Les clips de la semaine vol.41

Temps de lecture : 5 minutes

Avec la régularité d’un métronome, semaine après semaine, la rédaction de Weirdsound tient parole pendant toute cette période de confinement puis déconfinement : Servez-vous un petit verre, munissez-vous de toute votre attention, éjectez le cérumen de vos conduits auditifs, ajustez votre astigmatie… relax & enjoy… c’est parti pour les clips de la semaine vol. 41 !

Idles – Mr Motivator

On avait laissé Joe Talbot en pleurs dans une vidéo de soutien et d’accompagnement au Primavera Sound (à retrouver ici). Moins d’une semaine après, les trublions hyper-dynamiques de Bristol, Idles, étaient déjà de retour sur le web avec un teasing impressionnant sous forme d’un mauvais télé-achat-service de gym tonic mené d’un biceps de maître par le bassiste Adam Devonshire au look tellement 80s.

Résultat : Mr Motivator est donc sur vos écrans, et va vous faire monter le cardio !

On retrouve tous les ingrédients du groupe, un punk agressif, jouissif et contemplatif (pour l’auditeur). De bon augure pour le prochain album Toneland à paraître sur 2020. 

Woods – Where Do You Go When You Dream

Mea Culpa, le clip de Woods était d’ores et déjà disponible depuis mars… mais passé sous nos radars… la rédaction Weirdsound s’excuse… mais… la sortie cette semaine, du 11ème album des originaires de Brooklyn au doux nom de Strange to explain nous permet de nous rattraper.

Woods reprends donc du service avec un album riche ponctué d’une pop douce, folk-rock voire quasi electronica et souvent psyché… difficile de les classer dans une catégorie du coup ! Nous vous laissons découvrir le clip très « fait maison » par leur leader Jeremy Earl, du très beau titre Where Do You Go When You Dream, 2ème titre de l’opus.

Les fans de Kevin Morby (ancien bassiste et membre du groupe) et ceux de Real Estate vont adorer… et le consommer sans aucune modération !

Ellen Allien – True Romantics

La grande ordonnatrice et légende allemande de musique electro Ellen Allien nous cadenasse littéralement avec True Romantics.

Déjà hyperactive durant cette période de confinement, avec notamment une participation à un live Boiler room Isolation en avril, qu’on vous avait partagé dans les Confinés du bulbe #4… elle a remis le couvert ce week-end en participant au Movement At Home MDW (Memorial Day Weekend) Live Stream… 3 jours de festival électro du 23-25 mai.

L’initiatrice du label BPitch est aussi dans une démarche créatrice en parallèle de ses nombreux live at home, avec un nouveau morceau et un clip à effectivement donner le tournis.

Très minimal, un rythme Berlinois et industriel cadencé par des beats effrénés… le tout sous le couvert d’un chapeau musical via un orgue aux sonorités quasi-apocalyptiques… nous en tressaillons d’allégresse chez Weirdsound. 

Autant vous prévenir… nous sommes typiquement dans de l’électro-indé… mais alors quel pied !

Thylacine – Satie I

L’angevin William Rezé nous délivre une reprise audacieuse du magnifique morceau d’Erik Satie Gymnopédies No.1

L’approche est vraiment belle et la reprise ne dénature pas l’œuvre du compositeur, mais la « touche » de Thylacine apporte une puissance et une sensation calibrée entre plaisir de l’écoute et morosité liée à la beauté du morceau et de la vidéo accompagnant ce chef d’oeuvre sonore.

Car oui… en plus de réussir le pari de la reprise d’un monument classique, Thylacine s’est fait accompagné par Cécile Chabert pour la réalisation du clip… qui double clairement le frisson musical d’un frisson visuel.

La création artistique en noir et blanc est onirique et nous plonge dans un mini-film d’animation sous le thème lourd du confinement…

Les superlatifs sont nombreux dans notre petite présentation de ce clip, mais c’est juste somptueux… plongez-vous dans ces 5 minutes purement qualitatives, et digne d’un des grands noms de la musique électro française.

Becca Mancari – First Time

L’artiste de Nashville sort son deuxième single tout en volupté, First Time, issu de son album The Greatest Part. Forte d’une bonne presse pour son premier opus, Good Woman, Becca Mancari s’est entourée du producteur Zac Farro (batteur de Paramore) pour livrer un nouvel album, plus expérimental et plus personnel.

