Mayflower Madame photo T Harris

Mayflower Madame : le dark post punk norvégien

En une: crédit Photo Tim Harris. De gauche à droite: Ola, Trond, Henning, Haavard

Mayflower Madame, le groupe norvégien d’Oslo, a sorti, il y a quelques mois, son deuxième album, Prepared For A nightmare. Coup de coeur immédiat pour ce groupe ! Un contact fructueux avec le principal label, le français Only Lovers Records, me permit des échanges fréquents avec Trond Fagernes, co-fondateur du groupe et chanteur guitariste parolier. Celui ci m’a ainsi permis de mieux vous présenter le groupe et d’éclairer le dernier album.

La formation du groupe Mayflower Madame, au nom… inspiré !

Au début des années 2010, Trond Fagernes et son ami d’enfance Rune Overby ont une idée assez précise du groupe qu’ils veulent bâtir ; il leur reste à trouver les (bons) partenaires ! Après une assez longue recherche, ils rencontrent leur premier bassiste, Petter(Gudim Marberg), par le biais d’un ami commun qui connait aussi le batteur Ola (Jorgen Kyrkjeeide) ; ils s’aperçoivent très vite que ce quatuor constituait la bonne formule et jouèrent leur premier concert. Le groupe conserve la même Line -up jusqu’en 2016 et leur premier album. Ce n’est qu’en 2016 que Rune partit et fût remplacé par Haavard Haga puis en 2018 Petter quitta le groupe. Henning Gulbransen assura la basse pour quelques concerts et il a maintenant intégré le groupe comme membre permanent.

Le nom du groupe a été inspiré par la fameuse propriétaire d’une agence d’escorte à New-York entre 1979 et 1984. Sydney Biddle Barrows fut, en effet, plus connue sous le nom de Madame Mayflower. Le groupe aimait la sonorité du nom qui suscitait, de surcroit, la curiosité en évoquant des secrets plus ou moins sombres !

The Longing sur le premier E.P Into The Haze …l’esthétique noir et blanc de l’expressionnisme allemand

Mayflower Madame : des débuts musicaux sous influence post-Punk

Les influences musicales principales de Trond Fagernes, seul membre fondateur encore présent avec Ola, sont « les groupes post punk qu’il écoutait et aimait…les groupes comme Cure, Bauhaus et Joy Division. The Velvet Underground et Sonic Youth (l’)inspiraient aussi comme Syd Barret« . Le 1er E.P, Into The Haze, sort en Août 2013 dans cette dynamique post punk. Cependant, le groupe revendique, aujourd’hui, une combinaison post punk/psych/shoegaze. Je ne suis donc pas surpris que leur 1er E.P me fasse penser à Cure mais aussi Motorama, les russes évoquant les mêmes influences. Mayflower Madame a eu l’occasion de connaître Motorama, il y a deux ans, pour partager la même affiche à Hannovre. Mais ils choisirent de jouer à Hambourg!

Articles et critiques se lancent aussi dans quelques comparaisons pour définir la musique de Mayflower Madame. Quand je les évoque, le groupe voit peu de raisons de penser à Echo &The Bunnymen , Jesus &Mary Chain ou Black Rebel Motorcycle Club même si Trond en aime certains titres ou albums. Bauhaus est une comparaison davantage acceptée voire même, après ma réflexion qui surprend d’abord Trond, Sister Of Mercy ! La voix de Trond suscite d’autres éléments de comparaison dont certains peuvent faire sourire! « J’ai entendu bon nombre de références concernant ma voix-avoue Trond- de…Billy Idol à Jim Morisson!« ; Je le surprends encore en évoquant Jim Kerr(rires!). Il doit écouter qui est Thomas Cohen (ex S.C.U.M) pour connaître quelle est ma principale comparaison…ouf ! Il apprécie S.C.U.M !

Un des beaux titres de l’album Observed in A Dream en 2016

Observed In A Dream: un premier album et une étape importante en 2016.

L’album Observed in A Dream date de 2016. Trond est d’accord avec ma perception selon laquelle « les influences psyché sont plus présentes » sur cet album. « Celui ci marque une grande étape » depuis l’E.P, « même si nous n’étions pas conscients de faire un nouveau son » continue Trond. « C’était plus comme une avancée naturelle. On utilisait plus de synthés, plus d’effets, selon notre ressenti du moment ». « J’appellerai cela plus un approfondissement et un raffinement plus grand de notre son qu’un changement de style » ajoute Trond.

Je demande à Trond quels thèmes l’inspirent, car j’avoue, qu’au delà des titres, les lyrics ne sont pas faciles à comprendre, vu qu’il n’existe pas de version écrite accompagnant l’album. D’une façon générale, Trond est inspiré « par le surréalisme et tout ce qui concerne l’inconscient, la religion, l’idée d’Apocalypse, l’occultisme, mais aussi des sujets plus politiques ou le changement climatique« . Cependant ses chansons reflètent plus souvent « des perceptions personnelles, en lien avec des chansons d’amour-davantage aujourd’hui-et tout ce qui peut provoquer des émotions puissantes et intenses…le désir, l’obsession, la trahison« . Il me propose ainsi un résumé en 3 mots « apocalyptic Love Songs« !

Une période récente marquée par la….Premonition d’un cauchemar!? 2018-2020.

Le titre Premonition ouvrant l’E.P du même nom en 2018

En 2018, un très bel E.P de 4 titres, Premonition, voit le jour. Un titre presque prémonitoire avant celui de l’album de 2020 et la pandémie mondiale et ses conséquences. Cet E.P devait, initialement, être un L.P mais le groupe « n’était pas complètement satisfait des nouvelles chansons mises au point…Trop de similitudes avec le 1er L.P » ajoute Trond, alors que le groupe était aussi préoccupé par une grande tournée les amenant, notamment, en Amérique du Nord. La décision de ne sortir qu’un -brillant-E.P allait permettre au groupe d’approfondir encore les sonorités du second L.P.

Le titre Premonition, au parfum de Motorama, commence avec un son de sirène de guerre. Deux ans avant l’album récent Prepared for a Nightmare, j’étais tenté de demander au groupe s’il s’agissait de voyance ou de crainte sur l’avenir du monde! Là encore, c’est Trond qui me répond, après avoir balayé, en souriant et avec modestie, le côté « prophétie« . « Les titres sont cependant le reflet d’une perception que nous vivons dans une période de tension, d’insécurité et d’alarme; L’idée d’une certaine forme d’apocalypse semble plus pertinente que jamais. Pas seulement à cause du changement climatique ou des vagues de pandémies, mais à cause du développement des mouvements extrémistes de droite en Europe ou en Amérique…. Mais il y a encore un espoir, bien sûr, et nous essayons de le refléter aussi dans notre musique« .

Prepared for a Nightmare, un nouveau départ pour Mayflower Madame?

Vultures sur le dernier album Prepared for a Nightmare

Le nouvel album, Prepared for a Nightmare, est sorti en fin de Printemps sur le jeune label poitevin Only Lovers Records. « Je pense que l’album est, dans son ensemble, plus sombre et plus mature mais aussi plus dynamique » me précise Trond. « Nous avons fouillé plus en profondeur nos caractéristiques, mélangeant post-punk et psyché noir tout en développant davantage de variations incluant des titres plus doux et calmes et en ajoutant des éléments de Dark wave et de dream pop. Je sens toujours que je peux mieux faire mais je pense que l’ensemble de nos L.P sont plutôt homogènes et en suis fier« .

Cela me donne d’ailleurs l’occasion de demander quelques précisions sur le processus de composition. Celui ci commence généralement par »quelques riffs de guitare » proposés par Trond au reste du groupe. Ce dernier ajoute alors les autres instruments, « approfondissant le travail sur la structure du morceau« . Trond Fagernes écrit les paroles mais, en général, attend le tout dernier moment. « J’aime sentir l’ambiance, le feeling de la musique dans ma peau avant de décider des mots » me précise encore Trond. A noter aussi que depuis de nombreuses années, pour quelques concerts et les enregistrements de disques, Kenneth Eknes est un 5ème membre de Mayflower Madame, assurant les parties synthés.

L’identité musicale et artistique de Mayflower Madame

Album Prepared for a Nightmare

L’identité musicale de Mayflower Madame est de « créér un paysage sonore à la fois atmosphérique et habité, quelquefois maussade et hypnotique, parfois plus extatique et noisy, toujours recouvert d’une couche apaisante de mélodies brumeuses« . « Nous pensons-et croyons-que c’est un mélange d’éléments post punk, shoegaze et psyché qui contribue à nous faire identifier comme Mayflower Madame« .

La dimension artistique intervient aussi comme un élément important et complémentaire de la musique de Mayflower Madame. Trond Fagernes avoue être un fan de films reflétant l’expressionnisme allemand mais aussi le surréalisme. « J’ai un penchant pour l’esthétique du noir et blanc« . Nous évoquons ainsi le travail d’Astrid Serck, leur peintre graphiste et videographe, compagne de Trond. »Elle comprend ainsi mieux ce que nous voulons exprimer avec notre musique et nous partageons de nombreuses préférences esthétiques« .

Ainsi, le titre Ludwig Meidner est un hommage au peintre et graveur expressionniste allemand. « Il est inspiré par les paysages de campagne et de ville autour de la 1ère Guerre Mondiale. Il dépeint le monde moderne chaotique comme un volcan prêt à entrer en éruption« . « Sur un plan plus personnel, les paroles décrivent une recherche implacable et un désir de sources d’émotions fortes dans la jungle de béton mécanisé-une course dangereuse qui peut entraîner vers un point de non retour. Cependant, comme dans les visions de Meidner, l’idée de laisser tout brûler peut induire en même temps une peur du destin et un espoir de catharsis« .

Hommage à Ludwig Meidner, un de mes titres préférés du dernier album

Epilogue: Mayflower Madame…tout n’est pas si sombre !

Après avoir longuement parlé musique, il était impossible de ne pas évoquer la situation actuelle du monde. L’année 2020 fut difficile pour le groupe, pleine de frustrations comme pour beaucoup d’entre nous!

Trond avoue que « les concerts(lui) manquent, comme voyager, voir plus qu’un couple d’amis proches« . Mais, comme je l’ai déjà entendu de la part d’amis et musiciens, ce fut une période qui a, paradoxalement, permis de faire autre chose et de réfléchir. « J’ai lu, écrit, fait de nouvelles musiques qui, au moins, m’ont apporté sur le plan personnel alors que le monde extérieur semblait de plus en plus distant » me dit Trond. « La chose positive de cette période a été de me rappeler ce qui a le plus de valeur dans ma vie… Je suis en même temps optimiste et pessimiste« . Nous tombons d’accord sur le fait que « la victoire de Joe Biden et l’arrivée de la vaccination anti Covid peuvent être une étape vers un monde meilleur« .

Double hommage. L’influence musicale de Cure et l’expressionnisme allemand

https://mayflowermadame.bandcamp.com/album/prepared-for-a-nightmare

https://www.onlyloversrecords.com/

Ziggy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page