Shame (c) Pooneh Ghana

Les clips de la semaine vol.78

Les clips, le retour

Bon, pas de feignants au sein de la rédac, mais des emplois du temps bien chargés! Alors pour se détendre, un peu d’actu musicale, fraîche et un peu moins fraîche avec le grand retour des clips de la semaine. Au programme, du post-punk, du métal, du post-metal instrumental, du psyché. Allez hop, on embarque.

Shame-Fingers Of Steel

Allo, ici Londres. Prévu le 24 février chez Dead Oceans, le troisième album de Shame s’appellera Food For Worms—la Lamborghini des albums de Shame dixit Steen. Après Drunk Tank Pink, la recette reste la même, pourquoi faire moins efficace si ça fonctionne? À propos de Fingers Of Steel—titre déjà interprété en live comme à Check In Party cet été— le groupe dit : « l’obsession de soi, la flagellation sur les réseaux sociaux et la mort peuvent être aperçus dans cette performance digne des oscars. Personne n’a jamais tourné une video telle que celle-ci et si vous la visualisez, vous comprendrez pourquoi. pensez à Casablanca, mais en mieux et en couleur. » Teasing? Ou réalité? À vous de juger.

Black Lips-Lost Angel

Une image et un titre aux sonorités très eighties pour ce Lost Angel extrait du dernier album des Black Lips, Apocalypse Love sorti le 14 octobre chez Fire Records. Le dixième opus des déjantés d’Atlanta est un nouveau voyage au sein d’un univers à la couleur unique, fait de synthés vintages, de guitares garages enregistrées à la va vite, de remontées d’amphétamines frelatées. It’s only rock and roll and I like it!

-(16)–Lane Splitter

Le précédent opus des angelins (L.A.) avait vu une transition plus que réussie avec le passage de Bobby Ferry derrière le micro. Le guitariste et dernier membre fondateur du groupe avait alors prouvé qu’il était largement capable d’assurer les deux postes. Into Dust, toujours chez Relapse et sorti le 18 novembre, est le digne successeur du très bon Dream Squasher. Lane Splitter nous montre bien que la veine stoner/sludge genre Down ou Corrosion Of Conformity est toujours aussi efficace. Le titre nous offre en effet un bon beat bien enlevé et entrainant, hargneux et délicieusement syncopé. À son propos, Ferry déclare : « C’est un titre qui évoque le fait que dans la vie certains raccourcis se payent avec du sang« . Toujours aussi joyeux les gars!

Warhaus-Desire

Non, non. ce n’est pas une reprise de Bob Dylan mais bien un deuxième extrait de l’album d’une des deux têtes chantante de Balthazar, Maarten Devoldere. Continuant à mener son projet solo Warhaus avec ce troisième album, Ha Ha Heartbreak (PIAS, 11 novembre), le belge poursuit son exploration des sentiments amoureux. Il « enveloppe à nouveau sa mélancolie dans des mélodies irrésistibles, légères, entrainantes, portées par des chœurs enjouées, de magnifiques arrangements cinématographiques et des grooves addictifs dont lui seul en a le secret (sic) » dixit le dossier de presse.

Oiseaux-Tempête-Voodoo Spinning

En tournée pour leur dernier album, What On Earth? (Sub Rosa), les membres d’Oiseaux-Tempête (D. Oberland, Stéphane Pigneul et Mondkopf+Jean-Michel Pirès & Radwan Ghazi Moumneh) nous ont offert ces derniers mois pour promouvoir cette superbe production, trois extraits. Le dernier en date a été publié il y a maintenant un mois, mais nous ne résistons pas au plaisir de vous le faire écouter. Expérience visuelle concoctée par Grégoire Couvert & Grégoire Orio.

JolleWirtschaft Arbeit Tod

Wirtschaft Arbeit Technik le premier opus du duo psyché/kraut allemand Jolle est prévu pour mars 2023 chez Crazysane Records. On sent l’influence des autres déjantés du continent des antipodes, King Gizzard, dans le son et les compos très psychées et destructurées des deux teutons. Ce premier extrait est assez accrocheur et laisse augurer du meilleur pour la suite.

The Murder Capital-Ethel

Gigi’s Recovery, janvier 2023. Voilà deux ans que les anglais cuisinent les titres de leur prochain album. Ils en avaient joué un extrait lors de leur passage à Aucard de Tours cet été (bonne claque). Ethel est un titre qui monte progressivement jusqu’à un climax comme sait le concocter le groupe.

Psychonaut-All Your Gods Have Gone

Pour terminer cette série, on revient chez Pelagic Records comme on reviendrait dans un restaurant dont les plats sont toujours alléchants mais qu’on n’a jamais fini de goûter. Violate Consensus Reality l’album des belges de Psychonaut est sorti le 28 octobre dernier. Nous vous en avions déjà proposé un extrait dans un précédent volume. All Your Gods Have Gone a été mis en ligne il y a maintenant un peu plus d’un mois, mais il n’est jamais trop tard pour bien faire. Et un bon titre reste un bon titre quel que soit son âge!

Ef-Moments of Momentum

Enfin, pour clôturer cette série, toujours chez Pelagic, quelques notes de douceurs avec les suédois de EF. Le groupe nous délivre un titre post-rock délicat et, exception dans le genre, d’une durée en dessous de 4mn. Leur dernier album, 18 ans d’existence tout de même pour le groupe, We salute You, You, And You! est disponible chez Pelagic depuis début novembre. À propos du titre, le groupe déclarait : « “Hymn of..” a été le premier morceau composé pour le dernier album. Tous les éléments se sont parfaitement emboités avec une réelle facilité. Quelqu’un nous a dit que cela sonnait comme du Ef vintage rencontrant Envy [un autre membre de l’écurie Pelagic à écouter. Ils ont séduit la rédaction au dernier Hellfest NDLR] C’est un bon cru à mon avis. « 

Voilà, c’est fini pour cette fois. Mais rassurez vous, les clips » de la semaine » reviendront bientôt. (En fait il s’agit plus des clips que nous avons sélectionnés la semaine où nous publions…. qu’une indication de périodicité de parution… Vous l’aurez compris :)) Merci pour votre indulegence et Merci!Tchao!

Les derniers articles par La rédaction de weirdsound (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page