Le titre First Time, en est la parfaite illustration et aborde son « coming-out » : « Je me souviens de la première fois, quand mon père ne m’a pas rendu mon étreinte », soutenue par les invectives de la batterie et la guitare qui semblent soutenir la douce voix de Becca et l’encourager à continuer sa prose. Et que dire du clip associé, produit par Dylan Reyes, où l’adulte Becca s’adresse à l’enfant qu’elle était « Comment t’en es-tu sortie ? ». Le tout, formant un élan libérateur et poétique. Inspirant.

The Greatest Part, album à paraître le 25 Juin chez Captured Tracks: suivre l’actualité de Becca Mancari sur Instagram, Twitter et Facebook

Zola Blood – Silver Soul

Le quatuor électro londonien Zola Blood dévoile Silver Soul, extrait de leur EP Two Hearts, sorti il y a cinq jours. Le groupe est composé de Matt West, pour la voix, Ed Smith aux synthés, Paul Brown à la guitare, Sam Cunnington à la batterie.

Dès les premières notes, nous sommes plongés dans l’univers maîtrisé et délicat du groupe. Le clip soutient l’instrumental : l’écran se craquelle et se fissure, sous les ombres contrastées de Matt qui se dessine et nous chante le besoin d’être soutenu par ses proches face aux périodes décisives de la vie. Une belle résonance avec la période que nous venons de traverser.

EP Two Hearts depuis le 22 mai sur Akira Records, suivre l’actualité du groupe sur Instagram, Twitter et Facebook.

Owen Pallett – A Bloody Morning

Le nouvel album du canadien Owen Pallett, Island, est paru ce vendredi 22 Mai sur le label Domino Records (version digitale seulement, en attendant la version physique). Pour la première fois, Owen Pallett, de formation classique, a créé un album sans se soucier de la façon dont il pourrait être joué sur scène ! Suspense ! Certains d’entre vous l’ont vu jouer avec Arcade Fire, mais il a aussi collaboré et réalisé de nombreux arrangements de cordes, cuivres et orchestre pour The Last Shadow Puppets, The National, Sigur Ros et Christine and The Queens entre autres et composé des musiques de films. 

A 40 ans, et 10 ans après son album Heartland (sous le pseudo de Final Fantasy), on retrouve le personnage Lewis… qui flotte sur l’océan et échoue sur une île (rappel, le titre de l’album ! ).

Le titre A Bloody Morning, dans la deuxième moitié de l’album, correspond à une catastrophe provoquée par Lewis, le naufrage d’un vaisseau. Island, c’est d’être en vie, nous explique Owen Pallett, se demander pourquoi et… toutes les choses les plus hideuses de la vie. Les chansons ne donnent pas les réponses !

La vidéo de A Bloody Morning, réalisée pendant le confinement, est en phase avec la période que nous venons de vivre : si honnêtement au début, je n’étais pas convaincu par le concept, avoue Owen Pallett, il s’est dit terrassé et bouleversé par le clip final. Ce clip a été réalisée par Vincent René Lortie et la chorégraphe Britney Canda et représente des “danseurs” de 6 à 72 ans, filmés à travers portes ou fenêtres, sans aucun contact physique. La vidéo, très belle, et le titre reflètent une sensibilité exacerbée pour un album symphonique et cinématographique à la fois.

Isabel Sörling – Cover My Ears

Il y a deux semaines , nous vous présentions le très bel album d’Isabel Sörling, Mareld (voir ici).

Aujourd’hui, Isabel Sörling nous offre un nouveau clip, extrait de cet album, idéal pour vous assurer un déconfinement aquatique en toute douceur. Non seulement le titre est magnifique mais il est accompagné d’une vidéo superbe, réalisée par sa compatriote suédoise Linda Olah.

C’est fini pour cette semaine. La tristesse s’empare de vous, les larmes coulent entre joie de cet instant magique à nos côtés et chagrin de devoir attendre les clips de la semaine vol. 42… Ne vous inquiétez pas la rédaction Weirdsound est déjà au taquet pour vous trouver les prochaines pépites vidéo-musicales. D’ici là, prenez soin de vous et écoutez plein de musique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *