Les clips de la semaine vol.65 - Jon Hopkins

Les clips de la semaine vol.65

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas ! En témoigne ce nouvel arrivage de clips, bel échantillon de ce que nous recevons dans nos boites mails à la rédaction. Au programme du français, de l’anglais, du rock, de l’électro, de la création, de la reprise… Bref, un éclectisme musical affirmé qui saura vous faire passer un bon moment en notre compagnie.

Le menu de cette 65ème édition des clips : Johnny Mafia, Dave Gahan, Jacques, Brian Destiny, A.A Williams, Sleaford Mods, Lana Del Rey, Jon Hopkins… Installez vous bien dans votre fauteuil ou votre canapé, les clips de la semaine ça démarre maintenant !

Johnny Mafia – Love Me Love Me

Johnny Mafia – Love Me Love Me

Cela faisait au moins deux semaines que nous ne vous avions pas parlé des copains de chez Howlin Banana Records. Rassurez-vous, voilà une nouvelle vidéo concernant le sympathique label indépendant parisien : Johnny Mafia a sorti un clip pour le titre Love Me Love Me, extrait du dernier album du groupe, Sentimental. Voilà en tout cas une belle histoire d’amour entre humain et alien, avec un twist pour le moins surprenant…

Johnny Mafia est assurément une valeur sûre de la scène rock française, au même titre que les Psychotic Monks ou bien les Brian’s Magic Tears dont nous vous parlions la semaine passée.

Brian Destiny – Is It Gonna Be Love?

Brian Destiny – Is It Gonna Be Love?

Nathan Saoudi prend son indépendance vis à vis du reste de sa turbulente famille ! Voilà sa première expérience en solo en dehors de Fat White Family, et elle se nomme Brian Destiny. Premier extrait de EP, Brian’s Got Talent, à venir au mois de janvier 2022, Is It Gonna Be Love?,  est le manifeste d’existence de Brian Destiny. Une manière pour le petit frère Saoudi de faire son chemin, entre les aventures des charismatiques Lias Saoudi (son frère) et Saul Adamczewski (le meilleur ennemi de son frère) qui occupent toute la place médiatique dans l’histoire de Fat White Family, ce titre semble vouloir rappeler que derrière la musique de FWF il y a surtout Nathan Saoudi.

C’est en tout cas ce que semble indiquer le choix de ce premier single, un titre dont les sons et les arrangements ne sont pas sans rappeler ceux de Feet (de l’album de FWF, Serfs Up!, sorti en 2019), et même ce qu’affirme clairement le texte accompagnant la vidéo : « Ayant passé une décennie ancré à la Fat White Family aux claviers – co-écrivant les titres les plus populaires du groupe/empêchant Saul Adamczewski et Lias Saoudi de se poignarder l’un l’autre – Nathan Soaudi AKA Brian Destiny est finalement prêt à sortir de l’ombre et à lancer sa propre offensive personnelle dirigée contre la culture. »

Si Is It Gonna Be Love?  est une prise de distance, elle ne représente pas pour autant un reniement familial, puisque le clip crédite un certain nombre de proches du groupe, Lias Saoudi inclus, mais également le poète Patrick Lyons, et surtout, Lou Smith, vidéaste et pilier de la scène londonienne, ici promu coréalisateur.

A.A Williams – Control (arco version)

A.A Williams – Control (arco version)

Le clip date un peu, mais il fallait vraiment vous en parler ! En juillet 2020 son premier album, Forever Blue, nous avait enchanté, A.A Williams revient dans l’actualité de weirdsound à l’occasion de la sortie (15 octobre dernier) de Arco. Reprenant son premier EP (A.A Williams – 2019) elle réinvente ses cinq titres initiaux à travers une interprétation acoustique. A voir (le clip vaut le détour) et à écouter !

Jacques – La vie de tous les jours

Jacques – La vie de tous les jours

C’est une certitude, Jacques revient aux affaires. Maitrisant les réseaux sociaux comme personne, l’homme à la tonsure nous propose un clip vraiment sympathique pour La Vie de Tous Les Jours. Il nous démontre une nouvelle fois son talent de parolier quand il observe notre quotidien :

Dans la vie de tous les jours
Il n’y a rien à signaler
Les voisins se disent bonjour
Et les chiens se laissent promener
J’suis content quand il s’passe rien
Au moins il s’passe rien de mal
C’est pas ce qu’on voit aux infos
C’est la vie de tous les jours

Cette somme de petits moments est même au cœur de l’expérience humaine, comme Jacques le chante : “Il n’y a rien de plus vital que le vide de tous les jours“. Pour illustrer ce titre, Jacques a fait appel à ses proches. L’intégralité des images est en effet tirée de vidéos prises lors des voyages de ses amis. Pas d’acteur ni de mise en scène, exceptions faites des regards de Jacques lui même vers la caméra. Ces tableaux, parfois exotiques, constituent autant une sorte d’invitation au voyage qu’un rappel de l’universalité des expériences quotidiennes.

Dave Gahan & Soulsavers – Metal Heart

Dave Gahan – Metal Heart

En bon fanboy de Depeche Mode (DM pour les intimes), Fatherubu ne pouvait pas passer à côté du nouvel album de leur frontman, Dave Gahan. Ce dernier collabore de nouveau avec Soulsavers pour nous proposer un disque exclusivement composé de reprises. L’iconique chanteur n’étant pas dénué d’humour, il a nommé l’objet Imposter (même les plus nuls en anglais comprendront)

Ci dessus le morceau Metal Heart, initialement un titre présent sur l’album Moon Pix de la grande Cat Power. Gahan réussit le tour de force d’amener une réelle originalité dans sa manière d’appréhender l’exercice, parfois casse gueule, de la reprise. Pris dans sa globalité le disque est réussi (dixit Fatherubu) et mériterait bien une chronique ici…

Sleaford Mods – I Don’t Rate You (Orbital Remix)

Sleaford Mods – I Don’t Rate You (Orbital Remix)

Orbital remixant Sleaford Mods, ça ne peut être qu’intéressant ! Le duo culte issu de la scène rave anglaise reprend le très bon titre I Don’t Rate You, présent sur le dernier album en date des Sleaford Mods, Spare Ribs (sorti en janvier 2021). Une forme de consécration pour Jason Williamson et Andrew Feam, tous deux grands admirateurs d’Orbital. Le mélange des genres est en définitive réussi, les paroles de Jason se couplant à la perfection avec la musique d’Orbital.

Lana Del Rey – Arcadia

Lana Del Rey – Arcadia

Quelques mois seulement après son dernier album, Chemtrails Over The Country Club, Lana Del Rey sort son nouvel album, Blue Banisters ; nous vous proposons la deuxième version video d’Arcadia, 4ème titre dévoilé de ce nouvel album. Délicieuse ballade au piano qui est un hymne à sa ville, Los Angeles. Lana Del Rey a surpris beaucoup de ses fans, il y a quelques semaines en désactivant tous ses comptes sur les réseaux sociaux.

Elle a aussi préparé son testament musical, y compris par le biais d’un tatouage, afin qu’aucune chanson ou album posthumes ne voient le jour quand elle ne “sera plus de ce monde”. Sacrée Lana, qui a sans doute besoin de repos pour se ressourcer. Après de nombreuses polémiques l’an dernier, Lana Del Rey veut nous rassurer sur cette nouvelle bulle protectrice: “ Je suis toujours présente et j’aime ce que je fais…je suis absolument là pour la musique et je vais aussi me lancer dans d’autres projets..” A suivre!

Jon Hopkins: Music For Psychedelic Therapy (Excerpt)

Jon Hopkins – Music For Psychedelic Therapy (Excerpt)

3 ans après le superbe Singularity, Jon Hopkins sort un nouvel album, Music For Psychedelic Therapy, le 12 Novembre, sur le label Domino. Pour les fans de vinyles, il faudra attendre le 11 Février ! 

Jon Hopkins a tenté quelque chose de nouveau et introspectif avec ce nouvel opus. « un album sans beats, pas un seul son de batterie, quelque chose qui est plus proche d’une symphonie classique que d’un disque de dance / electro. Quelque chose qui ressemble plus à une expérience qu’à l’écoute d’un morceau de musique. Ce n’est pas de l’ambient, du classique ou du drone, mais il réunit des éléments des trois… c’est un lieu autant qu’un son. Il fonctionne pour l’esprit sobre, mais il prend une toute autre dimension lorsqu’on l’introduit dans une cérémonie psychédélique “ nous explique Jon Hopkins.

Bien sûr, le confinement lié à la pandémie de Covid a aussi contribué à l’identité de ce nouvel album : “ Comme tout le monde, j’ai traversé beaucoup de choses intensément lourdes l’année dernière. D’une certaine manière, cette musique a coulé en moi pendant cette période, brillant comme une lumière constante dans cet hiver. Honnêtement, je n’ai aucune idée d’où elle est venue, tout le processus s’est déroulé dans une sorte de transe. Je me souviens que j’entrais dans le studio tous les jours, que je ne voyais presque personne et que je continuais à travailler tard dans la nuit. Je me sentais motivé par une force qui me dépassait et c’était inoubliable”.

L’extrait proposé aujourd’hui est en fait un montage réalisé par Stephen McNally à partir de 2 titres de la 2ème moitié de l’album. Les titres sont Love Flows over us in Prismatic Waves et Deep in The Glowing Heart. A déguster sans modération…hypnotique et psyché à la fois.

Les clips de la semaine se terminent pour cette mi-octobre. Avez vous découvert de nouveaux horizons musicaux ? Nous l’espérons. A très bientôt pour une nouvelle sélection de vidéos !

clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips

Les derniers articles par La rédaction de weirdsound (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page