La résurrection des “Memories” de Sonic Jesus le 30 Novembre!

la pochette du 3ème album de Sonic Jesus out 30 nov 2018 la pochette du 3ème album de Sonic Jesus out 30 nov 2018

Tiziano Veronese, l’infatigable musicien/chanteur frontman de Sonic Jesus, exilé maintenant en Angleterre, a décidé de nous offrir un 3ème album de Sonic Jesus “Memories” sur son propre label créé, “Sonic Jesus Records”, le 30 Novembre prochain.

Rapidement conquis par la musique du groupe, et après avoir acheté toute leur discographie, j’étais allé à Paris voir Sonic Jesus en live, en Avril dernier, occasion aussi de les interviewer. Après avoir été signé, en 2012, par le label anglais spécialiste de la scène rock psyché, Fuzz Records, Tiziano Veronese  a donc décidé de voler de ses propres ailes, au moins pour cet album.

Tiziano Veronese n Septembre 2018
Tiziano Veronese en Septembre 2018

Ce tournant s’est aussi opéré avec un changement de vie pour Tiziano Veronese qui a quitté l’Italie et Doganella di Ninfa son bastion, “où il se sentait seul” , comme il me l’a rapporté début Octobre (avec l’aimable complicité de Simona de L. pour la traduction italienne!): “Il y a 6 mois, j’ai décidé de partir et comme mon ancien batteur, Simone Russo, avait déménagé à Sheffield il y a 2 ans, j’ai décidé de le rejoindre”…avant de poursuivre “Comme Manchester n’est qu’à quelques kilomètres, peut-être  que le hasard a fait que je veuille aborder aussi le passé mythique de cette ville (Je l’avais questionné sur Man/Mad chester et la Factory…). Tiziano Veronese m’avait aussi confié:”Depuis que je suis à Sheffield, j’ai recommencé à écrire et le flux créatif est très intense”.

Le 1er projet qui a débouché rapidement fut donc cet album de “B sides”écrits entre 2010 et 2015, mais pas forcément enregistrés; “Il y avait des demos (45!) que j’avais depuis des années dans des tiroirs et maintenant j’ai décidé de les publier comme elles avaient été capturées à l’époque” dit Tiziano avant de nous éclairer sur le contenu de l’album: “Memories est un album très intime” dans la mesure où “il capture le moment d’extase qui surgit au moment de l’étincelle créative et se transforme en quelque chose de concret/tangible mais encore non filtré et sans limites”. “Chaque morceau , dans son état brut et spontané, témoigne d’un désir véritable d’explorer diverses voies/divers genres”; “Au début tu as un paquet de sons et d’impressions que tu vas manipuler pour finalement forger quelque chose de très personnel”.

“Memories” est donc plus qu’une collection de “B sides” (Faces B) ou de demos. On va y trouver, par exemple, la version originale de “Reich” et c’est une exposition d’instantanés pris entre 2010 et 2015 reflétant le travail de Tiziano Veronese.

L’album est plus proche de l’atmosphère du 1er E.P éponyme du groupe, une atmosphère plus brute et primitive que l’on peut aborder de manière différente. On peut l’écouter comme une pièce expérimentale: des titres comme “Khullam” ou “Noah” peuvent séduire les amateurs de David Tibet ( que j’ai pu apprécier aussi en live avec Current 93 il y a près de 15 ans) avec certaines sonorités orientales et la voix presque incantatoire de Tiziano qui vous emportent. D’autres titres sonnent plus garage rock comme “Dance of te sun” au parfum aussi Rock psyché ou “Whiskey train” et “Monks” . D’autres titres vous feront voyager: “Spectrum visionary” , le 1er titre de l’album peut vous emmener dans les paysages cinématographiques des Mille et une nuits ou “I’m Here” dans le Shanghai des sixties, quelques notes de guitare sonnant de surcroît très asiatiques. Le titre “Klas”, plus électro (écrit le jour où Tiziano avait reçu son clavier “Farfisa”) annonce déjà le superbe album “Grace“. Une autre lecture de l’album peut aussi être faite en lien avec le contexte de naissance des morceaux, à resituer dans la plage de temps de cette période 2010/2015, à travers les sessions de studio mais aussi l’exploration des sons et des influences…encore faut-il disposer des clés de lecture!

Je n’ai pas évoqué tous les titres (j’aime beaucoup aussi “Heaven”, très Sonic Jesus ou en fin d’album “Cartaxo”, davantage Rock psyché et “Love again” avec son clavier et atmosphère presque Doors.

Si vous ne connaissez pas encore Sonic Jesus, il est grand temps d’opérer votre conversion! Même si cet album est moins accessible que “Grace”, il vous plongera dans l’underground de Sonic Jesus dont vous aurez du mal à sortir! J’attends impatiemment mon vinyle bleu, pré-commandé bien sûr, et limité à 100 exemplaires…mais vous pouvez commander le disque (cd ou vinyle) sur le lien suivant.

http://www.sonicjesusofficial.com/categoria-prodotto/pre-order/

Des chansons nouvelles sont aussi écrites pour un futur album de Sonic Jesus (fin 2019? ) mais Tiziano Veronese a aussi un autre grand projet qu’il garde encore secret!

Merci encore à Tiziano et à Simona, pour sa collaboration à Sheffield!