Iggy Pop - Love Missing
The Offspring - Why Don't Get You A Job?
The Dropkick Murphys - Dirty Old Town cover
Washington Dead Cats - I'm A Dead Cat
Bob Vylan - We live here
Ghost - Kaisarion
Decius

Les clips de la semaine vol.85

Les clips de la semaine vol.85


Hey ya! Les clips de weirdsound are back (in english in the text, un peu). Cette semaine, retour de l’éclectisme habituel avec de la pop, du rock, du folk, et autre. Pas mal de vétérans, des revenants, et une petite surprise de fin d’article comme (presque) toujours. Voilà en gros le programme. Et c’est un petit récap des dernières semaines pendant lesquelles nous n’avons pas été très actifs. Fêtes obligent. c’est le dernier « Clips de la semaine » de l’année en tout cas. See you next year kids!


Warhaus-Popcorn

Un peu d’amour, de rupture et de passion pour débuter avec ce nouveau single du chanteur échappé de Balthazar, Marteen Devoldere. Sous le nom de Warhaus, il a sorti trois excellents albums. Avec Ah Ah Heartbreak, il signait une nouvelle étape toujours avec cette écriture entre mélancolie et pulsions romantiques (tout le contraire de culcul : le romantisme pour ceux qui l’ignorent encore, ce mouvement magnifie les émotions les plus puissantes, les déchirements et les douleurs ultimes et intimes).

Si tu fais du popcorn, n’oublie pas de mettre le couvercle » c’est ma façon de dire que les artistes n’ont pas besoin d’expliquer leurs chansons, ajoute juste un peu de sel ou de sucre et vas-y!

Le single Popcorn enregistré avec sa comparse et ex. compagne (si j’ai bien tout suivi) Sylvie Kreusch constitue une continuité certaine avec ses thématiques précédentes et se pose comme une autre étape de reconstruction après la rupture douloureuse.

« Quand j’étais plus jeune, je voulais vivre la vie d’artiste, avec cette idée très romantique, donc je me suis détruit parfois. J’ai lutté contre mes addictions, je me rappelle que les premières fois où je buvais, ou prenais des drogues, je me disais qu’il fallait que j’en passe par là, pour élargir ma vision du monde, mais tout à coup vous devenez un cliché. Alors que quand vous subissez une rupture, c’est tellement universel, tout le monde y passe, ce n’est pas ‘sexe, drogues et rock’n’roll’, mais quelque chose de profondément humain« .


Jay Mascis-Can’t Believe We’re Here

Voici une nouvelle fois le leader des Dinosaur Jr. en solo pour son quatrième album studio, What Do We Do Now qui sortira en février prochain. Enregistré chez lui dans le Massachusetts, il a construit ses morceaux en pensant tout d’abord à la façon dont il pourrait les interpréter à la guitare acoustique. Contrairement au processus qu’il privilégie pour Dinosaur Jr, c’est à dire composer en fonction des autres musiciens, il privilégie donc ici sa propre musicalité. Il s’est ensuite entouré de Ken Mauri (clavier pour les B-52’s) et Matthew Dunn, un musicien canadien.

Habituellement, j’essaie de composer mes albums solo de telle manière à ce que je puisse les interpréter seul, mais je voulais absolument ajouter de la batterie. Une fois ceci enclenché, tout s’est mis en place naturellement. L’album a donc fini par ressembler au travail d’un groupe. Ça n’était pas intentionnel, mais c’est ce qui est arrivé.

Sortie le 2 février chez Sub Pop.


MGMT-BubblegumDog

Un décor digne des meilleures (ou des pires, c’est selon) séries animées françaises pour enfant des années 70, des effets dignes des premiers fonds verts et des solarisations d’images délicieusement ringardes, on plonge ici en plein dans les références visuelles pré numériques. Le titre est extrait de Loss Of Life leur premier album depuis 2018 qui sortira en 2024. Peut-être la contraction de The Management, leur premier nom, MGMT est formé essentiellement de Andrew VanWyngarden et Ben Goldwasser.

Concernant ce clip « nostalgie », les réalisateurs, Tom Scharpling et Julia Vickerman, ont déclaré : Nous avons vu dans la vidéo Bubblegum Dog l’opportunité de combiner le charme DIY et surréaliste des décors en carton d’émissions comme (américaines que nous ne connaissons pas ici, ndlr) Yo Gabba Gabba et The Mighty Boosh avec les clips ultra sérieux de grunge sur MTV avec lesquels nous avons grandi— toute cette angoisse lourde désacralisée par une joie enfantine absurde.

On retrouvera sur Loss Of Life (23 février 2024 sur Mom + Pop) une collaboration avec Chris ( ex. Christine and the Queens et Redcar).


Frank Carter And The Rattlesnakes-Brambles

Cinquième album pour le groupe anglais mené par Frank Carter, déjà annoncé par un premier single en septembre. Brambles est le deuxième titre qui figurera sur Dark Rainbow.

D’habitude, nous ne regardons pas en arrière lorsque nous faisons un disque, mais l’ombre de Dark Rainbow semblait planer au-dessus de nous depuis longtemps. Certains des titres sont de vieilles idées retravaillées, comme un regard neuf sur quelque chose qui ne correspondait pas tout à fait à nos autres albums. Quelques unes de ces chansons ont d’ailleurs été perdues en cours de route parce que nous ne leur avons pas vraiment donné l’attention nécessaire à l’époque.

Dark Rainbow paraîtra le 26 janvier 2024 (International Death Cult / AWAL) et le groupe sera en concert au Bataclan, le 24 février 2024. .



Grandaddy-Watercoole

Il aura fallu sept ans au groupe folk pour revenir dans les bacs. Il faut dire que les musiciens sont passés par une période difficile après la mort de leur bassiste, Kevin Garcia en 2017. Suit à cela, ils avaient annulé leur tournée. La pandémie n’ayant rien arrangé dans les agendas, c’est donc le 16 février 2024 que sortira Blu Wav chez Dangerbird Records.

Jason Lytle, qui est un ancien skater, s’est mis à la musique au début des années 90 en formant Grandaddy avec Aaron Burtch, Jim Fairchild, Kevin Garcia et Tim Dryden. Sur ce titre doucement mélancolique où pointe pour la première fois dans la musique du groupe une pedal steel, il évoque la dichotomie entre sa vie de musicien et celle de plusieurs de ses compagnes, souvent employées de bureau. La plupart de mes relations amoureuses ont été avec des femmes travaillant dans des bureaux. Ce titre parle de la fin d’une ou deux de ces relations.



Sandveiss-Sabotaged Live

Et comme c’est presque devenu une habitude, la petite cerise sur le gâteau de fin de volume, un LPMV (Long Playing Music Video) avec cette semaine une session live du groupe québécois de stoner Sandveiss. Ils jouent en intégralité leur précédent album Sabotaged et viennent d’annoncer qu’ils entraient en studio pour le prochain! Alors pour patienter et se remettre leurs excellentes compos dans les oreilles, ces courtes quarante minutes ne seront pas de trop.


That’s all folks! Seule une entité surnaturelle que l’homme désigne habituellement par le nom de « Dieu », sait ce que nous réserve 2024. Alors d’ici là, amusez-vous, profitez et si vous buvez, ne conduisez pas. Bonnes fêtes!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *