Patrick Watson: la mélancolie enchanteresse du live à Nantes Stereolux

Temps de lecture : 6 minutes

Patrick Watson était de retour à Stereolux Nantes, ce 28 février, 4 ans après son dernier passage où il présentait surtout son album Love Songs For Robots paru en 2015. Je l’attendais avec toujours autant de plaisir, n’étant jamais déçu depuis son 1er Live nantais, à L’Olympic, en 2009.

Patrick Watson Stereolux Nantes 2020 photo benoit pour weirdsound
Patrick Watson Stereolux Nantes 2020 photo benoit pour weirdsound

Wave, un album teinté de mélancolie

Patrick Watson, le californien installé près de Montréal et devenu citoyen canadien n’a cependant pas perdu son temps depuis 2015. Il a multiplié les projets, notamment en 2017 où on le retrouve avec la compagnie/spectacle “Rêveurs définitifs” (où l’on retrouvait aussi le magicien Yann Frisch). On croise aussi Patrick Watson lors d’un concert hommage – Tower of Song, en Novembre 2017, à Leonard Cohen aux côtés de Lana Del Rey, Sting, Costello, Feist et Courtney Love. Il a aussi fait des musiques de films et composé pour la série “Walking Dead”! Notre canadien a aussi préparé son 6ème et très bel album, Wave, sorti à l’automne dernier sur le label Domino! Un premier titre, “Broken“, avait été dévoilé dès 2017 et avait été utilisé dans la bande annonce du film de Frédéric Tellier “Sauver ou Périr” (2018) mais aussi dans plusieurs séries T.V. Pendant l’enregistrement de Wave, Patrick Watson a perdu sa mère, restée longtemps malade, s’est séparé avec sa compagne et son fidèle batteur Robbie Kuster l’a quitté, marquant l’album d’une certaine coloration mélancolique.

Broken au studio 104 de France Inter le 22 Oct 2019

En première partie, Patrick Watson tenait à inviter Yann Frisch, ce qui valut aux spectateurs de Stereolux un moment original et passionnant. Patrick Watson en parsonne, muni d’un mégaphone, est venu présenter le magicien qui possède une certaine ressemblance physique avec le chanteur. Des tours de cartes étonnants ont séduit la salle maxi de Stereolux qui affichait encore complet pour cette soirée d’Indie Folk.

Kyla Charter et Patrick Watson Nantes photo benoit pour weirdsound
Kyla Charter et Patrick Watson Nantes photo benoit pour weirdsound

Un live de Folk Rock enchanteur

Après une petite pause, Patrick Watson et ses 5 musiciens et choristes entraient en scène. Il s’installe au piano et le set débute par “Dream of dreaming”, 1er titre du dernier album. On ne sera pas déçu car Patrick Watson va nous l’interpréter en totalité, c’est à dire les 10 titres. Patrick Watson va d’ailleurs enchaîner les 4 premiers titres de son dernier opus, Wave; Debout au micro pour “The Wave” où l’on découvre la belle voix de sa claviériste Karine Pion puis à nouveau au piano pour “Strange Rain”.

Patrick Watson Strange rain Nantes photo benoit pour weirdsound
Patrick Watson Strange rain Nantes photo benoit pour weirdsound

Accompagné de sa chanteuse Kyla Charter et de deux guitares acoustiques Patrick Watson nous offre le très beau “Melody noir”. La magie et l’enchantement sont déjà tombés sur Stereolux. Ce titre, “Melody Noir”, déjà dévoilé lors de l’été 2018, révèlait un superbe clip en noir et blanc inspiré d’un film soviéto cubain de 1964, I am Cuba/Soy Cuba qui retraçait la fin du régime de Batista et la révolution castriste. c’est aussi un hommage au chanteur vénézuélien Simon Diaz mort en 2014: “sa musique m’a tellement inspiré ” avouait Patrick Watson avant d’ajouter” C’est une chanson d’Amour dédiée au manque qui se trouve en nous”. Le dernier couplet est d’ailleurs en espagnol pour rappeler cet hommage au titre “canto mi Luna”. Une bonne partie des chansons de l’album parlent d’ailleurs d’Amour mais d’une façon très particulière de se les chanter à soi même. Patrick Watson écrivait aussi en présentant son dernier album: “C’est la différence entre chanter un solo sur la tombe d’un inconnu en étant enfant et en chanter un autre aux funérailles de sa propre mère”.

Après quelques propos blagueurs dont il est coutumier, Patrick Watson se retrouve seul devant le micro, 2 guitares l’accompagnant et les deux chanteuses sur sa droite: il interprète alors “Slip into your skin” extrait de son album Close to Paradise (2006). cela lui permet de faire chanter une partie du public…bon..des “AH Ah Ah” pas trop difficiles!

