Jagwar Ma: un deuxième album dansant et séduisant!

Jagwar Ma vient de sortir, à la mi-octobre, son deuxième opus « every now and then », 3 ans après « howlin »qui avait reçu une critique positive et suscitait déjà quelque espoir.

Afficher l'image d'origine

 

Groupe formé en 2011, à Sydney, et composé de Gabriel Winterfield (guitare/chant), Jono Ma ( multi instrumentiste mais surtout guitare/synthés/batterie) et Jack Freeman (basse).

le 31 janvier dernier , Jagwar Ma a enflammé le zénith de Paris avec leurs compatriotes Tame Impala dont le dernier « Currents » avait aussi été remarqué.

Dès 2013, à Sydney, Yannis Philippakis (chanteur/leader des Foals) les repère (Jagwar Ma assurait la 1ère partie de The XX) et décide de les embarquer dans la tournée européenne des Foals (hélas pas pour leur date de Saint Herblain à la Carrière le 5 Nov, même si le concert fut magnifique!).

Après cette tournée marathon( plus de 200 concerts), Jagwar Ma s’installe à Londres , leur principal lieu de résidence maintenant, pour faire une pause….A Londres, ils s’ouvrent à d’autres influences (reggae et dub) notamment en lien avec la cohabitation jamaïcaine de l’Est londonien.Cela ne les empêche pas aussi de produire, avec Temples, un vinyle pour le disquaire day 2014 et de tourner avec  Tame Impala.

Après 4 mois dans un petit village du val de Loire (Jagwar Ma adore la France et le groupe retrouve le studio de leur 1er album, en Indre et Loire) où ils composent et travaillent  la plupart de leurs titres et quelques séjours à Londres et Sydney pour peaufiner l’ensemble, l’album tant attendu sort enfin.

L’album « Every Now and Then » séduit immédiatement, dès le premier titre « feeling » même s’il peut paraître une sorte d’intro au disque…c’est parti pour 50 minutes de folie de rock indé psychédélique…classement difficile!

la voix de Gabriel Winterfield nous emporte dans 11 titres où les lignes de basse sont souvent présentes, comme les synthés et les beats electro. Certains passages font penser à Foals (tiens???) comme dans « loose ends ». les mélodies sont parfaites et nous entraînent souvent dans des contrées ensoleillées ,style « surf music » à la Beach Boys..les rythmes donnent envie de bouger/danser et çà fait du bien dans cette fin d’automne!!

« warm me up,  wore me down, I get the feeling now »!!!!!!

 

Après l’excellent « OB1 » , mega tube potentiel avec des vocalises dignes de Bono pour finir, pas de temps mort avec « Slipping », lui aussi très dansant puis « high rotations »qui fait même penser aux Beatles.

« Don’t make it right » nous replonge dans une atmosphère plus psychédélique avec quelques parfums de drogue douce… « colours of paradise » ponctue l’album avec des claviers synthés sautillants et une basse ronflante.

Il reste quelques places à Stéréolux (festival des Inrocks) ce dimanche 20 novembre à Nantes pour voir Jagwar Ma…..on peut parier que le groupe ne tournera bientôt plus que dans des grandes salles ou dans des festivals comme cet été 2016 entre la Californie(Coachella) et l’Angleterre (Glastonbury).

Un concert à ne manquer !! (avec aussi L.U.H, les mancuniens le même soir!!)

L’esprit « madchester » va vous séduire!!, le psychédélisme qui fait danser…..

Parmi mes favoris:

0