Des Roses: la « nantaise touch » dreampop!

Depuis des années, la pépinière nantaise est  riche et la scène musicale nantaise est réputée pour la qualité de ses artistes, de sa programmation et de son public averti! Parmi les nouveaux venus, le groupe Des Roses, que j’ai vu 2 fois en live à l’automne ( avec Inüit Inüit: une classe inouie! Aftershow/Rezé/05/10/17 puis en 1ère partie de Low Roar  Low Roar : électro-folk de feu et glace. After show/Nantes/17/10/17et que j’avais envie de rencontrer pour en savoir un peu plus!

Un milieu familial musical favorable:

Des Roses, c’est d’abord surtout un duo, le frère et la soeur, Louis Lemoine (23 ans) et Suzanne (21 ans) , qui sont nés à Nantes au  » milieu des guitares et des batteries »: leur mère jouait de la batterie et leur père, Vincent alias « Twistos » était le guitariste des Elmer Food Beat, groupe nantais né en 1986 qui a connu un large succès hexagonal! Tout en connaissant une « enfance très heureuse », « calme », « avec des parents super », ils pouvaient donc difficilement échapper à l’envie de faire de la musique. Dès l’âge de 7 ans, Louis commence la batterie et à , 11 ans, Suzanne est à la basse.

Des Roses / H.P.S/ 2017/  ….réenregistré pour le 3ème E.P « St Vincent ».

 

Louis et Suzanne se consacrent cependant à de nouveaux instruments devant d’autres désirs et défis qui s’imposent à eux: Louis a envie d’écrire et de s’enregistrer (« avec une guitare, c’est mieux ») et Suzanne change par rapport au projet qui leur tient déjà à coeur dès leur adolescence «  faire un groupe tous les deux, on voulait une voix de fille, une voix de garçon et manquait un clavier/synthé« …Même si elle a adopté le clavier avec bonheur, Suzanne avoue avoir envie de rejouer de la basse aujourd’hui. Dès l’adolescence, ils jouent avec  » 2 autres copains » du « Rock français » puis Louis va appartenir à un groupe « Stavanger » (occasion d’évoquer notre amour commun des paysages et fjords norvégiens!) mais la volonté qu’avaient le frère et la soeur de « travailler et jouer ensemble en duo » est la plus forte ( « C’est plus facile, on se voit beaucoup pour mettre au point, notamment, les harmonies à 2 voix) d’autant que Stavanger doit s’arrêter pour d’autres raisons. Ainsi nait, en 2014,  Des Roses, du nom d’une plage de l‘île d’Yeu qu’affectionne le duo et où Suzanne et Louis passent, depuis l’enfance, leurs vacances dans la maison familiale….Difficile aussi de tourner leurs videos hors de ce cadre magique!

Des Roses/ « Again »/ 2017/ Dream pop et magie de l’île d’yeu!

 

Influences et goûts..musicaux:

Louis et Suzanne partagent des goûts et influences qui sont souvent les mêmes..Bien sûr, « Beach House, Slowdive, Mojave 3 (groupe créé par Neil Halstead après l’éclatement de Slowdive en 1994) et Tame Impala« …ont leurs faveurs .Tous deux étaient, comme moi, au festival Levitation à Angers, en Septembre 2017, pour voir en live Slowdive Festival Lévitation /After show 15/09/2017 (même si Louis a préféré leur prestation à la route du Rock en 2014, année où Slowdive avait annoncé son grand retour! Louis admire particulièrement Kevin Parker, au sein de Tame Impala qui « fait ses chansons, enregistre, mixe tout tout seul ». Suzanne et Louis font cependant preuve d’un éclectisme musical (qui ne m’étonne pas vraiment, quand on aime la musique, on doit avoir une palette de goûts non restrictive!) en évoquant les artistes qu’ils aiment…des Beatles à Hal en passant par ACDC (pour Louis), Chocolat (groupe québecois de Rock Psyché), Mercury Rev, Elliot Smith et Abba (dont ils ont fait la cover/reprise de « Knowing me/knowing you ». Ils aiment aussi la chanson française, Christophe, Voulzy (occasion d’évoquer les souvenirs d’aller/retour vers la mer), Berger, Polnareff

Des Roses/2017/ superbe reprise d’un des tubes d’Abba….mieux que l’original!

 

Ecriture et composition:

Louis a écrit la plupart des chansons mais Suzanne écrit de plus en plus….Louis est inspiré par ce qu’il lit,  » mais aussi par le cinéma (Ils adorent le cinéma, notamment Ken Loach, Larry Clark, Lynne Ramsay et Gregg Araki) et « la mélancolie » des images. Louis acquiesce lorsque Suzanne dit être inspirée, dans son écriture, par  » ce qui la touche, ce à quoi on aspire, ce qui vous entoure », et ajoute aussi « ce qui peut vous faire mal, vous fait souffrir ». Louis semble s’étonner de moins écrire sur « ce qui peut nous rendre heureux » . Une exception peut-être avec le titre H.P.S que j’adore et que nous avons évoqué plus tard..titre clin d’oeil à Harvey Phil Spector (producteur, aujourd’hui en prison, des Beatles et des Ramones et inventeur du « Wall of sound » cher aux groupes du shoegaze!!)..Ce titre, qui parle de la musique, veut aussi souligner l’importance du lien musical très fort entre Louis et Suzanne.

Louis peut mettre « 6 mois » pour écrire une chanson: « c’est un processus qui fait que tu réfléchis beaucoup et parfois, en écrivant, tu trouves des réponses à des trucs qui t’inquiètent » et « ça peut te réconcilier avec des choses, à apprendre à vivre avec ». Louis compose l’instrumental, fonctionnant beaucoup avec le « yaourt » pour « construire les mots, les idées « qui , finalement, feront les paroles. Louis travaille tout l’instrumental et à deux, ils travaillent beaucoup les choeurs. Des Roses appartient au courant Dream pop (« on adore la mélancolie ») même si l’étiquette « Shoegaze » peut aussi leur être accolée, n’en déplaise  aus puristes de ce courant!Une dream pop éthérée, planante et séduisante!

 

 

Des Roses en Live/ Louis Lemoine, Romain Rival et Etienne Quénéa/ Oct 2017/                 La Barakason Rezé/photo Benoît/

 

Le rôle des 2 autres musiciens du groupe , c’est vraiment « pour le live ». Ainsi, Etienne Quénéa ( frère du brillant batteur d’Inüit) tient le 2ème clavier et Romain Rival assure la batterie …. « Quand on prépare un live, on travaille vraiment comme un groupe, on les écoute » précise Louis.

 

 

Leurs 2ers E.P (2014 et 2016) ont été enregistrés de façon artisanale (le 2ème E.P, « Sideways/stange ways » « dans leur chambre ») mais le 3ème ( » St Vincent »/ 2017) le fut dans un studio de la campagne sud Loire entre Nantes et la mer. « Dammy (Baluteau du groupe La Phaze entre 1999 et 2012) s’est occupé du mix et du mastering » et Des Roses a fait une 2ème version de H.P.S avec « une vraie batterie ».

23231369_1442055382579742_2450476904505651783_n

Vos morceaux favoris?

« Difficile à dire »…..Suzanne avoue aimer beaucoup jouer « Sideways » ….Louis dit « ne pas avoir de « préférence » dans la mesure où « sur chaque morceau, il y a des parties que j’aime plus que d’autres, comme par exemple j’aime beaucoup jouer de la guitare sur Dreams… « J’aime le chant sur H.P.S ou sur « Again » quand Suzanne fait ses choeurs plus aigus ». ..Le groupe ne joue cependant plus « Tell me where/tell me when » dont Louis, surtout, se lassait, et dont il ne « sentait plus le refrain ».

Projets/avenir??

Suzanne, comme Louis, ont envie de faire des « disques, des concerts, des albums » mais dans le plaisir et « sans pression« ..on « fonctionne par étape, par échéance ».. »on va faire une reprise » (surprise..je ne vous en dirai pas plus!)…. puis sans doute un autre E.P »

IMG_2555

Des Roses: Suzanne et Louis Lemoine/ La Barakason/ Rezé/ oct 2017/ photo Benoît.

 

Et si vous n’aviez pas fait de la musique?

Suzanne….aime le tennis et « le métier de prof de lettres l’intéresse » ( elle a sa licence de lettres modernes déjà en poche)… Louis aurait essayé d’être « footballeur »..ou « réalisateur de films »…et tous deux auraient aimé être « scénaristes »…

Des Roses, un noyau dur composé de 2 musiciens sensibles qui méritent votre écoute et à aller voir en quatuor en live!

Merci à Suzanne et Louis pour cette rencontre où il a aussi été question de…la Norvège, de linguistique, de végétarisme et de choses plus personnelles…..

 

DES ROSES sera en concert en Février:

  • le 23 à Nantes au « Bras de fer »
  • le 24 à Rennes au « bar ‘Hic »

 

https://desroses.bandcamp.com/track/atlas-marie-love