Près de 100 concerts à vivre en live depuis son canapé !

Temps de lecture : 7 minutes

Suite à la crise mondiale du Coronavirus, le monde se voit impacté par ce virus qui touche tout le monde. Au sein même de l’industrie musicale, tous les acteurs sont affectés par la situation entre les tournées des artistes, les festivals et les salles de spectacle qui annulent ou reportent leurs événements. 

Une situation angoissante et dramatique qui obnubile nos esprits en cette période de confinement. De l’autre côté, on voit fleurir de belles initiatives avec les habitants aux balcons, des apéros via Skype et des concerts improvisés. 

Pour pallier ce confinement, un collectif prénommé “La Prog du Canap” a lancé le festival Je Reste à la Maison, une initiative que l’on félicite, qui va nous rendre heureux et plein d’espoir dans ces prochains jours. 

Le concept est simple… Vivez 7 jours de festival chez vous en famille, entre amis ou seul selon votre confinement. Du 1er au 7 avril 2020, Her, Didier Wampas, Miel de Montagne ou encore Vanille, et 90 autres artistes se mobilisent pendant la crise sanitaire en se produisant chez eux. Une programmation éclectique où chacun trouvera son bonheur, c’est certain.

Rappelons que toutes les personnes investies dans ce projet sont bénévoles, allant du collectif organisateur aux artistes, en passant par les tourneurs et les salles de concerts. Tout cela représente un travail monstre réalisé en très peu de temps pour notre plus grand bonheur mais également pour soutenir Le Secours Populaire qui poursuit ses maraudes et lutte contre les inégalités produites par la crise sanitaire. Le collectif fait donc un appel au don au profit du Secours Populaire à l’occasion de ce festival accessible à tous et gratuit. 

FestivalJeResteALaMaison
Programmation du Festival Je Reste A La Maison

Chez Weirdsound, on valide et on adore l’idée donc on a décidé de leur passer un petit coup de fil (Eh oui confinement oblige !) pour leur poser quelques questions et les féliciter au passage. 

Weirdsound : Salut Louis, tu es le directeur du festival Je Reste A la Maison, un festival unique à vivre à la maison en cette période de confinement… 

Louis : Il n’y a pas de direction mais il y a un collectif derrière qui s’appelle la prog du canap. Je suis juste l’initiateur du projet, j’ai lancé une bouteille à la mer en disant : “Et si on faisait ça !”. Et j’ai trouvé des fous qui ont répondu à l’appel. On a réussi à monter ça avec des pros de la musique, tous bénévoles et qui prennent beaucoup de temps pour monter ça, tout en restant confinés.

Weirdsound : Pour ceux qui ne sont pas sur les réseaux sociaux, peux-tu nous dire quel est le principe de ce festival ?

Louis : Bien sûr. D’une part pour ceux qui n’ont pas Facebook, il y a un site internet qui s’appelle festivaljerestealamaison.com, un site qui est perfectible mais sur lequel dans tous les cas, on peut retrouver des vidéos, des concerts en vidéo d’artistes chez eux pour que vous puissiez les regarder et les vivre chez vous. Ce sont des concerts de 30 min du 1er avril au 7 avril. Pour les horaires, c’est de 16h à 17h pour les concerts jeune public avec Aldebert, Gainsbourg for kids ou encore Radio Minus qui va faire un DJ set pour enfant par exemple. 

Puis à partir de 17h et jusqu’à 22h, ce seront des concerts grand public. Peut-être que l’on étendra les horaires pendant le week-end. Ce qui est certain c’est qu’il y en a pour tous les goûts. On aura sûrement de l’électro en fin de soirée où l’on passera d’assis sur le canapé à debout sur le canapé. Et puis, la prog est vraiment top, allant de Yaël Naïm à Benoit Dorémus, en passant par Chapelier Fou, Ovani et d’autres, c’est hyper cool et c’est grâce à eux. 

Weirdsound : Comment vous est venue cette merveilleuse idée ? 

Louis : Il y a déjà des opérations similaires comme au Portugal. J’ai un ami artiste qui a fait ça au Portugal. Après, eux c’était un peu différent car ils ont fait ça sur Instagram et tu devais passer d’un compte artiste à un autre compte artiste, ce qui était un peu contraignant. Du coup, ce n’était pas évident de pouvoir suivre tout ce qui s’y passait. On a essayé de repenser le concept pour tenter de se rapprocher de l’esprit festival où tu as plutôt tout sur place. L’envie était d’avoir une vraie programmation éclectique, ouverte et représentative de différents univers musicaux. Tu vois, les gens viennent pour un ou deux groupes en festival et le reste du temps ils se laissent tenter par la découverte d’autres artistes. C’était notre volonté de retransmettre ça de façon online. 

Weirdsound : Finalement avec 95 artistes programmés, vous avez centralisé les initiatives individuelles des artistes qui jouaient de leur côté en ligne ? 

Louis : Non pas forcément, il y a plein d’artistes qui n’avaient pas fait de live Facebook et qui vont le faire pour la première fois. Il y a des tourneurs, des festivals, des salles de concert qui nous ont aidés à contacter des artistes et à les inviter à rejoindre la programmation. C’est un mélange de plein de bonnes énergies et d’un esprit collaboratif des entreprises et structures de la musique qui ont permis ce truc. Et surtout il y a tous les artistes qui ont réussi, en mode confiné, à jouer le jeu car il faut beaucoup de matos pour proposer un concert d’une demi-heure depuis chez eux. C’est quand même assez incroyable ! 

Weirdsound : Justement c’est un travail titanesque pour mettre en place tout ça ? 

Louis : Oui toute la prog du canap, ils bossent comme des acharnés, ce sont des grands professionnels qui ont l’habitude de gérer ces situations. Après on l’a fait en 2 semaines alors que normalement ça se fait en 6 mois. (Rire)

Weirdsound : Vous n’avez pas encore eu le temps de vous ennuyer pendant ce confinement ? 

Louis : Je suis confiné chez moi dans une maison, j’ai une boite de marketing digitale dans le secteur culturel mais dès que j’ai un peu de temps, je préfère organiser ça plutôt que de tourner en rond chez moi. Très sincèrement, je n’ai pas vu les deux dernières semaines passer. 

PLAN DU SITE OK
PLAN DU SITE DU FESTIVAL JE RESTE A LA MAISON

Weirdsound : C’est un festival engagé puisqu’il soutient le Secours Populaire et fait un appel au don pour soutenir les plus démunis…

Louis : Oui c’est exactement ça. On s’appelle le Festival Je Reste A La Maison pour vraiment avoir ce message de confinement quand les situations professionnelles le permettent. Perrine et Rémy, membres du collectif, se sont rapprochés du Secours Populaire car quand on dit restez à la maison, encore faut-il avoir une maison ou un toit donc oui, on incite au don sur l’action qu’a Le Secours Populaire envers les sans-abris dans une période où ils sont en première ligne. Ils ne peuvent pas non plus se protéger de ce virus. Nous on est tous un peu égocentré en cercle fermé chez nous et c’est important de rappeler qu’il y a d’autres personnes dehors qui ont besoin de notre aide. 

Weirdsound : Si l’on doit trouver un petit bémol à ce festival, c’est le côté humain qu’on partage différemment puisqu’on est tous connecté dans notre coin…

Louis : Il y a un moment, si on veut retourner en festival, dans les salles de concert, il faut qu’on fasse ça sinon on n’arrivera pas à se débarrasser de ce virus. J’entends bien cette remarque mais c’est un palliatif qui va nous permettre de retourner dans les salles de concert. D’ailleurs, il y a toute une industrie qui en aura besoin. Il y a plein de secteurs en difficulté. Pour la filière musicale, c’est assez critique notamment pour les prestations live. Il va donc falloir se bousculer dans les salles de concert à la sortie du confinement pour aussi soutenir toute une industrie. 

Weirdsound : Justement, c’est une période très difficile pour l’événementiel et la culture. Le festival je reste à la maison est un rayon de soleil dans ce paysage. Est-ce que c’est un message d’espoir et de solidarité que vous souhaitez véhiculer auprès de tous vos collègues et vos confrères ? 

Louis : Oui bien-sûr, se dire “tenez-bon”, mais ce sont des professionnels et on ne parle là que de l’aspect financier. Ils vont s’en sortir car on va ressortir de chez nous pour faire repartir cette économie. On n’est pas le porte-parole de qui que ce soit, on est juste un collectif qui a pris une initiative. C’est une initiative de notre part car on a besoin d’une bulle de divertissement puisque l’on est tous en stress d’un point de vue personnel et professionnel. C’est pour ça, on a juste voulu créer une petite bulle de plaisir avec de la musique. 

Weirdsound : Si le confinement se prolonge, le festival peut-il être amené à s’étendre dans la durée ou avoir une deuxième édition ? 

Louis : Tout le monde me demande s’il y aura une deuxième édition. Très sincèrement, on a fait ce festival pour qu’il soit éphémère, et j’ai très envie qu’on puisse tous s’en sortir et retourner dans les salles de concert. On va aussi cross-poster, en gros on connecte notre page Facebook où l’on diffuse nos concerts avec d’autres page de salles de concert, de festival et de structures. C’est une façon de dire aux gens : “Continuez à aller là où vous allez habituellement en vivant le festival via leur page Facebook”. Donc tout ça, c’est vraiment un esprit solidaire !

Weirdsound : Quel message souhaiteriez-vous adresser aux milliers de festivaliers qui vont participer dans quelques heures ? 

Louis : Il est simple : restez chez vous ! Et pensez aux autres en faisant un don au Secours Populaire. Pour le moment ce sera comme ça mais dès qu’on sort, ruez-vous dans les salles de spectacle, les festivals et en attendant, écoutez de la musique en streaming. 

Le collectif La Prog du Canap est plein d’humour puisqu’ils reproduisent l’organisation d’un festival classique avec toutes les contraintes que l’on a en confinement. Alors faites comme nous, et de nombreux festivaliers déjà présents sur le site, plantez votre tente dans le salon, fabriquez-vous votre bracelet Cashless, branchez les enceintes et connectez-vous à leur page Facebook pour ne rien manquer de ce merveilleux festival qui va ensoleiller vos journées et soirées ! L’avantage dans tout ça, c’est que vous n’aurez même pas besoin de faire la queue au bar pour une bière bien fraîche mais juste de faire 2 pas jusqu’à votre frigo. Elle n’est pas belle la vie ? 

festival je reste à la maison
1 minute avant le lancement du festival je reste à la maison

Un festival qui débute donc aujourd’hui dès 16h et qui se terminera le 7 avril prochain. Alors faites comme nous, installez-vous confortablement, déconnectez-vous des infos et profitez de manière festive de ce privilège qui nous est offert. 

On remercie chaleureusement l’équipe de la Prog du Canap et on n’oublie pas de faire un don au Secours Populaire. Bon festival à tous !!! 

Un festival a suivre sur weirdsound et surtout sur les différents réseaux du festival :

Pour faire un don au Secours Populaire :

ours solaire

Prisonnier entre les kicks et les gros drops, GuittWall se dit spécialisé dans les musiques techno, electro et l'univers underground. En réalité, son ego cache son admiration envers Mireille Mathieu, sa première source d'inspiration.

ours solaire has 29 posts and counting. See all posts by ours solaire

ours solaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *