Confiné du Bulbe #3 – French Electro

Temps de lecture : 8 minutes

Et si nous mettions le patrimoine électronique français à l’honneur…

Les confinés du bulbe sont de retour pour une 3ème semaine. Au programme, un revival de la semaine Une. Donc, l’objectif est de vous faire part de mes coups de cœur dj set / mix électro 100% Frenchies, de quoi mettre en valeur notre beau patrimoine électronique français en cette période isolationniste… Mais surtout, agrémenter vos journées de ces belles écoutes !

Nos ancêtres les (DJ) Gaulois

Alors, je vous préviens tout de suite… Certains très GRANDS producteurs et DJ français ne seront pas présents dans cette sélection. Je pense tout particulièrement à Laurent Garnier… ainsi qu’à notre chouchou Weirdsound, à savoir Molécule, mais la raison est très simple. Ils ont été positionnés dans les Confinés du bulbe #1… donc, 1ère étape de cet article, tu retournes sur l’article d’il y a 2 semaines si tu veux te faire 8 heures de sets d’exception. D’autres manquent à l’appel… bien entendu, difficile d’être exhaustif, on en reparle à la fin de cet article !

Daft Punk en guise d’amuse-gueule musical

J’ai adoré, mais alors adoré l’album Homework… (et forcément Daft Punk Alive 1997) mais n’ai malheureusement pas adhéré du tout à la suite… Du coup, je respecte le talent et le brio du duo Frenchy Daft Punk, sûrement les compositeurs électro parmi les plus connus de la planète… mais je ne vous ferai pas le plaisir de partager un live des NRJ Music Awards. Par contre, des vidéos traînent sur le net dont une qui a attiré mon attention depuis quelques temps, datant de 1996 (pour nos plus jeunes lecteurs… c’est l’année où Reynald Pedros a foiré son pénalty en demi contre la Tchéquie…). Dans ce live, Thomas Bangalter a 21 ans et ne porte même pas son casque d’astronaute… le son est crade, c’est sanglant, ce live dj-set est un réel plaisir à écouter.

Honneur aux dames…

… malheureusement, ce ne sont pas les plus mises en avant dans les médias… et pourtant, nous avons des women-DJ au talent de ouf, productrices et souvent initiatrices et dénicheuses d’autres artistes. En voici un petit aperçu!

Chloé, une icône des nuits électro underground parisiennes

Co-créatrice du label Kill the DJ avec notamment Ivan Smagghe (lui-même co-créateur des Black Strobe avec Arnaud Rebotini en 1997), Chloé Thévenin (alias DJ Chloé) est une grande habituée des soirées parisiennes (un CV étoffé avec des résidences régulières à l’Elysée Montmartre, au Batofar, au Pulp,…) mais surtout l’une des icônes de l’électro française. Chloé nous a également livré quelques albums d’excellente qualité…  dont The Waiting Room en 2004 et plus récemment Endless Revision.

Chloé Thévenin - Dj Chloé
Dj Chloé

Perso je suis un fan absolu de Chloé, un son minimal mais une capacité à nous faire partir en transe complète. Des lives et dj-set réfléchis et pensés pour le public. Et enfin, un souhait de se mettre en danger, de pousser la création / production musicale toujours à son maximum, plus récemment par le projet Lumière Noire (label + organisation de soirée), mais aussi par des partenariats live avec Vassilena Serafimova (une percussionniste / marimbiste bulgare super talentueuse, leur projet commun est extra).

Je vous incite donc à découvrir l’ensemble des soirées Rinse FM avec Chloé, ses albums, ses live et ses Dj-Sets sur le web. Ci-dessous, son live aux Vieilles Charrues (Endless Revision Live) :

Pas d’équivalent précis sur Soundcloud, mais vous pouvez écouter l’album Endless Revision Live :

Calling Marian, la reconnaissance par le talent !

Calling Marian fut une découverte pour moi en 3 étapes :

Primo : via l’interview qu’Ours Solaire, avait réalisé avec elle à l’occasion des Bars en Trans 2018 (c’est le Off des Transmusicales). Une rencontre super intéressante sur l’artiste et l’électro en général à relire ici.

Secundo : lors d’un après-midi au 22 ouest au Printemps de Bourges 2019 dans le cadre des Inouïs… Cette fois-ci c’était du direct, le live d’une trentaine de minutes, donc malheureusement trop court, me fila un uppercut musical. Pour info, elle remporta le « radio-crochet » Inouïs en catégorie électro… largement mérité selon moi du fait de la qualité de son show.

Tertio : Le temps de la confirmation (à mes oreilles)… Je vois apparaître Calling Marian sur la programmation de la 2ème soirée Scopitone 2019 à Nantes… Le set fut de nouveau monumental (un peu plus long cette fois-ci pour le plus grand plaisir des festivaliers présents au MIN). Voluptueux, corrosif et électrique : un set extraordinaire.