Patrick Watson Nantes 2020 photo benoit pour weirdsound
Patrick Watson Nantes 2020 photo benoit pour weirdsound

Retour au dernier opus avec 3 titres: le très cool “Wild Flowers”, puis “Turn up the lights”, avec lumières rouges tamisées et le très beau “Broken”, débuté seul au piano; c’est un de mes titres préférés dans lequel plane un zeste de Bon Iver et de Perfume Genius que j’imaginerai bien chanter “Do you feel a little broken”. Une nouvelle intervention de Patrick Watson pour présenter le titre “Hearts” de l’avant dernier album, Love Songs for Robots (2015): “C’est un couple qui se court après avec les couteaux” nous dit Patrick Watson. Le titre, commencé debout devant le micro s’achève au piano: un tourbillon musical nous entraîne peu à peu dans la folie du couple avec un parfum de steel band où l’on peut se rappeler aussi que les premières amours musicales de Patrick Watson lorgnaient du côté du ska-jazz. Un moment de complicité manifeste avec Kyla Charter. Enchaînement quasi immédiat avec “Adventures in your own backyard”, le titre éponyme de l’album de 2012 où les vocaux/choeurs, très aériens, sont, une nouvelle fois, très au point!Un moment de tempête musicale à nouveau avant le calme final!

Patrick Watson Photo benoit pour weirdsound

Retour à nouveau au dernier album dont Patrick Watson va jouer les trois derniers titres, dans le même ordre! C’est Karine Pion, la chanteuse claviériste qui s’installe au piano , nous révèlant beaucoup de fragilité et de légèreté à la fois pour ce très beau “Look at You”; Patrick Watson repasse ensuite au piano tandis que Kyla Charter nous confirme ses talents vocaux. Joe Grass utilise alors la caisse de sa guitare comme chambre d’écho. Nouvelle présentation teintée d’humour pour les deux titres suivants. Patrick Watson s’amuse avec Joe Grass au début de “Drive”. Avant “Here comes The River”, Patrick Watson nous conte une anecdote relative à son arrivée pour vivre à la campagne lorsqu’il était jeune: le coiffeur donnait des champignons magiques-comprenez hallucinogènes! C’est aussi l’évocation d’une certaine “tristesse” que traduit bien le seul jeu de piano pendant toute la première moitié du titre. Encore un moment fragile et superbe!

Le très beau Here comes the river

Un rappel généreux!

Plus de 70 minutes de concert. Patrick Watson et ses musiciens nous saluent mais nous espérons, évidemment, le quasi rituel et inévitable rappel! Il faut dire que le public est enthousiaste et le rappel chaleureux! On en veut encore! Nos 6 musiciens, y compris le bassiste Mishka Stein et le nouveau batteur Evan Tighe, se rassemblent derrière le micro et deux guitares pour un très beau “Big Bird in a small cage”; cela va être un peu plus difficile de faire chanter le public en dehors d’un yaourt approximatif : “même à Bordeaux, ils chantent mieux” (il y était la veille, ndlr) nous lance Patrick Watson pour permettre au public nantais de se ressaisir un peu!

Patrick Watson Big Bird Nantes 2020 photo benoit pour weirdsound
Patrick Watson Big Bird Nantes 2020 photo benoit pour weirdsound

Nous aurons encore droit à trois autres titres, “In Circles” enchaîné avec “Turn into the noise” comme sur l’album Love Songs for Robots et “Je te laisserai des mots” où plane l’ombre de Rufus Wainwright. Tous les musiciens sortent de scène et Patrick Watson va encore nous faire plaisir en nous proposant (faussement?) de choisir un titre…les uns veulent “The Great Escape”, d’autres “Lighthouse”…Il fait mine de commencer un titre de Phil Collins et nous aurons un splendide final avec “Lighthouse”!Juste au piano, un moment de grace!

Lighthouse en live à Londres en sept 2012

Encore une très belle soirée proposée par Stereolux Nantes. Patrick Watson est toujours aussi chaleureux même si le set paraît parfois presque trop bien rodé, entre rires, anecdotes et blagues. On a connu Patrick Watson plus naturel.

https://www.dominomusic.com/artists/patrick-watson

http://patrickwatson.net/

Ziggy

Passionné depuis toujours par la musique et par le support vinyle! Son premier grand concert : King Crimson à Londres,il y a très longtemps! Aujourd'hui il aime de nombreux styles, pourvu que la musique soit bonne,mais ça, c'est très subjectif!!

Ziggy has 218 posts and counting. See all posts by Ziggy

Ziggy

Une pensée sur “Patrick Watson: la mélancolie enchanteresse du live à Nantes Stereolux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *