ripplefest france - annonce

Première édition du RippleFest France à Nantes les 18 et 19 mars 2022 !

Après la Californie, l’Angleterre, l’Allemagne et la Suède, le label américain Ripple Music pose ses valises à Nantes pour présenter la toute première édition du RippleFest France. L’évènement se tiendra au Michelet, un endroit incontournable et bien connu des amateurs de musiques extrêmes !

Connu et respecté au sein de la scène rock et heavy internationale pour dénicher parmi les meilleurs groupes de stoner, doom, heavy rock et psyché, le label californien Ripple Music est actuellement la maison-mère d’artistes comme Scott « Wino » Weinrich, Tony Reed, Poobah, Wo Fat, Mothership, Colour Haze, Yawning Sons, Freedom Hawk et bien d’autres. Vous pouvez retrouver l’intégralité des artistes sur le site officiel du label, ou bien en passant par Bandcamp.

Cette célébration du stoner et du doom mettra à l’honneur des groupes du label, soutenus par une fine sélection de groupes hexagonaux et européens. À cette occasion, les festivaliers pourront profiter de stands d’artistes locaux, de la restauration sur place et bien sûr on retrouvera un corner pour le merchandising. Pour les maniaques de la programmation, voici la répartition des groupes invités sur les deux jours :


VENDREDI 18 MARS
Los Disidentes Del Sucio Motel – (post-rock/prog – Strasbourg)
Appalooza (heavy rock – Brest)
Tremor Ama (stoner rock – Paris)
Electric Jaguar Baby (duo fuzz – Paris)


SAMEDI 19 MARS
The Necromancers (heavy rock – Poitiers)
Fire Down Below (stoner rock – Ghent)
Kabbalah (doom rock – Pampelune)
Stonebirds (sludge/post-metal – Brest)
Birds Of Nazca (heavy psyché – Nantes)

Une belle programmation qui met l’accent sur des formations françaises (mais pas que). Pour en savoir un peu plus sur chacun des groupes, vous pouvez directement cliquer sur leurs noms ci dessus (merci aux petits malins qui ont intégré les liens).

Pour réserver vos places : ça se passe par ici (pass 1 jour 15 euros / pass 2 jours 18 euros). L’équipe de weirdsound.net fera bien évidemment le déplacement, en espérant vous y retrouver nombreux ! Histoire de ne pas se quitter comme ça, un peu de musique avec les Birds Of Nazca et une captation réalisée au Michelet en 2019, let’s get high !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page