Iggy Pop - Love Missing
The Offspring - Why Don't Get You A Job?
The Dropkick Murphys - Dirty Old Town cover
Washington Dead Cats - I'm A Dead Cat
Bob Vylan - We live here
Ghost - Kaisarion
Decius

Shame: Food For Worms à Nantes Stereolux

Shame: Food For Worms à Nantes Stereolux

Bon, le titre-Food For Worms– du nouvel album de Shame peut apparaître comme un clin d’oeil à l’actualité. La nourriture qui s’amoncelle dans les poubelles sur les trottoirs de Nantes peut grouiller de vers. Ce peut-être aussi le cadavre de la démocratie avec le déclenchement du 49.3… En plein conflit social et politique, Shame vient ainsi pour la deuxième fois à Nantes et démarre sa tournée européenne.

Affiche de la tournée 2023 de Shame commençant par Nantes
Affiche de la tournée 2023 de Shame commençant par Nantes

En 2018, c’était pour présenter son premier opus, Songs Of Praise. Aujourd’hui, c’est pour jouer en live une bonne partie de son troisième album, Food For Worms, paru fin Février, toujours chez Dead Oceans. Bon nombre de titres sont cependant rodés depuis un an et demi. J’ai pu le vérifier au festival Levitation, à Angers en Sept 2021, puis à La Route Du Rock hiver, en Mars 2022, et au Festival Check In Party en Août dernier.

Shame et son nouvel album »Lamborghini »

Un des excellents titres du dernier album food For Worms

Dès leur premier album, Songs Of Praise, le groupe-alors très jeune-devient vite la coqueluche de nombreux critiques musicaux, y compris de votre serviteur. Le ton souvent rageur de l’adolescence-« des touristes dans l’adolescence« comme ils le chantent dans Orchid– des rythmes ravageurs post punk pour un album bien ficelé. Leurs premiers live, comme celui de Nantes en mai 2018 confirme le talent prometteur de Shame. Leur deuxième album, paru en 2021, Drunk Tank Pink, révèle déjà une évolution . Rythmes nerveux et sprechgesang alternent dans une démarche qui se veut plus ambitieuse pour ne pas dire aussi plus intellectuelle. Comme pour beaucoup de groupes, l’étiquette Post Punk (voire Punk) les irrite déjà beaucoup. Charlie Steen avoue même alors (par provoc?) être plus influencé par…Dylan ou, plus récemment encore, par Jeff Buckley.

Le groupe a voulu enregistrer ce troisième album en studio mais dans les conditions du direct pour en faire mieux ressortir l’énergie et, en même temps, une forme de chaleur humaine, réconfortante au delà des textes. Même la voix de Charlie Steen a évolué. Il a d’ailleurs employé un coach vocal. Certains lui reprochaient parfois d’aboyer-comme un jeune chien fou-maintenant il chante! Sur le superbe Orchid, Pitchfork lui trouve même une voix à mi chemin entre Matt Berninger (The National) et Bernard Sumner (Joy Division/New Order). A vous de juger!

Charlie Steen Nantes Stereolux Mars 2023 photo benoit@weirdsound.net
Charlie Steen Nantes Stereolux Mars 2023 photo benoit@weirdsound.net

Charlie Steen, chanteur compositeur, décrit cet album comme leur « Lamborghini ». Une réflexion qui reflète aussi la juste perception d’avoir écrit un album raffiné, pointu et cohérent à la fois sans en exagérer les ambitions. Un titre comme Adderall-mon préféré-en est surement le plus bel exemple.

Shame…sous le signe de l’amitié

Shame Sean Josh & Charlie Nantes Stereolux 2023 photo benoit@weirdsound.net
Shame Sean Josh & Charlie Nantes Stereolux 2023 photo benoit@weirdsound.net

De nombreux titres de l’album ramènent au thème de l’amitié et des questionnements liés à celle-ci. Charlie Steen raconte d’ailleurs qu’une certaine prise de conscience est venue après un concert lors d’une discussion avec un copain. Peu de textes, dans la musique populaire d’aujourd’hui, parlaient des copains et des relations avec ceux-ci. d’autant que ces relations sont souvent mises à mal au tournant de la vingtaine; C’est le cas notamment quand certains parcours personnels vous font bifurquer et que l’on ne peut plus toujours rentrer en contact avec l’ami qui a besoin d’aide; Cela rejoint, en substance, ce que Josh Finerty(le bassiste) me racontait lors de notre rencontre en Septembre 2021. La longue tournée, souvent épuisante, qui avait suivi leur premier album, les avait éloignés de leurs familles et de leurs amis. Sentiment étrange et malaise palpable. Plusieurs titres du nouvel album vont ainsi faire écho aux moments de joie mais aussi d’angoisse liés à l’amitié.

Adderall, chef d’oeuvre du nouveau Shame

Le magnifique Adderall est au coeur de l’album et de la thématique précitée. Adderall est un stimulant à base d’amphétamine du groupe pharmaceutique américaineTeva. Le titre de Shame se penche ainsi sur cette dépendance de l’ami dont l’Adderall lui « permet de tenir toute la journée » et qui « s’éclate et s’envole ». Constat de glissement et d’isolement. Nous reviendrons sur certains titres dans le report du concert.

They Hate Change: une première partie Rap-Hip-Hop groovy

They Hate Change Nantes 2023 photo benoit@weirdsound.net
They Hate Change Nantes 2023 photo benoit@weirdsound.net

Le duo They Hate Change (et le report de l’âge de la retraite) avait pour mission d’assurer la 1ère partie de Shame, depuis leur tournée américaine fin Août 2022 et, à nouveau donc, pour cette tournée européenne passant par 3 villes françaises. Dre et Vonne-respectivement Andre Gainey et Vonne Parks-ont commencé à faire de la musique ensemble en Floride, à Tampa. Très influencés par les musiques électroniques anglaises, ils proposent un mélange de Rap et de Hip Hop mêlant donc de multiples influences. Après un premier cd autoproduit(en 2015) et deux cassettes, leur premier album, Finally New, est sorti l’an dernier sur le label Jagjaguwar.

Ce qui frappe immédiatement, une fois leurs machines en marche, c’est leur flow, alors qu’ils déambulent d’un bout à l’autre de la scène, en se croisant ou en étant côte à côte. Bon, j’avoue que ce n’est pas trop le style de musique que j’aime. C’était aussi un peu un défi par rapport au public de Shame qui, globalement, ne semble pas adhérer beaucoup non plus. A revoir sans doute, mais dans un autre contexte.

They Hate Change la pose pour weirdsound nantes 2023 photo benoit@weirdsound.net
They Hate Change la pose pour weirdsound nantes 2023 photo benoit@weirdsound.net

Shame: un concert plein d’énergie et de maîtrise

On s’attendait à ce que Shame fasse, évidemment, la part belle au denier album, Food For Worms. On n’a pas été déçu avec 8 titres joués sur 10 mais nous avons eu aussi droit à un bel équilibre avec 11 titres des 2 premiers albums! Le concert s’ouvre sur deux titres du dernier opus, Alibis et Fingers Of Steel...deux perles pour savourer déjà l’énergie du groupe et retrouver l’aspect séduction en même temps. Charlie Steen s’affirme en frontman charismatique et maître de séance. Souriant souvent, blaguant parfois, il entraîne ses 4 compères dans un tourbillon dans lequel les pauses sont rares et courtes.

Un de mes titres préférés du premier album

Première incursion dans les deux premiers albums avec les très péchus Water In The Well puis Concrete alors qu’il a fallu quitter le crash pit. Josh bondit toujours avec sa basse mais un peu moins souvent que d’habitude. Retour à l’opus récent avec Burning By Design au calme trompeur pour démarrer puis SixPack et son parfum Rock Psyché même si l’on n’a pas la sonorité de la guitare wah wah comme sur l’album.

Les deux Charlie sont maintenant torse-nu pour Tasteless. Yankees, du dernier album, est une occasion de dénoncer une relation toxique: « Quand tu es au fond du trou, tu me déprimes et tu me dis que c’est de l’amour » chante Charlie Steen. Fall Of Paul et Nigel Hitter sont un prétexte pour Charlie Steen de faire un petit footing sur place puis de prendre, ce qui est rarissime, une guitare. On attaque dès lors la 2ème partie du concert.

Shame Charlie Steen Nantes Stereolux photo benoit@weirdsound.net
Shame Charlie Steen Nantes Stereolux photo benoit@weirdsound.net

Adderall et Orchid sont, comme sur l’album, judicieusement placés au coeur du set pour faire déguster le Shame nouveau. Moment de grâce musicale avec ces deux bijoux consécutifs. Orchid démarre aec une guitare acoustique délicate. Thème de l’amitié qui s’est éloignée au sortir de l’adolescence …. »Je sais que tu te caches derrière toi-même » répètes 6 fois Charlie Steen avant d’ajouter « Mais je veux que tu reviennes vers moi ». Déferlement de guitares pour clôturer le titre qui sera le dernier joué de ce récent album.

Place désormais seulement aux deux premiers albums pour les 6 (7 en fait) derniers titres. Je suis comblé, ai presque tous mes titres préférés, Snowday, One Rizla et le magnifique Angie entre autres pour ce qui paraît être la fin du concert…Le groupe remercie, salue, quitte la scène, la musique de la salle qui se rallume semble signifier que c’est bien fini…18 titres pour 1h20 de concert mené sur un rythme élévé!…une partie du public a beau quitter la salle, les trois quarts (la majorité non silencieuse…ah ah) espère bien faire revenir ses héros. Mission accomplie au bout de 5 minutes… Shame revient pour un Gold Hole qui ravit Nantes Stereolux.

Gold Hole...le rappel de Shame Nantes Stereolux Mars 2023 photo benoit@weirdsound.net
Gold Hole…le rappel de Shame Nantes Stereolux Mars 2023 photo benoit@weirdsound.net

Epilogue: Shame au sommet de son art

Magnifique titre- non joué ce soirde clôture de l’album Food For Worms. Pochette de l’album.

Bon, c’était mon 6ème concert de Shame et j’étais, sans doute déjà, conquis d’avance. Pour un ami qui m’accompagnait il y a 5 ans et qui ne les revoyait qu’aujourd’hui, le verdict tombait: Oui Shame a franchi une marche énorme. L’énergie est toujours là, mais le talent et la maîtrise totale de leur musique et de leur set est maintenant flagrante. Tant mieux! J’adhère à ce point de vue partagé par ceux qui ne connaissaient que peu encore Shame… Juste un petit regret: le superbe All The People-hymne à la fraternité qui clôture l’album- n’a pas été, hélas, joué ce soir. Alors heureux tout de même? Oui….d’autant que je repars avec le 2 titres Adderall et l’inédit Slimbo dédicacé par les 5 musiciens… Thanks a lot!

Vinyle 2 titres Shame Adderall & Slimbo
Vinyle 2 titres Shame Adderall & Slimbo

https://shamebanduk.bandcamp.com/album/food-for-worms

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *