Dream Wife, un second album aux sonorités pop, mais avec un ADN toujours aussi pêchu!

Temps de lecture : 6 minutes

L’exercice du second album n’est jamais chose aisée, en particulier quand une bonne partie de la presse musicale vous attend au tournant. Après un très bon premier disque au titre éponyme (janvier 2018), Dream Wife revient dans l’actualité avec So When You Gonna… sorti le 03 juillet dernier sur le label Lucky Number Music.

Durant l’édition 2018 du Printemps de Bourges je découvrais sur scène le trio punk rock Dream Wife, qui m’avait fait alors une excellente impression. La formation était très attendue ce soir là (salle comble), et la performance avait été à la hauteur de nos attentes : porté par une Rakel Mjöll (la chanteuse originaire d’Islande) en grande forme, le groupe avait tout emporté sur son passage ! Dans la droite lignée des Riot Girls (pour les puristes Riot Grrrl) Dream Wife sort l’artillerie lourde quand on parle de féminisme. Une blitzkrieg frontale et expéditive en plein dans la face du patriarcat.

Musicalement il ne faut pas s’attendre à une révolution, mais c’est sacrément efficace ! Une ligne de basse bien présente, un bon dosage couplet/refrain et nous voilà partis. Leur assurance sur scène est déconcertante, des vraies pros, Rakel n’ayant aucun mal à prendre quelques instants pour discuter avec les premiers rangs.

Suite au concert, j’ai eu l’occasion de rencontrer Bella et Alice (dans un très mauvais anglais, les petits miracles provoqués par un léger surdosage de bière), les deux ayant l’amabilité de prendre cinq minutes pour parler de tout sauf de musique : un bon souvenir dont l’équipe de weirdsound a le secret. Bref, j’ai quitté Bourges avec leur premier disque sous le bras, bien décidé à suivre la trajectoire de Dream Wife!

Somebody – Un morceau tiré de Dream Wife (2018), premier album éponyme du trio

Les origines du groupe sont assez amusantes : La rencontre entre les futures membres de Dream Wife se fait sur les bancs de l’Université de Brighton en Angleterre en 2014. Rakel Mjöll a une solide connaissance de l’opéra et du jazz, qu’elle pratique depuis son enfance. Elle se lie d’amitié avec Bella Podpadec (basse) avant de “recruter” Alice Go (guitare) suite à leur participation à un concours musical (Battle Of The Band).

En 2015 nos trois compères, alors étudiantes en art appliqué à Brighton, décident de monter un faux girls band (coucou les Spice Girls) afin d’organiser une tournée des bars au Canada. Le programme devant servir de projet de fin d’année pour valider leur diplôme, sous forme d’un documentaire parodique du cultissime film This is Spinal Tape. Au retour du Canada, la blague se transforme en l’envie sérieuse de monter un “vrai” groupe de punk. Le nom de la formation a pour sa part une explication on ne peut plus simple :

Au delà d’une démarche féministe ouvertement revendiquée, le trio conçoit l’existence du groupe comme une démarche artistique qui va bien au delà de la musique. Un prolongement de leurs études et un terrain d’expérimentations perpétuel pour s’amuser avec la vidéo, la performance sur scène, la musique…

Le premier album est finalement arrivé assez vite, en janvier 2018, une sortie unanimement saluée par la critique musicale. Le groupe a tourné un peu partout sur la planète durant cette période, asseyant un peu plus sa notoriété et son statut de valeur montante de la scène post punk londonienne.

Après plus de 200 dates en dix huit mois, elles rentrent enfin chez elles…pour se lancer dans la préparation d’un second album nommé So When You Gonna… ! Le confinement lié au COVID est bien sûr passé par là, le groupe a décidé d’en faire une force, mettant cette période à profit pour peaufiner l’album à venir et pour travailler sur les clips l’accompagnant. Rakel utilisera ce temps libre imposé pour réaliser une série de podcasts (le premier ci dessous) composés d’interviews de personnalités issues du monde culturel.

So When You Gonna…un virage plus pop assumé et réussi

Le second album de Dream Wife a donc été annoncé dans le courant du mois de mars 2020, avec la parution d’un premier titre, Sports! (voir ci dessous). La sortie officielle a eu lieu le 03 juillet dernier, j’ai eu l’occasion de récupérer l’album quelques jours avant cette date, et comme à mon habitude j’ai laissé passer quelques jours (et surtout quelques écoutes) avant de vous faire part de mon avis.

Sports! – Le premier extrait paru en mars pour annoncer la sortie de So When You Gonna…

D’emblée, on entend le changement entre So When You Gonna…et l’opus précédent. La voix de Rakel est plus posée, plus calme, les riffs de guitares plus contenus : exit les envolées parfois un tantinet chaotiques. Mais n’était ce pas là la saveur de ce groupe ? j’ai beaucoup apprécié le premier album, du fait de ses racines punk rock, So When You Gonna… serait il décevant sur ce point ? La réponse est non.

Amour, humour, activisme féministe et envie de liberté !

Allez, je vous rassure, le punk qui sommeille en vous y trouvera quand même son compte ! Le trio de Dream Wife aborde des thèmes d’actualité de manière décoiffante : l’amour queer, le libre choix de sa sexualité, les fausses couches, la misogynie… le tout produit en studio par une équipe exclusivement féminine (womxn pour être précis). Difficile de faire plus girl power non ?

Hasta la Vista – un de mes morceaux favoris de ce nouveau disque

Le tout pourrait être super barbant, personnellement j’en ai ma claque de la chanson prétendument engagée où il devient obligatoire de chier sur Trump, alerter sur l’état de la Planète ou se poser des questions sur ce qu’on a (ou pas) entre les pattes. A force de vouloir éveiller les consciences, on enfonce des portes ouvertes et on obtient le contraire. Dream Wife étant fort heureusement composé de trois filles sacrément intelligentes, elle amènent leurs idées et leur révolte avec désinvolture, humour et ironie. Une approche très punk de la création artistique en définitive.

Les intéressées n’ont par ailleurs jamais caché leur intérêt pour la musique pop dont elles revendiquent bien volontiers l’héritage. Dream Wife peut être appréhendé comme un subtil mélange entre les Bikini Kill, Blondie, les Strokes… auquel on rajoutera des inspirations plus récentes issues de la bouillonnante scène post punk anglaise (filles et garçons confondus). Un parallèle évident sera aussi à faire avec Goat Girl.

Un clip qui a du mordant pour le titre So When You Gonna…

Intéressons-nous un peu plus aux titres qui composent ce nouvel album. Il y a quelques petites pépites que vous vous devez d’écouter ! Sports ! est sans doute le morceau le plus punk du disque, il aurait eu toute sa place sur le premier album. Hasta la Vista est clairement LE tube en puissance avec une partie rythmique qui rappelle furieusement Blondie au démarrage. Un titre splendide en tout cas !

S’ensuit quatre morceaux résolument pop, mention spéciale à RH RN, un appel à la jeune génération à prendre son destin en main. Old Flame est en totale rupture avec les autres productions de Dream Wife, dansant et à deux doigts de l’électro pop, le morceau fera sûrement des émules.

So When You Gonna… démarre sur les chapeaux de roues, sur fond de moquerie vis à vis des garçons qui embrassent mal, le titre dégage une belle énergie digne des Go-Go’s et consorts. L’album se conclut sur le morceau After The Rain, une ballade au piano surprenante autant qu’émouvante ayant comme sujet l’avortement. Une belle conclusion pour cette seconde production de Dream Wife, qui restera sûrement dans mes écouteurs, au moins pour l’été 2020.

Ce nouvel album de Dream Wife est en définitive une bonne surprise, sans perdre de leur énergie et sans édulcorer leurs messages, le trio arrive à prendre un virage légèrement plus pop qui leur va plutôt bien. A travers des titres comme Old Flame, Hasta la Vista ou encore After The Rain, elles prouvent qu’elles sont capables d’aller sur d’autres terrains musicaux, et elles le font avec talent. Les amateurs du premier album (dont je fais partie) seront probablement surpris à la première écoute, mais ils seront vite rassurés : l’esprit rebelle et frondeur de nos trois filles de rêves est toujours là.

J’espère les croiser sur scène en 2021, sait-on jamais on pourra peut être papoter avant/après le concert!

Trois titres que je vous recommande pour découvrir l’album :
  • Hasta la Vista
  • So When You Gonna
  • After The Rain

So When You Gonna…est disponible dès à présent sur le Bandcamp officiel du groupe et dans toutes les bonnes crémeries habituelles. En format CD, vinyle (une édition limitée couleur rose est encore disponible à l’heure où j’écris ces lignes) et bien entendu en écoute sur toutes les plateformes de streaming.

La couverture de So When You Gonna…sorti le 03 juillet dernier
Liens :

https://dreamwife.co/

https://www.facebook.com/dreamwifedream/

https://dreamwife.bandcamp.com/

Fatherubu

Co fondateur du site, il est doté d'une culture musicale allant de Carlos à Black Sabbath, en passant par Laurent Garnier et les Stooges.Il fait son possible pour écrire des articles dans un français correct, tout en se prenant pour un grand photographe en devenir!

Fatherubu has 135 posts and counting. See all posts by Fatherubu

Fatherubu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *