 Novembre

ZiggyPosté par

Voilà 15 ans que je suis allé à mon 1er festival Soy, dont c’était la 2ème édition, avec un concert inoubliable, celui de Flotation Toy Warning revu cette année à Stereolux/Nantes. Depuis, le festival Soy nous a proposé, souvent, en avance sur le buzz médiatique, une pléiade de groupes et de concerts de qualité, majoritairement classés rock indé (mais catégorie si vaste qu’elle ne veut plus dire grand chose!). J’ai ainsi pu découvrir, en live, Animal Collective (en 2005, ok avec une salle au son, alors, pas terrible!), Liars ou Tame Impala (en 2010) après avoir loupé Son Lux en 2008 (je me suis rattrapé depuis avec Son Lux!). En 2012, Soy a proposé Gareth Dickson, en 2015 Ariel Pink, Suuns, Jerusalem in My Heart, les irlandais de Girls Names et Protomartyr! En 2017, si j’avais vu Ride et Kevin Morby, j’avais, faute de place, manqué John Maus (j’en étais désolé!). L’an dernier (2018), je n’étais pas là pour Olden Yolk, The Courtneys ou Black Midi , Crack Cloud (vus cet été à Check In Party Guéret) ou KVB (vu à Levitation en 2017).

J’étais donc bien décidé à ne pas rater l’édition 2019, édition à la programmation somptueuse pour laquelle il reste encore, fait anormal et incroyable, des places à vendre! Weirdsound et votre serviteur seront présents pour vous faire le “report” de cette 17ème et dernière (?) édition immanquable, sous peine de le regretter toute votre vie! Jugez plutôt!

Vendredi 1er Novembre: dès 15h, sur l’île de Nantes (Amphi des Beaux Arts), vous aurez droit à 2 concerts pour le prix (modique!) d’un! Le guitariste, saxophoniste et chanteur américain Arrington de Dionyso vous fera découvrir son dernier projet expérimental au message de liberté. Les norvégiens de Deaf Center devraient séduire, entre autres, les amateurs d’ambient-drone.

Le soir, à la maison de quartier de Doulon, à partir de 20h, une 1ère soirée de choix avec 4 groupes:

Oiseaux-Tempête et friends rassemble, autour du duo parisien Oberland/Pigneul des musiciens d’exception comme GW Sok (The EX), Jessica Moss (Thee Silver Mt Zion) ou Rdwan Ghizi Moumneh (Jerusalem in my Heart) revu en Juin à Stereolux.

Le duo suisse Hyperculte devrait plaire aux amateurs de Krautrock dadaïste un peu barrés, évidemment. Le trio américain de Priests va nous délivrer leur rock-post-punk au message politico-social engagé.

A l’heure où Altin Gün séduit de plus en plus (comme à Check In Party, fin Août), Derya Yildrim & Grup Simsek (que je viens d’apprécier à Levitation fin Septembre) vont aussi, sous la houlette de leur chanteuse germano-turque nous faire partager leurs mélodies mêlant musique traditionnelle d’Anatolie et pop anglaise. De plus, leur bonne humeur et gentillesse, sur scène, sont contagieuses.

SAMEDI 2 Novembre: journée marathon pour un programme d’exception!

Dès 15 heures (et c’est gratuit!), il sera difficile de résister, à la maison de l’Erdre, à l’américaine Mary Lattimore et sa harpe psyché (Tiens, on a pu la croiser aussi aux côtés de Kurt Vile dès 2012 mais aussi pour sa tournée de 2018!)

A 16h30 (il faudra courir!), au salon de la musique du Lieu Unique, la danoise d’origine iranienne, Soho Rezanejad, qui a sorti son 1er album en 2018, doit nous faire craquer avec sa musique… inclassable! Dans ce même “salon”, Sarah Davachi, canadienne, proposera son exploration expérimentale musicale faite de claviers et cordes.

A 19h, au bar du L.U , le quatuor canadien Corridor (qui a sorti son 3ème album,Junior, hier, 18 Octobre, sur le label Sub Pop, le même que Weyes Blood) devrait nous séduire avec son rock psyché ensoleillé. Belle découverte pour moi, récemment, en tous cas!

A 20h, au L.U (Grand Atelier)commencera une soirée éclectique et …immanquable!

Squid, la nouvelle sensation anglaise venue de Brighton (et comme Black Midi, de l’écurie Speedy Wunderground, sous la houlette du producteur Dan Carey) devrait mettre le feu au L.U avec son mélange de post punk original et festif reflétant, de plus, un talent certain comme le montre le titre “The Cleaner“.

Thurston Moore (ex-Sonic Youth, doit on préciser?) viendra présenter son nouvel album, Spirit Counsel, tout juste sorti. Pas besoin d’en rajouter pour vous convaincre que, notamment entouré de la bassiste Debbie Googe (ex-My Bloody Valentine), et sans doute aussi de Jon Leidecker que l’on retrouve sur son triple album, son groupe devrait enthousiasmer le L.U.

Thurston Moore dans une reprise dee New Order en 2019

Natalie Mering aka Weyes Blood m’avait déjà séduit il y a 3 ans avec son précédent opus et en Live au Fuzz Yon à la Roche/Yon. Son album paru au printemps dernier, Titanic Rising, a reçu de brillantes critiques; La voix de Natalie Mering, d’une beauté et pureté absolue, va charmer nos oreilles tout en délivrant un message politico écologique……mais peut-on encore résister à l’effondrement?.

Un des titres magnifiques du dernier album Titanic Rising

A noter aussi, pour nos lecteurs, que weirdsound doit réaliser les Interviews de Thurston Moore et Weyes Blood, double raison de retrouver notre site après le festival pour nos “reports”!

Pour réserver encore suivez le lien suivant!:

https://festival.soy/booking/billetterie

Ziggy

Passionné depuis toujours par la musique et par le support vinyle! Son premier grand concert : King Crimson à Londres,il y a très longtemps! Aujourd'hui il aime de nombreux styles, pourvu que la musique soit bonne,mais ça, c'est très subjectif!!
Ziggy

Laisser un commentaire