Altin Gün Nov 2021 VIP St Nazaire photo benoit weirdsound

J-Silk et Altin Gün pour une soirée éclectique au VIP

Entre Laetitia Shériff et General Elektriks, le VIP de St Nazaire proposait, Vendredi 12 Novembre, Altin Gün. Depuis 2019, où j’avais vu une première fois le groupe à Check In Party, Altin Gûn poursuit sa belle percée en jouant son Rock Psyché inspiré par la scène anatolienne des 70’s. Les néerlandais montrent cependant aussi, depuis leurs 2 albums parus cette année, qu’ils savent évoluer en intégrant davantage de synthés. En première partie, c’était l’occasion de découvrir, en Live, le trio bordelais J-Silk.

J-Silk, trio de Future Soul à voir absolument en Live!

J-Silk Nov 2021 VIP St Nazaire photo benoit@weirdsound.net
J-Silk Nov 2021 VIP St Nazaire photo benoit@weirdsound.net

Le trio bordelais J-Silk a sorti 3 E.P depuis 2017. Il a surtout attendu 3 ans pour peaufiner le troisième, Dreaming Awake. C’est Louis Gaffney, le bassiste, qui est à l’origine du projet musical. Il jouait déjà avec Didier Bassan, le batteur dans un projet de hip hop jazzy depuis plusieurs années. A la recherche d’une chanteuse, la perle rare est trouvée, via le conservatoire, en la présence de Johanna Rives. Le nom du groupe, trouvé par le batteur, est -déjà- un mix. Le J correspond à l’initiale de la chanteuse, et, avec le tiret, se veut aussi un clin d’oeil à J Dilla-aka Jay Dee- un producteur D.J rappeur que le trio adore. Quant à Silk, la soie en français, c’est un terme qui convient parfaitement à la voix douce et sensuelle de Johanna.

Très beau titre et clip réalisé à Londres hommage à Amy Winehouse

Le set, d’une quarantaine de minutes, va nous montrer un trio musicalement très au point. Une belle basse, souvent ronflante, un batteur efficace et, surtout, la voix et la présence scénique de Johanna. Celle ci est très à l’aise sur scène, faisant preuve à la fois d’une belle maîtrise et d’émotion dans les titres interprétés. Musicalement, on peut parler de Future Soul car on a, effectivement, un mélange de Soul, pop, hip-hop et électro. Johanna avoue aussi être très inspirée par Amy Winehouse. Elle s’est d’ailleurs exilée un temps à Londres pour satisfaire cette inspiration.

Un des très bons titres du dernier E.P Dreaming Awake

J-Silk est un trio que vous devez voir sur scène, surtout si vous l’aimez déjà sur cd ! Une belle énergie et une belle voix avec une dimension supplémentaire en Live.

Altin Gûn ou la Renaissance du Rock Psyché turc anatolien

Altin Gün nov 2021 St Nazaire VIP Erdinc Ecevit et Merve photo benoit@weirdsound.net
Altin Gün nov 2021 St Nazaire VIP Erdinc Ecevit et Merve photo benoit@weirdsound.net

2019 marque, pour moi, la découverte du rock psyché turc avec Altin Gün et Derya Yildrim & Group Simsek vus 2 fois chacun en cette année faste avant Covid. Un rock pstché reprenant l’héritage de celui réprimé par le pouvoir turc lors de ses années d’éclosion, 60’s et 70’s. Une renaissance derrière laquelle Jacco Gardner et son groupe ne sont pas étrangers. Il se trouve, en effet, en escale musicale à Istanbul, fin 2015; Leur bassiste, Jasper Verhulst, découvre alors les vinyles de l’anadolu pop-la pop anatolienne- de cette période. Altin Gün nait ainsi quelques mois plus tard. Le bassiste néerlandais décide de former un groupe, intégrant notamment le chanteur multi-instrumentiste Erdinc Ecevit Yildiz et la chanteuse Merve Dasdemir, née à Istanbul.

Altin Gûn-âge d’or en turc- ne va pas jouer de simples reprises de la musique anatolienne. Les versions originales sont souvent trop folkloriques ou trop kitsch aux dires du groupe. Le groupe ajoute donc des accords, une rythmique souvent plus pêchue, transformant même parfois la mélodie. Tous les turcs ne vont donc pas forcément aimer ces reprises modernisées. Ce sont aussi des contes, des poèmes que le groupe retravaille. A noter que si nos deux chanteurs chantent en turc, les autres musiciens du groupe ne le parlent pas. Ce sont aussi les 2 chanteurs qui choisissent les morceaux, ne voulant pas, non plus, chanter n’importe quel texte.

Ben Rider et Merve Altin Gün Nov 2021 photo benoit@weirdsound.net
Ben Rider et Merve Altin Gün Nov 2021 photo benoit@weirdsound.net

Contrairement à une chanteuse comme Gaye Su Akyol, défendant la liberté d’expression et s’opposant au régime d’Erdogan, Altin Gün n’adopte pas la même posture. Jasper Verhulst l’explique, dans un article de Magic-N°218- en 2019. « Nos chansons parlent de sépartion, d’amour, de guerre, de grands thèmes universels qui touchent tout le monde« . le guitariste Ben Rider ajoutait alors: « on ne parle pas de problèmes politiques actuels mais, d’une certane manière, notre musique est chargée politiquement parce qu’on transmet des histoires qui ne sont pas les nôtres« . Bon…excès de prudence? A vous de juger!

Altin Gün: la fête rock psyché en concert

Un de mes titres préférés joués ce soir au VIP de St Nazaire

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Altin Gûn assure rapidement l’ambiance, voire la fête en concert. Le sextet formé par Jasper Verhulst est là pour faire bouger, voire danser les spectateurs. Le VIP de Saint Nazaire ne va pas déroger à cette règle festive. Aux côtés de Jasper Verhulst et des 2 chanteurs occupant le devant de la scène, il ne faut pas oublier le reste du groupe. Ben Rider, guitariste, Daniel Smienk, batterie et Gino Groeneveld, percussions.

Nous n’allons pas rappeler les noms des titres joués, souvent fastideux et difficiles à mémoriser. Nous avons droit, avec 19 ou 20 titres avant le rappel, à un panachage de leurs différents albums. Quatre en 3 ans, dont deux cette année, c’est pas mal! Altin Gün va ouvrir son set par 3 titres de leur premier album, On, avant une incursion de 2 titres de Yol, l’opus de début d’année. Trois titre empruntés à Gece vont suivre. La machine Rock Psyché tourne déjà à plein régime et le public est ravi.

Le très groovy Goca Dunya, premier single dévoilé en 2017, précède 3 titres de Yol. c’est l’un de mes titres préférés dans le style plus folk traditionnel. La fin du concert est davantage dans la veine plus pop moderne pêchue. Je retrouve l’excellent Ordunun Dereleri puis, après 2 titres empruntés à l’album On, le single qui clôture Gece. Süpürgesi Yoncadan nous fait apprécier son rock psyché et une nouvelle fois, la belle basse de Jasper. La fin du concert? Non!

Dernier titre joué avant rappel

Altin Gün s’ouvre de nouveaux horizons

Le public du VIP en veut encore….Le rappel-devenu traditionnel- va être exaucé. Altin Gün revient pour 2 titres en attaquant avec Yali Yali, morceau ouvrant le dernier album Âlem.. Un titre qui est, encore, une reprise d’un classique de la musique turque. Mais le titre est surtout le reflet du rôle plus important des synthés. Cela n’empêche pas Altin Gün de montrer sa maîtrise dans ce genre d’exercice plus électro-pop tout en lui ouvrant de nouveaux horizons. Pour autant, je continue à adorer le baglama de Erdinc Ecevit! Le dernier album, Âlem, poursuit d’ailleurs la voie engagée avec Yol et le rôle croissant du duo flamand Asa Moto. Les synthés et un groove encore plus présents.

A noter, enfin, que le militantisme est présent dans le dernier album Âlem, paru seulement en version numérique. Ce support permet d’éviter la pollution engendrée par le support matériel style vinyle-aïe je me sens coupable-issu du pétrole! Les bénéfices de l’album sont intégralement reversés à une O.N.G néerlandaise, Earth Today.

Un regret tout de même en fin de concert…le prix prohibitif des disques…un vinyle L.P (non en couleur) 25 euros, un single (que l’on peut trouver sur le net à 8) à 15….Beaucoup n’ont pas compris….Peut-être une logique verte dissuadant d’acheter… des vinyles!

https://altingunband.bandcamp.com/album/lem

https://earthtoday.com/earthtoday/aboutearthtoday

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page