Bye Bye… Ray Thomas.

Si la France était marquée, hier, par le décès de France Gall qui rejoignait le « Paradis blanc » de Michel Berger, le monde apprenait aussi l’envol de Ray Thomas vers les « Nuits de satin blanc« . Ray Thomas, 76 ans, avait été le chanteur-flutiste et membre fondateur des Moody Blues , à Birmingham, en 1964.

Ray Thomas… à l’harmonica sur leur 1er tube…

Leur 1er album  » The magnificent Moodies » était paru en 1965 et a connu un succès modeste à l’exception de la France où le titre « Bye Bye Bird » (reprise d’un titre de 1963 signé Sonny Boy Williamson et Williie Dixon) s’est classé N°3! Les Moody Blues aiment d’ailleurs la France comme le rapelle un de leurs singles de 1966 « Boulevard de la Madeleine » et leur video de leur grand hit « Nights in white satin », tournée à Paris.

« Nights in white satin »/ Justin Hayward au chant et à la guitare.

 

C’est surtout l’année 1967 (riche en albums cultes..des Doors aux Stones, en passant par Janis Joplin,Janis Joplin « pearl » de culture blues rock Jefferson Airplane, Jimi Hendrix, Pink Flyod, Cohen et Scott Walker Scott Walker: un modèle pour Bowie. 50 ans de carrière solo! ..sans oublier évidemment les Beatles Happy Birthday Sergeant Pepper! …!) qui va être l’occasion de propulser les Moody Blues. Leur deuxième album « Days of future passed » (leur chef d’œuvre?) est enregistré en début d’automne et sort en Novembre 1967….Il contient leur tube « Nights in white satin » sorti en single 3 jours avant l’album. L’album, magnifique, peut être considéré comme le premier album-concept de l’histoire du rock ..Il s’agit de suivre la vie/en fait la journée, d’un homme ordinaire de son lever, le matin, à son coucher. L’album peut aussi être considéré comme le le 1er album (?) de « Rock symphonique » dans la mesure où (dès le 1er titre), le groupe collabore avec Peter Knight et le London Festival Orchestra. Le mellotron de Mike Pinder (instrument nouveau que je vais aussi affectionner dans les premiers King Crimson) fait aussi merveille.

81xDFfEu-eL._SL1400_

La période faste va durer jusqu’en 1972 (avec la parution de 6 albums pendant cette période). Le groupe se sépare en 1974 et connaitra plusieurs reformations après 1978, date à laquelle Mike Pinder est remplacé, aux claviers, par Patrick Moraz (ex YES).

La version intégrale de « Nights in white satin » sur l’album « days of future passed »

Ray Thomas, affaibli par ses problèmes de santé, quitte les Moody Blues en 2002.

0