Arcade Fire: Everything now, un 5ème album audacieux!

Temps de lecture : 3 minutes

Après un silence du aux vacances familiales, je reprends la plume pour chroniquer un album qui a déjà fait couler beaucoup d’encre et de commentaires contrastés! N’en déplaise aux esprits grincheux qui s’épanchent sur la toile et à quelques critiques musicaux qui semblent régler des comptes (?), le 5ème album d’Arcade Fire, Everything now, est un très bon cru à l’heure des vendanges précoces.

Certes j’avoue être un fan de la 1ère heure, du 1er album et peut être Funeral est un chef d’œuvre absolu , terme que j’hésite à utiliser tellement il doit rester rare. Le concert surprise donné à Nantes, en Août 2005, juste avant “Rock en Seine” dans la salle mythique de l’Olympic, ne fut plus qu’une confirmation de mon coup de foudre immédiat pour le groupe canadien. Le concert fut exceptionnel, dans une ambiance surchauffée dans tous les sens du terme, suivi d’une sortie du groupe dans la rue avec leurs instruments et d’un aftershow au café du coin. On savait déjà qu’Arcade Fire ne serait pas un groupe éphémère!!.

WP_20170827_16_32_25_Pro

Mon ticket dédicacé par Régine Chassagne au café place Jean Macé/Nantes -Chantenay après le concert de l’Olympic Août 2005.

Les albums suivants l’ont évidemment confirmé mais je fus déjà un peu agacé par quelques critiques négatives émises lors de la parution de “Reflektor” début 2014. Cet album, excellent pour moi, avait bénéficié, pour la production, du renfort de James Murphy (LCD sound system) et montrait qu’Arcade Fire s’ouvrait à des producteurs venus d’horizons variés pour apporter un peu de sans neuf , même si les membres du groupe pouvaient amplement se suffire à eux mêmes!

Après avoir été alléché par quelques titres parus depuis le printemps ( voir mon article précédent ) j’attendais impatiemment mon colis “Bundle” précommandé depuis Mai pour fêter dignement Everything now paru le 28 juillet.

 

WP_20170827_16_41_06_Pro

Everything Now, en attendant ……la version vinyle “jour”!

L’album des contrastes et des paradoxes

L’album est celui des contrastes et des paradoxes, peut -être une 1ère source d’agacements pour certains!! Titres à la fois empreints de mélancolie et d’idées sombres mais mélodies souvent propres à faire danser n’importe quelle foule estivale des festivals écumés par le groupe aux dance floor d’Ibiza. L’influence de Thomas Bangalter (Daft Punk), critiquée négativement par ceux qui détestent le duo, producteur associé à Steve Mackey (Pulp) et Geff Barrow (Portishead) a pu joué un rôle dans cette alchimie complexe que peu de groupes (Cure??) ont pu se permettre et reflétée par un titre comme “Creature comfort”.

V__8437

Arcade Fire aux “vielles charrues”/ juillet 2017/ photo Fanny B

Le début de l’album est somptueux avec l’enchainement des titres “Everything now” (qui reflète un certain cynisme ambiant mais aussi la réalité du monde d’aujourd’hui!!), Signs of life, plutôt funky et Creature comfort….

Les 5 derniers titres sont tous très bons voire excellents : Electric blue a un petit côté Bowie mais dérange nos grincheux qui n’aiment pas la voix de Régine!Good god damn peut séduire aussi les amateurs de Pink Floyd pour une rythmique rappelant The wall. J’adore le final composé de Put your money on me, le magnifique we don’t deserve love et la reprise d’ Everything now et son envol symphonique !

Alors …le reste de l’album..les 4 titres du milieu….pas inintéressants non plus!! On peut imaginer Peter Pan chanté par Peter Gabriel et j’aime bien ce titre! Bon allez, pour être tout à fait honnête, Chemistry n’est pas à la hauteur du reste de l’album et de l’ensemble de l’œuvre d’Arcade Fire …..mais j’apprécie ensuite les deux versions si contrastées d’Infinite Content.

WP_20170827_16_41_29_Pro

Voilà!! Everything now n’est pas l’album fourre tout-pop rock/electro-disco/funk décrit par nos grincheux. Arcade Fire évolue, c’est tout!! Et Arcade Fire sait prendre des risques, voire se remettre en question sans jamais sombrer dans la facilité. De plus, il ne faut pas s’arrêter à la 1ère écoute, ce qui était le cas aussi pour Reflektor. Je pense garder l’esprit critique tout en restant fan!!

Arcade Fire Live Juillet 2017 Isle of Wight festival: Everything Now/ Ready to Start/ We Exist/Rebellion

https://www.youtube.com/channel/UCIIGxQ6BA9MwIJXBu47SyZQ

Ziggy

Passionné depuis toujours par la musique et par le support vinyle! Son premier grand concert : King Crimson à Londres,il y a très longtemps! Aujourd'hui il aime de nombreux styles, pourvu que la musique soit bonne,mais ça, c'est très subjectif!!

Ziggy has 223 posts and counting. See all posts by Ziggy

Ziggy

One thought on “Arcade Fire: Everything now, un 5ème album audacieux!

  • Avatar
    28 août 2017 à 3:13

    Tout à fait d’accord avec toi !
    Globalement un très bon album, avec de l’évolution et une certaine continuité avec le précédent.
    Clairement un ventre mou de 2 ou 3 chansons au milieu … mais les bonnes chansons sont excellentes, donc on ne va pas se gâcher le plaisir pour si peu …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *