Christophe: yéyé puis Dandy libre et créatif

Temps de lecture : 6 minutes

Jeudi 16 Avril, dans la soirée, Christophe nous a quittés… à Brest. Lui qui aimait tant l’Italie, Paris et Tanger n’avait pas choisi ce dernier voyage. Admis en réanimation à Paris depuis le 26 Mars, il avait été tranféré vers la Province, comme tant d’autres malades, pour décongestionner les hopitaux parisiens. Si Christophe avait connu un”succès fou” à l’époque “yéyé”, c’est plus le Dandy des “Paradis perdus” qui va révéler le vrai talent d’un artiste libre et créatif jusqu’à cette dernière année, où il a relifté ses principaux succès avec une pleiade d’artistes. Petit résumé de 55 ans de carrière en 3 étapes!

Christophe yéyé… par accident?

En face B de Reviens Sophie

Christophe était né un Vendredi 13 (Octobre 1945) à Juvisy, d’une famille d’origine italienne. Il s’appelle Daniel Bevilacqua mais, à 16 ans, alors qu’il a acheté sa première guitare, formé son premier groupe et qu’il apprend l’harmonica, il choisit le prénom de Christophe (en référence à la médaille de ST Christophe offerte par sa mère). Christophe aime le blues, le Rock, et après son service militaire, il sort son premier 45t,” Reviens Sophie”, édité par le label du Golf Drouot. Echec mais dont un an et demi plus tard il se remet bien puisque l’été 1965 lui offre le succès phénoménal avec “Aline”. Ce n’est pas seulement le N°1 sur les plages françaises mais aussi de l’Espagne au Brésil en passant par la Turquie ou Israël. A t-il plagié un peu ou s’est-il inspiré d’un titre de 1963, “La Romance” de Jacky Moulière…Peu importe, il gagnera le procès intenté et le succès est là, en pleine période yéyé dans laquelle il est aspiré.

Nouvelle réédition d’Aline et nouveau numéro 1 en 1979

Son entrée dans le show Biz est brutale, bien trop, et on lui fait enchaîner les 45 T: dès l’automne 1965, c’est “Les Marionnettes”, 2ème gros tube, puis 4 autres 45 tours en 1966, dont “Excusez moi, Monsieur le Professeur” et “J’ai entendu la mer”. En Avril 1966, il se retrouve sur “La photo du siècle” prise par J.M Perrier pour la revue “Salut Les Copains” et regroupant 45 autres “vedettes du Yéyé”. Tout va trop vite et la tournée de 300 dates, avec Hervé Vilard, le fait craquer: il refuse de chanter à l’Olympia qui devait être l’apogée de cette tournée! Il a 21 ans, vit à 100 à l’heure d’autant qu’il aime les belles voitures (Ferrari, Lamborghini). Pourtant, l’envie de chanter n’est plus là et il était peut-être un “yéyé” par accident, lui qui aimait surtout Piaf, Brassens, Eddie Cochran et avait appris ses premiers accords de guitare sur Elvis et John Lee Hooker.

Christophe Dandy avec J.M Jarre

Une version longue rare et originale

Entre 1967 et 1970, Christophe a tout plaqué. Il se cherche et on le cherche. On l’aurait même retrouvé travaillant dans des petits cirques. C’est alors que Christophe va tomber sur Francis Dreyfus qui vient de créer un nouveau label, les disques Motors. “C’est un Christophe traumatisé que F. Dreyfus va doucement remettre sur sa voix, sa vraie voix de rocker blessé” écrit Maurice Achard, journaliste romancier, au début des années 80. Christophe, désormais à jamais moustachu, effectue un lent retour, d’abord en anglais sur le titre “The Girl from Salina”, en 1970, où l’on retrouve sa voix haut perchée sur cette B.O du Film de Lautner “La route de Salina”. D’autres 45T vont suivre, “La petite fille du 3ème” puis 3 autres en 1971 avec peu de succès. Alors que dans “L’épouvantail” (écrit par Etienne Roda Gil) il chante “mort sur la paille”, Christophe craint toujours le monde du show biz, refusant d’approcher tous les medias, y compris la presse. La confiance va revenir lentement avec “Belle” en 1973 où sa voix, de plus en plus claire, s’accorde bien avec les synthés auxquels il devient de plus en plus accro. L’album des Paradis perdus, en 1973, signe le véritable grand retour de Christophe; c’est le premier album concept de l’histoire musicale française. Une révolution doublée d’une révélation: la collaboration Christophe/ Jean-Michel Jarre s’avère particulièrement fructueuse. Le 1er titre de l’album, “Avec l’expression de mes sentiments distingués” est un clin d’oeil et un adieu à un certain passé: on entend des bribes du titre “Les marionnettes”, “Excusez moi, Monsieur le Professeur” et “Maman” avant que la voix rayée, tel un vinyle qui patine, ne répète “Aline”.

Suit alors le premier des 6 titres (sur 9) composés avec Jean Michel Jarre, le très beau “Emporte moi”. C’est en face B que l’on trouve le titre éponyme, “Les Paradis Perdus”, s’étalant sur près de 8 minutes:

“Dandy un peu maudit, un peu vieilli,
Dans ce luxe qui s’effondre
Te souviens-tu quand je chantais
Dans les caves de Londres
Un peu noyé dans la fumée
Ce rock sophistiqué…”

Les mots et les sons se bousculent dans une harmonie surprenante où Christophe nous balance aussi quelques extraits de standards du Rock. 47 ans plus tard, ce titre reste un chef d’oeuvre et n’a pas pris une ride.

L’alchimie des Mots Bleus

Christophe sur TF1 en septembre 1976

Fin 1974 sort le nouvel album concept, fruit de la collaboration Christophe / Jean-Michel Jarre. C’est aussi le moment où Christophe va triompher à l’Olympia qu’il ne fuit plus désormais. Tout le monde se souviendra de ce concert débutant par l’irruption de petits blonds portant le masque de Christophe, puis des marionnettes géantes, avant que Christophe, bien attaché à son piano, ne s’envole dans les airs pour commencer à chanter. L’album Les Mots Bleus est, bien sûr, un album somptueux avec le titre phare mais aussi “Señorita” ou “Drôle de vie” dans les 6 titres (sur 8) dont les paroles sont signées J.M Jarre. Il est surprenant de voir comment les paroles, écrites par J.M Jarre s’accordent si bien avec les musiques composées par Christophe: c’est l’alchimie de deux hommes qui se connaissent bien. Il est amusant aussi de noter que dans “Drôle de vie”, J.M Jarre fait dire/chanter à Christophe”Vous me prenez pour un Dandy mais je ne sais pas, au fond, qui je suis”. En 1976, avant un nouvel album sans J.M Jarre, sort encore un 45T 2 titres “Daisy”/”la dolce Vita” où l’on retrouve la collaboration des deux hommes. Ces deux bijoux montrent, une nouvelle fois, comment J.M Jarre a su révéler le vrai talent de Christophe, très loin des clichés “yéyé”, pourtant datant de moins de 10 ans! Christophe avait conscience de ne pas être un grand chanteur, au moins par la puissance de sa voix; dans une ITV à Magic, en 2016, il déclarait d’ailleurs: “Etre chanteur m’intéresse moins qu’être ingénieur du son“, après avoir reconnu, avec lucidité “Depuis 1971, ce sont les machines qui m’ont sauvé“. Christophe préférait se concentrer sur le “son des mots” comme il disait.

Christophe ETC..Liberté et créativité

Bien sûr, je vais faire l’impasse sur près de 40 ans de “parcours” musical (Christophe avait horreur du mot “carrière”) où l’on retrouve, dans la discographie, de nombreuses pépites devenues des classiques: j’aime ainsi beaucoup “T’aimer follement” sur l’album Aimer Ce Que Nous Sommes (en 2008) où l’on retrouve Erik Truffaz à la trompette (mais aussi Carmine Appice, ex Vanilla fudge et Cactus sur le titre d’ouverture). S’éloignent peu à peu les quelques velleités de fantaisie teintée d’humour destinées aux “midinettes” des seventiess comme avec “Succès fou” (en 1983). C’est la Liberté de l’artiste qui prime toujours, associée à une crétivité et ouverture toujours insatiables. En 2016 paraissait le 13ème et dernier bel album solo de Christophe, Les Vestiges du Chaos, dont le titre éponyme était écrit par JM Jarre, ultime collaboration amicale. On y retrouve aussi, dans “Tangerine” la voix d’Alan Vega, décédé quelques mois plus tard et 20 ans après “Rencontre à l’As Vega”, titre figurant sur l’album Bevilacqua.

Christophe et Alan Vega

En 2019 , en 2 temps (Mai puis Décembre) , Christophe va encore dévoiler une autre facette de son talent en se réinventant: il va s’entourer d’une pleiade d’artistes pour relifter ses “vieux” titres . Le résultat est étonnant et montre la capacité de Christophe d’adapter ses titres à la nouvelle génération d’artistes (Juliette Armanet, Camille) comme aux vieux briscards de la scène musicale, Eddy Mitchell ou Arno, voire Daho. En deux temps et deux vinyles (ou cd!), on a droit à de nombreuses pépites: “les mots bleus” avec Son Lux, “Les Paradis perdus” avec Arno figurent parmi mes favoris avec le remix de “Tangerine” par Superpoze. Daho, Philippe Katerine, Jeanne Added ou Julien Doré (dans la “Dolce Vita”) sont tous remarquables à différents niveaux. J’aime bien aussi “Boule de flipper”, que Christophe avait composé pour Corynne Charby (gros succès de 1987) et chantée, aujourd’hui, par Juliette Armanet. Pour être franc, deux titres sont dispensables…ceux avec Obispo et Laetitia Casta….un faux pas.

Christophe et Son Lux Les Mots bleus version 2019

Comme certains pouvaient réduire Mark Hollis et Talk Talk à “Such a shame” ou Nino Ferrer à “Gaston” et “Mirza”, Christophe méritait mieux que le raccourci “Aline”. Après son dernier album Les Vestiges du Chaos (qui devraient connaître une suite posthume), le dernier double album de duos montrait l’originalité toujours créatrice de l’oiseau de nuit amoureux du son. Christophe s’est éteint en écoutant “Heroes” de Bowie et “Perfect Day” de Lou Reed, à qui il avait dédié le titre “Lou”.

Chris, une des premières à avoir réagi à la mort de Chris

Les indispensables de Christophe?

Les albums, Les Paradis Perdus, Les Mots Bleus, Vestiges du Chaos

Le DVD concert de l’Olympia 2002

Le coffret 2cd “Christophe Intime” où Christophe reprend en acoustique ses grands titres (surtout au piano). Le vinyle comporte 5 titres de moins!

Le double album Christophe ETC…avec des duos souvent remarquables

le vinyle 45T avec Bachar Mar Khalifé (disquaire Day 2018)

Le titre Jnoun magnifique
Chanson initialement écrite par Bashung en hommage à Christophe

Ziggy

Passionné depuis toujours par la musique et par le support vinyle! Son premier grand concert : King Crimson à Londres,il y a très longtemps! Aujourd'hui il aime de nombreux styles, pourvu que la musique soit bonne,mais ça, c'est très subjectif!!

Ziggy has 226 posts and counting. See all posts by Ziggy

Ziggy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *