Justice : C’était mieux que les JMJ!

Samedi dernier, nous autres provinciaux sommes montés à la capitale, Paris (pour les ignares), afin d’assister à un événement de taille, jugez un peu : Le concert de Justice dans le cadre de la tournée Woman World Tour , du nom de leur dernier, et excellent, album. Après près de 4 heures d’autoroutes (le tout en musique), nous étions dans la place !  Je tue le suspense dès à présent : ce fut un concert incroyable !

Cela faisait un moment que je n’avais pas eu l’occasion d’aller en concert à Paris Bercy, oups! Devrai-je dire l’Accorhotels Arena de Paris ! Le moins qu’on puisse dire, c’est que tout est parfaitement organisé. Du parking, à l’entrée dans la salle, un nombre pléthorique d’agents (très sympathiques au demeurant) se chargent de vous guider et d’assurer la sécurité.

Avant même notre arrivée dans les gradins, nous sommes délestés de quelques euros (20 euros le parking, 10 euros la pinte de bière…), comme au Stade de France… Les concerts ça devient un truc de riches ! Je me console en me disant qu’à ce tarif-là je vais sans doute boire avec plus de modération.

Bref ! Nous sommes venus voir Justice ! Le duo a lancé une grande tournée mondiale après la sortie de l’album Woman, excellent opus dont j’ai fait un article sur weirdsound au début de cette année. Ils enchainent les festivals et les grandes salles, à chaque fois à guichets fermés. Paris n’échappe pas à la règle, 20 000 personnes ont fait le déplacement, fosse et gradins sont noirs de monde !

La première partie commence à 20H, elle est assurée par les sympathiques DJ du label Ed Banger. Le taulier du label, Busy P, est bien entendu de la partie ! Toujours aussi sympa et simple, il se charge de l’animation ! Il est rejoint sur scène par Myd, Sebastian et Surkin….La famille Ed Banger est dans la place !

IMG_0614.jpgBusy P et Myd chauffe la place! – Photo B.Guillet / weirdsound

Rien qu’avec ces 4 lascars, on peut déjà espérer une bonne soirée ! Et ils vont effectivement nous régaler les oreilles pendant une heure. Les quatre compères vont jouer ensemble, en alternant les passages devant les platines. Cool, décontractes, et pourtant c’est du haut niveau qu’ils nous sortent…Myd vient de sortir un nouvel EP, avec l’excellent titre All Inclusive, que vous pouvez visionner ici :

La bonne humeur et l’ambiance festive sont les maitres mots. Reprises de Daft Punk et des Buggles se succèderont, au milieu de morceaux et samples tirés des discographies respectives du quatuor.

Petite vidéo de Myd et Busy P avant Justice / vidéo weirdsound

Mention spéciale à Sebastian que j’apprécie toujours autant ! Bien entendu il nous jouera sa reprise de Killing In The Name de Rage Against The Machine !

Fin du set des DJ du label Ed Banger /  Vidéo weirdsound

Après cette bonne entrée en la matière, petit break d’un quart d’heure avant l’arrivée de Xavier De Rosnay et Gaspard Augé aka Justice. Une nouvelle bière à la main (le Crédit Mutuel appréciera de savoir d’où vient mon découvert), nous rentrons rapidement dans la salle, pour ne pas rater le début !

L’obscurité s’installe, ce qui provoque une énorme ovation du public : on comprend qu’on ne va pas s’ennuyer ! Le duo arrive sur la scène, et lance les premières notes de Safe And Sound, premier morceau tiré de l’album Woman.  La scénographie et les jeux de lumières sont sensationnels, situés dans les gradins, nous avons une vue globale sur la fosse, qui dès les premières minutes du show devient un océan de bras en l’air et de gens qui dansent ! Du reste, l’ensemble de la salle se laisse emporter par la musique, toutes les personnes dans les gradins sont debout, et le resteront jusqu’à la fin du show !

justice.jpgJustice arrive enfin! – Photo B.Guillet / weirdsound

Bien qu’une grande partie de la setlist soit consacrée à Woman, Justice n’en oublie pas pour autant ses tubes et autres machines à danser sortis sur leurs précédents albums : D.A.N.C.E , Stress, We Are Your Friends, Water Of Nazareth, Phantom…Le duo a décidé de provoquer des AVC en série dans la fosse ! L’ambiance est survoltée, quand D.A.N.C.E résonne dans la salle, les paroles de la chanson sont reprises au mot près.

Bercy pendant le concert : une énorme boîte de nuit / vidéo weirdsound

L’éclairage de l’endroit et les effets lumineux sur scène sont dingues, j’ai rarement vu une mise en scène de cette qualité ! L’Accordhotels Arena devient une véritable boite de nuit géante. Concernant Woman, Justice va nous jouer deux fantastiques Alakazam et Love S.O.S, très bien accueillis par le public parisien.

justice lumiere.jpgJustice en pleine lumière! – Photo B.Guillet – weirdsound

Le concert passe à toute vitesse, après une heure d’un show ultra intense, Justice quitte la scène pour quelques minutes (les sacripants !), avant d’enchainer sur les rappels. Ils joueront Stop (titre de circonstance) et Randy, et termineront leur set sur Safe and Sound et D.A.N.C.E, qui avaient ouverts le bal au début du concert.

Comme à leur habitude, les deux DJ descendent devant la fosse pour saluer les fans des premiers rangs, Xavier De Rosnay s’offrant un bain de foule bien mérité ! Nous sortons de la salle, surchauffée, entourés de spectateurs comblés par la performance du groupe.

Après deux heures de route, nous nous sommes arrêtés à mi-chemin pour dormir un peu. L’ignoble hôtel en bord de voies ferrées (c’était le moins cher sur Booking en même temps…) n’arrivera pas à me faire redescendre de mon petit nuage ! Ce concert était proprement incroyable, Justice est décidément un groupe qui n’a plus rien à prouver : La messe est dite ! (Ahahaha).

L’intégralité du concert a été capté par Arte, qui en proposera une diffusion prochainement, vous pouvez déjà regarder la bande annonce ici : https://www.arte.tv/fr/videos/078753-002-A/justice-a-l-accorhotels-arena/

 

 

0