Slowdive: un come back inespéré et brillant!

Aujourd’hui, 5 Mai 2017, j’ai reçu le nouvel album de Slowdive que j’avais pré-commandé pour le recevoir le jour de sa sortie, alléché par les deux premiers singles extraits de l’album et mis en ligne sur le net. Ce nouvel album sortait 22 ans après leur dernier et 3ème album, « Pygmalion« , considéré souvent comme leur plus abouti mais aussi leur plus minimaliste avant leur séparation en 1995.

Slowdive s’était formé à Reading, célèbre pour son festival, en 1989, autour de 2 amis d’enfance, Rachel Goswell et Neil Halstead. Avec leur bassiste Nick Chaplin, ils avaient choisi le nom du groupe en référence au single « Slowdive » de l’un de leurs groupes préférés, Siouxsie and The Banshees. Dès 1990, un 1er EP sortait, influencé aussi par le son des Cocteau Twins et de My Bloody Valentine. Slowdive appartenait d’emblée au courant musical Noisy Pop/ shoegaze dans lequel on retrouvait aussi Chapterhouse, Lush, Ride, Catherine Wheel (Slowdive a d’ailleurs joué avec ces deux derniers), voire même The Jesus and Mary Chain. Le terme « Shoegazing« , qui peut apparaitre un peu négatif avait alors été inventé par les magazines/hebdos musicaux britanniques Sounds et New Musical Express car les musiciens avaient tendance à « contempler » (to gaze at) leurs chaussures (shoes), préoccupés par leurs pédales d’effet de leurs guitares aux sons triturés.

 

Leur 1er album, « Just for a day » sortit en 1991 puis « Souvlaki » en 1993 où l’on retrouvait la patte du sorcier Brian Eno, fan du groupe et à la manœuvre sur 2 titres. Plusieurs morceaux sont superbes (« When the sun hits« , « Alison« …) mais cet album, peut-être davantage pop, fut descendu par la critique outre Manche. En 1994 sortait « Pygmalion« , très bel album qui était surtout l’œuvre du chanteur guitariste Neil Halstead. Après avoir été lâchés par leur maison de disques et leur split (et des formations musicales intermédiaires telles Mojave 3 où l’on retrouve notamment nos deux amis Neil Halstead et Rachel Goswell pour de beaux titres comme « Love songs on te radio« ), Slowdive annonce son retour début 2014. Slowdive fait escale au festival de Barcelone début juin puis à Paris et à la route du rock à St Malo mais sans jouer de nouveaux titres .

Ce fut l’impatience jusqu’en Janvier 2017 où parut le 1er single « Star Roving » annonciateur d’un album que l’on n’osait plus espérer.

 

Le nouvel album de Slowdive est donc là, tournant sur ma platine….Dès la 1ère minute de « Slomo« , 1er titre de près de 7 minutes, la brève intro et les guitares nous rappellent que c’est bien un véritable nouveau disque de Slowdive…sonorités éthérées, atmosphère mi brumeuse envoutante où la voix de Neil Halstead semble plus haut perchée . Le deuxième titre « Star Roving » (un de mes préférés), nous permet de nous immerger dans le style shoegazien des débuts du groupe. On retrouve la voix de Rachel Goswell dans « Don’t know why ». Sugar for the pill » (paru sur le net en Mars) est aussi un très beau titre. J‘adore le 6ème titre « No longer making time » qui entretient l’ambiance mélancolique dream pop qui ravira les anciens et nouveaux fans  avec une montée progressive des guitares triturées. Sur ce titre je pense aussi aux fans de Dead Can Dance ou du très bon et sous estimé groupe français Deleyaman. »Falling ashes » , titre de 8 minutes qui clôt l’album révèle( et annonce?) l’évolution plus expérimentale du groupe avec notamment une très longue intro et un piano aux notes répétitives.

Un très bel album qui ne peut qu’enthousiasmer notamment ceux qui ont pu et dû être déçus par le come back de The Jesus and Mary Chain ou de My Bloody Valentine dont les opus n’apportent rien de transcendant. Des groupes comme « Beach House » (que j’avais vu il y a un an à Stéréolux/Nantes) n’ont qu’à bien se tenir..ils vont prendre une cure et une claque de …..jeunesse!

Après un concert complet au Trabendo début Avril, Slowdive sera en concert gratuit au festival de Six Fours dans le Var le 9 juillet et le dimanche 27 Août au festival de Rock en Seine (avec le même jour The XX, Lemon Twigs, Ty Segall…!).

Slowdive sera aussi en concert à Angers festival levitation France  15/16 septembre (voir lien de l’aftershow! Festival Lévitation /After show 15/09/2017

En bonus..le lien pour écouter/voir  Slowdive en concert fin Mars 2017 à Londres, là où le groupe avait donné son dernier concert en décembre 1993!!

Les visages ont un peu vieilli et Neil est barbu…l’essentiel est ailleurs!!Enjoy it!!!

La magie opère toujours!! Ci dessous/ Live enregitré au KEXP/ Octobre 2017!

0