Superorganism: un collectif original super addictif! 1er album!

Aujourd’hui, 2 mars 2018, parait le 1er album éponyme de Superorganism, groupe que l’on pourrait qualifier d’inter(net)continental vu sa naissance et la composition de ses membres.

 

Les 8 membres de Superorganism viennent en effet d’Angleterre, d’Australie, deNouvelle Zélande, du Japon et de Corée! Ils ont d’abord communiqué sur Internet, puis ont élaboré, à partir de rencontres progressives, le collectif qui a pré-réalisé une bonne partie de l’album, avant même d’être tous réunis, pour la 1ère fois, à l’été 2017, à Londres!

 

Depuis Septembre 2017, tous les membres habitent le même immeuble de l’Est londonien, participant à l’animation, pas seulement musicale, de leur quartier, en renouant avec un certain esprit communautaire/hippie de la fin des sixties. Leur musique est...inclassable, mélange pop rock , de rock psychédélique, d’électro, en passant par un bon saupoudrage RNB voire disco et groovy naturellement…!!! Le claviériste Emily confiait à « Plugged » que le collectif a mixé tout ce que les membres aimaient… »de The Breeders à Kayne West« !

thumbnail-1

Superorganism en concert à Hamburg /Septembre 2017/ Photo Lubos M. (thanks!!)

Ils s’accordent tous cependant sur un groupe qu’ils adorent , Pavement (Merci Lubos de m’avoir fait connaître ce groupe dès 1994!). Orono Noguchi, la chanteuse japonaise d’à peine 18 ans aujourd’hui , se fait le porte parole du groupe à propos de leur affection pour Pavement dont ils aiment » le côté débraillé et leur habileté à faire des chansons évidentes et bizarres à la fois ». Il n’est donc pas étonnant de voir Superorganism reprendre un titre de Pavement de 1994 « Cut Your hair ». (titre ne figurant pas sur l’album: on peut toutefois sentir l’influence de Stephen Malkmus sur un titre comme « Reflections on the screen« ).

 

 

Ce qui anime aussi le collectif issu de différents pays et cultures, c’est, comme l’explique le guitariste anglais Harry « le dialogue entre les peuples  » et « l’ouverture à d’autres cultures » à l’heure où « les frontières se referment et le nationalisme revient en force ».

Leur démarche est aussi très « indie rock », même s’ils ont signé avec le label Domino, dans la mesure où , voulant être le plus possible indépendants, ils assurent mixage, production et leurs communications/videos.

 

 

Ainsi, début 2017 est né « Something for your M.I.N.D »…A partir d’un sample « The realm » de C’hantal (de 1990), Emily et Harry envoient une démo à Orono, alors étudiante de 17 ans en Nouvelle Angleterre, qui décide de chanter dessus…un mois après, la video est en ligne….la chanson , qui commence par des roucoulements de tourterelles se révèle vite addictive…

Un 2 titres sort ensuite en Juin 2017 ( It’s all good et l’excellent Nobody Cares) puis, en Novembre, un single à nouveau très addictif « Everybody wants to be famous« . J’ai acheté l’E.P (4titres) en janvier dernier (futur collector!) comportant les 3 premiers titres parus en 2017, en attendant l’album….!

WP_20180302_16_57_56_Pro

L’E.P (maxi vinyle) 4 titres de Superorganism( janvier2018) et le disque de Pavement (1994) sur lequel figure le titre « Cut your hair » repris récemment par Superorganism.

 

L’album comporte 10 titres, peut paraître assez court (35 minutes) mais est composé d’une telle variété de titres que l’on peut être satisfait de son achat! On peut ne pas aimer la voix d’Orono Noguchi..moi j’aime bien..et elle n’est pas la seule à chanter….les mélodies aux refrains addictifs, les chorus et les musiciens sont tous au point!

Le dernier titre « Night Time » s’achève en douceur et dans un joyeux bordel avec la sonnerie d’un réveil, d’un téléphone, des chants d’oiseaux et des baillements.

 

 

 

 

 

Le single « something for your mind » aux côtés du 1er album de Superorganism.

 

A noter pour votre été! Superorganism sera à la Route du Rock en Août à St Malo!

Bonus ajouté le 10 Mars 2018!

 

0