Les clips de la semaine vol.50

Temps de lecture : 9 minutes

Les clips de la semaine reviennent sur vos écrans pour une cinquantième édition ! C’est fou ce que le temps passe vite. Nous espérons que vous prenez toujours autant de plaisir à nous lire et à découvrir de nouveaux artistes. Pour notre part, nous nous éclatons à écouter, écrire et à vous dénicher de bons clips et des surprises musicales en pagaille. Oubliez le confinement, Trump, les attentats, la pluie et la Turquie : calez-vous bien dans votre canapé, c’est parti pour un grand moment de détente !

Au programme pour les clips de cette semaine : une sélection légèrement rallongée pour fêter la “cinquantième” : Superfunk, Hot Chip en featuring avec Jarvis Cocker, Strawberry Pills, Hoorsees, Casablanca Drivers. The Besnard Lakes, Ouai Stéphane, Balthazar, Sonic Youth, Dodie, Kevin Morby, Opinion, Local Natives… Les clips de la semaine, ça démarre maintenant !

Superfunk Feat Ron Carroll – Lucky Star

Superfunk Feat Ron Caroll – Lucky Star

Nous souhaitions commencer cette rubrique par un clip sorti il y a maintenant…plus de vingt ans ! Dire que Lucky Star, morceau emblématique de la French Touch, a été un carton relève de l’euphémisme. A une époque où le streaming n’existait pas, le trio de Superfunk a écoulé pas moins de quatre millions d’exemplaires de son titre à travers le monde, auxquels on rajoutera plus de 400 000 ventes en France. Sorti le 31 décembre 1999, on peut affirmer sans mentir que Lucky Star est le dernier tube House des années 90 !

Derrière cet énorme carton on retrouve les DJ marseillais Fafa Monteco, Mike 303 (Hassen Hamdi) et Stéphane B (Stéphane Bonan). Ce dernier est malheureusement décédé le 13 aout 2020. Formé en 1998, Superfunk se fait un nom en remixant d’autres artistes de la scène électro (Bob Sinclar, Felix Da Housecat…) avant de sortir leurs propres compositions. Le titre Lucky Star apparait sur le premier album du groupe, Hold Up (2000), il devient un tube planétaire et reste aujourd’hui le détenteur du record des ventes de singles dans de nombreux pays. Imaginé à partir d’un sample du titre Josephine de Chris Rea, Lucky Star a aussi permit à Ron Caroll de relancer sa carrière de DJ et producteur de musique électronique aux USA.

Afin de célébrer les vingt ans du titre et de rendre hommage à Stéphane B, Superfunk s’apprête à sortir le 13 novembre prochain un EP proposant le titre original dans une version inédite tirée des pistes originales. Un EP de remix est aussi prévu pour le 27 novembre, on y trouvera une version acoustique ainsi que des remix de Kazam, Zaabriskie et Dealers de Funk. Voilà une belle idée de cadeau pour Noël !

Hot Chip feat. Jarvis Cocker – Straight To The Morning

Hot Chip feat Jarvis Cocker – Straight To The Morning

Écrit à l’origine pour Dua Lipa, le titre a trouvé une nouvelle vie lors d’une collaboration entre Hot Chip et Jarvis Cocker alors qu’ils faisaient un DJ-set au club légendaire Les Bains-Douches à Paris.

A propos de sa collaboration avec Jarvis Cocker, le groupe raconte : « ‘Straight To The Morning’ est un hymne disco sur les sorties, à une époque où les gens doivent rester chez eux , auquel participe notre ami Jarvis Cocker qui nous incite toujours à tenir jusqu’à l’aube (‘straight through until the break of dawn’). D’une certaine manière, il semble être un personnage improbable dans tout cela, et nous l’aimons ainsi ».
Jarvis ajoute : « C’est la toute dernière session musicale à laquelle j’ai participé avant le confinement. C’est poignant de chanter un titre sur le fait de danser toute la nuit dans un club alors qu’il ne sera pas possible de faire une telle chose dans un avenir proche. Ceci étant, nous avions beaucoup dansé dans le studio. ».

La vidéo de Straight To The Morning est tout aussi expansive que le morceau. Réalisée par Réalité et produite par CANADA, elle met en scène un groupe de jeunes filles qui s’adonnent à leur propre forme d’hédonisme pendant l’absence de leurs parents : défis d’internet stupides mais audacieux, batailles de matelas, karaoké et toutes sortes de sucreries.

Le single sera disponible le 15 janvier 2021 en édition limitée 10 inch avec le remix de Mighty Mouse en face B.

Strawberry Pills – The Voyeur

Strawberry Pills – The Voyeur

Un peu d’exotisme dans les clips de la semaine pour vous présenter une sortie remarquable, sur l’excellent label Grec Inner Ear Records. Le duo électro dark wave Strawberry Pills vient juste de sortir son premier album, nommé Murder to a Beat le 30 octobre dernier. Fondé à Athènes en 2019 par Vasilia Odell et Antonis Konstantaras, Straweberry Pills est en train de devenir le phénomène musical à suivre en Grèce. Fortement inspiré par la scène Goth, cold wave et dark wave, le duo est reconnu dans son pays d’origine (il passe notamment sur les ondes de plusieurs radios indépendantes) et il commence à tourner à l’étranger.

Le titre du disque est inspiré de la reine du crime, Agatha Christie. Murder To A Beat combinant des éléments de fiction, d’horreur, de mort et de romance. Sur cet opus, tout est imprégné de ténèbres, de mystère, de cynisme et d’énigme. Massivement inspiré par diverses formes d’art. Du film noir et de la fiction policière au mouvement artistique du symbolisme (Gustave Moreau) et de la photographie. Par exemple Voyeur, le morceau d’ouverture de l’album (ci dessus), est une ode à la photographie voyeuriste de Guy Bourdin tandis que Porcelain Face parle d’une femme fatale séduisante.

Un premier album intéressant et séduisant, qui fera sans doute l’objet d’une chronique dans les jours qui viennent sur weirdsound.net !

Casablanca Drivers – Obayaya

Casablanca Drivers – Obayaya

Presque deux ans après la sortie de leur troisième et dernier Ep nommé Menu Best of , les Casablanca Drivers sortent leur premier album Super Adventure Club, le 20 novembre prochain. Leurs mélodies sont nées sur la côte ouest de la Corse, avant que le groupe ne s’installe à Paris. Réunis sous le nom Casablanca Drivers, Nicolas Paoletti (guitare/chant), Alexandre Diani (guitare/chant), Sébastien Santucci (claviers) ont choisi avec le nom du groupe de rendre hommage au premier long-métrage de Maurice Barthélémy.

Après avoir sorti 3 Ep’s 2002Pizza ,Donde Estoy et Menu Best Of , et tourné aux États-Unis, Mexique et Royaume-Uni, il était temps de s’attaquer à un véritable album. Dans ce nouvel opus le groupe explore de nouveaux horizons en s’inspirant de la Disco Sénégalaise ou encore du Rap Texan… Le but étant de faire danser et transpirer son public de bonheur.

Composé à New York, enregistré dans le Berry avec Max Baby (Holy Oysters). L’album Super Adventure Club a été co-mixé par James Ireland (Pond) et Marcus Linon puis masterisé par Marcus Linon au studio Greasy Records. Obayaya est le troisième single de l’album après At Carmelo’s et Get Better.

HOORSEES – Overdry

Hoorsees – Overdry

Le label Howlin Banana Records nous a fait part de la sortie du nouveau clip de Hoorsees pour le morceau Overdry. Les parisiens nous ont habitué à une pop super efficace dans laquelle on retrouve l’héritage et les sonorités des années 90’s. Après un premier EP, Major League of Pain, sorti l’année dernière, Hoorsees annonce un premier album prévu pour février 2021. Premier extrait du disque, Overdry nous donne un bon avant goût du futur album. Cette sortie se fera par ailleurs en coproduction avec le label Kanine Records pour une diffusion aux USA, rien que ça !

The Besnard Lakes – Raindrops

The Besnard Lakes – Raindrops

The Besnard Lakes est un groupe canadien que nous avons déjà eu le plaisir d’apprécier en Live, à Nantes Stereolux en 2013. Ils venaient alors de sortir leur très beau quatrième album avec, notamment, des pépites rock psyché-shoegaze telle 46 Satires.

Leur sixième album, Are The Last of The Great Thunderstorm Warnings, va sortir fin Janvier sur leur nouveau label Full Time Hobby et le sextuor vient de nous dévoiler un premier très beau single, Raindrops.

La chanson et le clip racontent ”un vol psychédélique à travers l’esprit lorsqu’on est au plus profond d’un état modifié de conscience”. La chanson fait aussi référence à Mark Hollis et Talk Talk (voir notre article, et aussi l’album Spirit Of Eden de 1998) et “décrit également l’idée d’évolution, déterminante dans l’histoire du jardin d’Eden” nous dit le groupe.

Nous reparlerons de cet album, qui paraîtra en double vinyle, où nous retrouverons,The Besnard Lakes, toujours emmenés par le couple Jace Lasek et Olga Goreas.

Balthazar – Losers

Balthazar – Losers

Chez Weirdsound, on aime les albums et les live de Balthazar depuis longtemps. C’est donc avec un certain plaisir que nous avons appris le retour de nos belges avec un nouvel album Sand, prévu pour le 29 Janvier 2021. C’est pile poil 2 ans après le très groovy Fever (voir article).

On ne change pas une équipe et une recette gagnantes, et le 1er titre dévoilé, Losers, va ravir les fans. Il nous plonge à nouveau dans un univers de rythmes disco et de voix aériennes. Le duo Maarten Devoldere et Jinte Deprez va encore nous régaler. Le rythme funky apporte du soleil à la Belgique et à la France qui en ont bien besoin en ce moment! “You’re here with me for the moment” chantent-ils pour démarrer le titre !

Sonic Youth – Dirty Boots

Sonic Youth – Dirty Boots

En long, en large et en travers, et de loin, Goo, album mythique des Sonic Youth, fête ses 20 ans cette année. Pour le 50ème clip de la semaine… un autre petit revival mythique avec le clip et l’archi-tube Dirty Boots. Du chevelu, de la tête qui bouge au premier rang, des teenagers fans, une embrasse baveuse, de la guitare, du larsen, un gimmick musical extraordinaire, les 4 supers compères New-Yorkais nous redonnent un petit frisson dans le dos et une piqûre de rappel : nos années 90, c’était quand même de la grosse castagne auditive.

On ne sait pas pour vous… mais nous on a qu’une envie : nous replonger dans le somptueux album Goo qui, même 20 ans après, est… en long en large et en travers et de loin donc, complètement intemporel.

Ouai Stéphane – Drastic

Ouai Stéphane – Drastic

On ne parle que de Covid et d’élection US… mais n’auriez-vous pas oublié notre pépite française de DJ alternatif au doux nom de Ouai Stéphane

Après un live mémorable presque Cercle et presque au Château de Chambord, Ouai Stéphane nous convie à une multitude d’interrogation dans son clip Drastic :

  • Les Live est-il en direct de son « garage » ?
  • Ces machines bidouillées sont-elles vraiment faites maison à partir de clés de voiture et d’un téléphone Alcatel et s’appelle-t-il le Père Fouras 3000?
  • Ouai Stéphane est-il du côté obscur de la force (sa main droite dégage la force des jedis) ?
  • Mais qui est derrière cette autre main qui donne un café à Ouai Stéphane ?
  • Y a-t-il une vrai personne qui parle dans le tapis de souris ?

Vous l’avez compris un clip at home déjanté, un morceau addictif, et le plaisir de retrouver Stéphane derrière les machines (et oui car derrière Ouai Stéphane… il y a un toujours un homme et cet homme s’appelle Stéphane).

Kevin Morby – Wander

Kevin Morby – Wander

Ancien bassiste de Woods, leader de The Babies, Kevin Morby avait déjà un CV relativement étoffé en démarrant sa carrière solo en 2013. Mi-octobre, le voici de retour pour un 6ème album (en solo) Sundowner, dont les premières écoutes à la rédaction Weirdsound nous ont tout simplement charmés et enthousiasmés : un son qui rappelle les plus belles heures des légendes folk américaines. 

Dès la première écoute, le titre Wander est addictif et nectarise nos oreilles par une voix inimitable, un harmonica doux, et une guitare qui peut basculer dans l’irrévérencieux. 

dodie – Cool Girl

Dodie – Cool Girl

Douceur, sensibilité et rage palpable, sont les maîtres mots du clip et morceau Cool Girl de l’auteure-compositrice et musicienne Dorothy Miranda Clark, alias dodie. Sur son compte instagram, dodie en dit davantage sur Cool Girl et son sens : les paroles sont directement inspirées par le monologue de Rosamund Pike, dans le film Gone Girl de David Fincher (2014 – disponible ici en anglais), qui témoigne de cette injonction pour les femmes de ne pas montrer leurs sentiments, ravaler leur fierté, pour être “cette fille sympa”. Le clip montre donc dodie, évoluant avec des danseuses, qui expriment avec leur corps et leurs mouvements l’opposition à cette injonction. Les chœurs viennent amplifier sa douce voix.

L’artiste prépare la sortie de son tout premier album, Build A Problem, prévue pour le 5 Mars 2021. Elle n’en est pas à son premier coup d’essai puisqu’elle a successivement réalisé trois EP, Intertwined (2016), You (2017) et Human (2019). 

Local Natives – Lemon ft. Sharon Van Etten

Local Natives – Lemon ft.Sharon Van Etten

Le morceau et clip Lemon est issu du dernier EP du groupe Local Natives, Sur Lemon, en featuring avec la très talentueuse Sharon Van Etten.

Local Natives est un groupe indie-rock américain, composé à l’origine de Kelcey Ayer, Ryan Hahn, et Taylor Rice, des camarades de lycée. Leur premier album, Gorilla Manor, est sorti en 2009, le nom est d’ailleurs celui de leur colocation. Le groupe a évolué, et les membres ont depuis déménagé à Los Angeles : le bassiste Andy Hamm a été remplacé par Nik Ewing et le batteur Matt Frazier a rejoint le groupe.

Trois albums se sont succédé (tous plus sublimes les uns que les autres, avec une préférence pour Hummingbird (2013) dont l’ensemble des morceaux est d’une cohérence inouïe, à découvrir si vous l’aviez manqué) et le groupe a sorti cet EP surprise, le 23 octobre dernier. Inspiré par la fin de leur tournée ainsi que la paralysie du monde actuel, Local Natives a privilégié la collaboration au sein de leur groupe et le fait de ne pas avoir de pression externe pour réaliser les quatre titres.

Ryan Hahn a justement précisé : “Nous venions de finir une longue tournée. Pour être tout à fait honnête, cela n’a pas toujours été évident. Nous étions sûrement contents d’être rentrés chez nous entre nos tournées et nous avions ce sentiment de ne pas faire un album, nous faisions juste de la musique. Profitons-en”. C’est pour cela que chaque membre du groupe (trois d’entre eux pour être précis) ont pu composer des morceaux de l’EP, chanter et participer à chacun des stades de la création. 

Pour en revenir à Lemon, le morceau s’inscrit donc parfaitement dans la lignée de leur travail. Les paroles font écho à l’incertitude du monde actuel et aux bienfaits de retrouver le chemin de son chez soi “ We’re always somewhere between / leaving and arrived / I just wanna be here at the same time “ repris en chœur par les intonations plus graves de Sharon, qui donnent de la profondeur au morceau.

Les clips de la semaine, c’est terminé ! On se donne rendez-vous bientôt pour une nouvelle sélection, la cinquante et unième, sera t’elle placée sous l’égide du Pastis ? Sponsorisée par Ricard ? Suspense ! En attendant portez-vous bien, prenez soin de vous et de vos proches et surtout….MERCI de lire et soutenir weirdsound.net !

clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *