Go Go Penguin: une brillante étoile sur Stereolux -Nantes!

Après la belle soirée « jazz » de Décembre avec Guillaume Perret, Stereolux Nantes nous conviait à une autre soirée de jazz atypique , ce mardi 13 Mars, avec la venue du trio mancunien « Go Go Penguin« …Le public ne s’était pas trompé, la salle affichant « complet » depuis longtemps et l’enthousiasme allait crescendo tout au long de la soirée.

Même si la 1ère partie ne nous a pas laissé un souvenir impérissable, il est anormal qu’un certain nombre de spectateurs parlent et rient aussi fort au fond de la salle, près du bar notamment, alors que l’on peut sortir très librement de la salle en restant à l’abri!

IMG_3515

 

Chris Illingworth/ Nick Blacka/ Nantes-Stereolux/ Mars 2018/ Photo Benoît/

21H30 précises..entrée en scène de Go Go Penguin devant un public impatient d’entendre, en live, le 4ème et dernier album paru « A Humdrum Star« , paru il y a un mois (et pour moi le meilleur!)….Nous n’allions pas être déçus, car les premières notes de piano de Chris Illingworth annonçaient le titre « Prayer » , premier des 8 titres (sur 9!) du dernier album que le groupe allait nous interprèter. Après ce titre très calme (presque une intro à l’album), le ton était donné et l’ambiance déjà chaude avant que le trio n’enchaîne sur 3 autres titres de cet album: « Raven« , un de mes titres préférés, puis « Transcient State » et « A hundred moons« …

IMG_3511

Nick Blacka/ Rob Turner Nantes-Stereolux/ mars 2018/ Photo Benoît-weirdsound/

 

Il fallait attendre le 5ème titre pour faire une incursion dans le 2ème album de 2014 avec « To drown in you » . Après quelques mots en français , Nick Blacka , qui m’a semblé s’affirmer en « Frontman » ce soir, nous annonce le titre « Ocean in a drop« . Ce très beau titre est extrait d’un E.P 4 titres enregistré live dans les mythiques studios d’Abbey Road et sorti pour le disquaire day 2016.

 

Retour au dernier album pour 2 titres dont le long et brillant « Strid » qui permettait à Nick Blacka de nous gratifier d’un magnifique solo de contrebasse. Premier titre joué du 3ème album, « Smarra » nous plongeait ensuite dans une atmosphère cinématographique ( à la Sergio Leone?) tandis que Nick Blacka faisait pleurer son archet sur sa contrebasse transformée presque en violoncelle. Encore 2 titres du dernier album dont le sublime  « Bardo », sans doute le titre le plus représentatif de ce « jazz electronica acoustique » (voir mon dernier article ) dans lequel les trois musiciens excellent.

nick blacka nantes mars 2018

Nick Blacka s’affirme en « frontman »...Stereolux/Nantes 13/03/2018 ( photo Benoît)

Nick Blacka reprend alors la parole pour présenter à nouveau les musiciens, n’oubliant pas , évidemment, l’ingé son aux manettes, Joe Reiser, l’incontournable, considéré comme le « 4ème membre du groupe ». Puis il annonce le dernier titre du set… »Protest » , titre extrait de l’album de 2016, « Man made Object »…En live, le titre se révèle très pêchu, plus rock que jazz, plus influencé par Massive Attack que Debussy pour évoquer les goûts revendiqués par le trio…occasion aussi d’admirer le brio du talentueux batteur Rob Turner.

« one percent », dernier titre joué en rappel à Stereolux Nantes/

Rappel pour 2 titres extraits du 2ème album: « Hopopono » et « One percent »…et fin d’un set de 90 minutes. Le concert a enthousiasmé les 400 spectateurs et il faisait si chaud (trop pour des Pingouins qui buvaient abondamment….de l’eau) que ma voisine (enceinte) a eu un malaise….Histoire de faire la fine bouche, on peut parfois regretter (attention aux prochains albums!) que beaucoup de morceaux soient bâtis sur une structure un peu similaire et progressive, commençant par quelques notes de piano de Chris Illingworth relayées par la contrebasse et la batterie avant d’une accélération du tempo puis quelques ruptures de rythmes.

« Bardo », mon titre chouchou dans le denier album!

Les  absents ou frustrés sans places (car c’était complet) peuvent encore se rattraper en allant à Cholet le 25 Mars (18h au « Jardin de verre ») où il reste des places…. Avec d’autres amateurs du groupe, j’y serai à nouveau!

« Window », un des 8 titres du dernier album de Go Go Penguin joués ce soir !

 

Après le concert, le groupe n’a pas dérogé à une tradition appréciée à Stereolux..dédicace des cds et vinyles (un peu chers!) et quelques échanges avec les musiciens…Occasion pour votre serviteur de féliciter notamment Nick Blacka qui semblait flatter que je compare son jeu (surtout dans les moments calmes) à celui d’Eberhard Weber !

 

IMG_3529

Go Go Penguin à Nantes-Stereolux/ Mars 2018/ Photo Benoît-weirdsound/

0