Conclusion : Calling Marian est rentrée dans une sorte de top 10 individuel de mes écoutes électro. Pour vous rendre compte de l’ambiance live, son set à Rock en Seine en 2019:

Pour une écoute plus longue dans votre casque pour vos journées de confiné, une session Rinse FM :

Miss Kittin, c’est sombre, trash et ça décrasse les oreilles

Peut-être moins connue à l’oreille du grand public que les autres artistes “sélectionnés” dans ce confiné du Bulbe #3, Miss Kittin est une experte d’un son rave, new-wave très 90s : un petit côté sombre et trash.

Adepte également des sets nocturnes, la Grenobloise a fait son trou sur les scènes underground notamment du côté de Berlin. Bref, dans un registre plus spécifique, une DJ tellement talentueuse, que ce serait dommage de passer à côté :

Quelques pointures inoubliables :

Cassius, déjà un an…

Evoquer l’électro française sans passer par la case Cassius me semble une hérésie, déjà presque un an que Philippe Zdar nous a quittés, laissant la France orpheline de l’un de ses plus grands artistes. Loin de moi l’idée de refaire une nécrologie, je ne peux que vous re-diriger vers le très bel article de FatherUbu pour la sortie de l’album Dreems dernier album de Philippe Zdar et Boom Bass, hommage Weirdsound à cet artiste qui a illuminé les dance-floor pendant plus de 20 ans.

Toujours est-il, laissez-vous porter par ce somptueux p’tit mix Boiler Room de Cassius datant de 2012 ; il vous fera bouger le popotin sur votre siège de télétravail ou faire des saltos avant dans votre salon (avec modération si vous êtes en appartement, pensez aux voisins) !

AIR, le duo Légende !

AIR… « La Légende de la French Touch … », un son unique, un groupe qui a traversé les 90’s, les 00’s et les 10’s. Depuis Moon Safari en 1998, AIR est passé dans une autre dimension et forcément le tube planétaire Sexy Boy y est pour beaucoup. Point non négligeable à intégrer, les 2 Parigo-Versaillais d’origine Nicolas Godin et Jean-Benoît Dunckel sont de véritables bêtes de scène. Les lives sont époustouflants de qualité, les morceaux sont dynamisés voir dynamités. Cela permet de se replonger dans l’atmosphère particulière de leurs création musicales si spécifiques.

Profitez donc de ce confinement pour vous replonger pour près d’1h20 dans un de leurs live capturé par la plateforme Boiler Room à Sydney :

Rone, chevalier électronique du 21ème siècle

On pourrait décrire Rone comme l’un des producteurs DJ Français qui a fait son chemin à l’expérience, à la besogne et à la reconnaissance de ses pairs. En une décennie, Erwan Perron (de son vrai nom) a bien bourlingué avec 4 albums. J’avoue que j’ai un petit faible pour Tohu Bohu, difficile de vous diriger sur un morceau spécifique, l’album est un ensemble électro travaillé avec minutie par le Frenchy, une pièce d’architecture musicale : Bref, un très très bel album.

En parallèle de ses productions musicales, Rone accumule les collaborations et le travail avec des artistes de renom tels que The National, Jean-Michel Jarre, Sufjan Stevens

Bon, vous êtes là aussi pour écouter de bons mix, voici donc un Boiler Room de 2013 aux Nuits Sonores, set de 45 minutes à faire disjoncter l’oreille interne:

Nous l’annoncions il n’y a pas très longtemps sur les réseaux sociaux Weirdsound, vous pouvez également vous délecter de son excellent live à La Philarmonie de Paris, mis en ligne par La Blogothèque :

Agoria, la techno-house au service du dance-floor ou vice-versa

Sébastien Devaux alias Agoria, Lyonnais d’origine, fait également partie de cette catégorie de Producteur-DJ électro qui s’est fait connaître à force de travail assidu, de longues nuits à mixer… mais surtout l’envie de faire swinger les dance-floor. Et c’est le cas de le dire, le fils spirituel de Kevin Saunderson et Jeff Mills a percé le milieu de la nuit, pour proposer des albums techno-house de qualité, une musique qui pourrait sembler simple… mais qui s’avère d’une efficacité auditive impressionnante et qui crée des trémolos dans le ventre tout en faisant crier des « whhooooooooo trop bien ton set ». Je m’égare… l’un des fondateurs du festival des Nuits Sonores a sorti récemment Drift sur 2019 dont le magnifique morceau – clip You’re Not Alone.

Autre endroit (le rooftop de la Tour Montparnasse), autre ambiance (un coucher de soleil), le mix d’Agoria pour Le Cercle en 2017 va vous bercer pour 1h30 non stop ! 

Thylacine, le globe-trotter musical 

Adepte du courant de « L’Electro Musique Nomade », Thylacine a beaucoup tourné l’an dernier pour la sortie de son album Roads Vol. 1. Rappel du projet, après avoir enregistré Transiberian (2015) à bord du Transsibérien, l’originaire d’Angers William Rezé, est parti sur les routes d’Amérique du Sud (Roads Vol. 1) puis aux Iles Féroé (l’EP Roads Vol.2 est sorti en ce début d’année) avec un camion / camping-car aménagé mais surtout optimisé par un acousticien. Au terme de cette démarche créative itinérante, des albums électro puissants, complets et à la personnalité forte.

Thylacine, quand il a le mal du pays, est donc un grand adepte des shows électro. Les projections vidéo nous immergent complètement dans son nomadisme, et surtout, l’artiste n’hésite pas à se « mettre en danger » en jouant du saxo (son instrument de prédilection), ou en tambourinant sur ses petites caisses électroniques…

Un peu de soleil, la mer, la montagne… laissez-vous emporter par la session de Thylacine à Calvi pour Le Cercle :

Etienne de Crécy et ses lives tonitruants

Celui-ci n’est même plus à présenter… Près de 30 ans de boutique, quelques volets de Super Discount. Etienne de Crécy fait partie des piliers de la house française. Ses prestations scéniques sont euphorisantes et surtout d’une qualité visuelle impressionnante. Entre le cube de Live on Neptune et plus récemment la scénographie Space Echo, chacun de ses live est l’occasion d’en prendre plein les mirettes et de faire monter les BPM !

Etienne de Crécy devait forcément être présent dans cette liste, et son live à découvrir ci-dessous nous le rend bien :

Rubin Steiner, un créateur sans limite !

Je souhaitais finir ce petit confiné du bulbe spécial French Electro par le tourangeau Rubin Steiner.

Pourquoi ?

Les raisons sont multiples… Déjà je suis un tourangeau d’adoption, et Fred Landier fait partie du patrimoine culturel Tourangeau depuis la fin des 90’s. Mais c’est également l’un des porteurs du projet du Temps Machine, salle de musique actuelle taaaaaaaant attendue sur la métropole tourangelle, dont il a géré la programmation pendant 5 ans.

Enfin et surtout, il porte des valeurs musicales et humaines que je trouve fondamentales. C’est un peu « un touche à tout » ses différentes créations l’amenant sur du punk, de la house, du kraut, du rock et même du hip hop… en plus, bien entendu, de ses créations électro et de ses dj set endiablés. Difficile de synthétiser toute sa carrière en quelques lignes, je ne pourrai que vous conseiller mes coups de cœur perso à savoir ses albums Drum Major (2005) et Weird Hits, Two covers & a love song (2011). Plus récemment, Rubin Steiner a porté le projet DRAME (avec 2 albums vraiment très très bons) et enfin un tube de l’été 2019 Girls … qui m’a fait l’été 2019.

Rubin Steiner – Dj Set

Voici donc pour notre plus grand plaisir un petit DJ Set énergique et bien dansant de Rubin Steiner :

L’université populaire Rubin Steiner

Fred Landier a profité du Confinement pour créer une mini-web-série sur la musique électronique… dont voici sous vos yeux les 11 épisodes.

Episode 1
Episode 2
Episode 3
Episode 4

Episode 5
Episode 6
Episode 7
Episode 8
Episode 9
Episode 10
Episode 11

C’est fini pour cette semaine… Oui, je sais, il manque quelques très bons et excellents DJ Français (Vitalic, Mr Oizo, Justice, Ouai Stéphane, Manu le Malin,…) mais il faut faire des choix… et du coup, je devrais un jour faire un V2 avec tous les petits oubliés.

D’ici là, je vous souhaite une excellente écoute de tous ces petits set… et vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour de nouvelles aventures.

John O'Cube

Sous ses airs de traders aux combines maladroites, John est fasciné depuis son plus jeune âge par la musique. Brillant titulaire d'un fichier excel récapitulant l'ensemble des concerts vu depuis le début de sa vie étudiante, il cherche désormais la renommée en additionnant son record de présence en live devant Mogwai ou Deerhunter ou divers groupe folk, rock, pop, indé,... Malheureusement, malgré une énergie débordante, on le perd souvent à l'heure de l'électro... ne vous méprenez pas, il ne commence pas à rédiger des articles pour la firme Weirdsound, il est plutôt perdu au 5 ou 6ème rang d'un scène électro douteuse, lunette de soleil sur le nez car "l'électro s'écoute mieux avec des lunettes de soleil".

John O'Cube has 16 posts and counting. See all posts by John O'Cube

Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *