Aerobrasil : Décollage imminent!

 

Suite à leur prestation samedi 08 juillet au festival Beauregard, nous avons eu l’occasion de poser quelques questions au duo formant Aerobrasil. Sidoine et Vincent se sont gentiment pliés au jeu des questions/réponses : merci à eux!

Weirdsound : En découvrant le groupe, une question simple me vient à l’esprit : Aerobrasil ? D’où vient votre nom ? La seule référence sous le web correspond à une compagnie aérienne brésilienne…

Vincent : Qui n’a jamais existé d’ailleurs !

Sidoine : C’est marrant, tu es le premier à nous poser la question !

Vincent : Je suis fan d’aviation, pour tout te dire, je voulais être pilote avant d’être musicien, j’ai même appris à piloter un peu…et puis il y a une histoire un peu secrète avec le Brésil !

Sidoine : Dont on ne parlera pas ! (Rires)

Weirdsound : Bon si je résume, il y a bien un rapport entre l’aviation et le Brésil !

Vincent : Oui c’est ça, c’est un nom qui a du sens pour nous en fait ! (Rires)

Weirdsound : Non mais ça sonne bien ! Ça fait invitation au voyage !

Sidoine : Et en plus, dans notre musique, il y a des influences brésiliennes !

IMG_3111Sidoine / Vincent / votre dévoué serviteur! – Photo Weirdsound

Weirdsound : Là tu me tends une perche…parlons de vos inspirations…J’ai écouté vos premiers morceaux disponibles sur Soundcloud, j’ai retrouvé des sons que Laurent Garnier ou Jean Michel Jarre n’aurait pas reniés, des passages plus proches de the Shoes et consorts…

Vincent : Jean Michel Jarre première époque hein ! Avant Oxygene.

Weirdsound : Oui exactement ! C’est des artistes que vous écoutez ?

Vincent : Oui bien sur !

Sidoine : C’est aussi lié au matos que tu utilises, quand tu as des contrôleurs mous et analogiques, ça te ramène vite à des choses comme Moroder

Vincent : J’aime bien aussi le dernier Vitalic, qui sonne vraiment disco rétro !

 

Weirdsound : J’ai vu un article dans la presse, où vous répondiez que vous appréciez aussi le math-rock. Par exemple, Battles c’est un groupe qui vous plait ?

Vincent : Ah oui ! D’ailleurs je suis guitariste à la base ! D’ailleurs il y a un morceau que nous n’avons pas joué ici qu’est un peu dans ce genre de format !

Weirdsound : Ah zut, vous m’auriez fait plaisir ! (Rires)

Sidoine : Ouais on a un morceau qui est hyper bien dans ce genre là, mais le set était trop court pour le placer.

Vincent : On vient du rock Sid et moi, du coup forcément avec Aerobrasil on a cette dimension de refrains, de trucs qui pètent, de montées…

IMG_3005.jpgAerobrasil à Beauregard – Photo Weirdsound / B.GUILLET

Weirdsound : A vous voir sur scène tout à l’heure, vous paraissez super à l’aise ! C’est impressionnant quand on sait que le groupe n’a pas un an d’existence…Vous passez à Beauregard, aux Déferlantes. Ça vous laisse quoi comme impressions ?

Sidoine : C’est forcément un grand sentiment de fierté !

Vincent : je t’avouerai que hier on ne faisait pas les malins ! (Rires)

Vincent : On monte sur scène, on se marre et on se fait plaisir, en donnant notre max pour faire danser les gens !

Sidoine : T’as toujours cette appréhension de la machine qui plante

Vincent : Par exemple la grosse caisse était étrange ce soir !

Weirdsound : Mais « Show must go on » !

Sidoine : Oui, exactement ! (Rires)

Vincent : on a bu un verre de vin avant de monter sur scène, ça nous a bien détendu ! (Rires)

IMG_3033.jpgAerobrasil lors de leur concert à Beauregard – Photo weirdsound / B.GUILLET

Weirdsound : Pour ce que j’en ai lu, l’année dernière vous étiez technicien à Beauregard ?

Sidoine : Oui, avant on montait les scènes et on les démontait après !

Vincent : Moi c’est mon troisième passage à Beauregard en tant que musicien pour d’autres groupes

Weirdsound : Vous jouez à domicile en fait !

Vincent : Oui, surtout que nous avons eu la chance d’être soutenu par le Big Bang Café à Caen, ainsi que par Le Cargo, c’est vrai que ça nous donne l’impression de jouer à la maison !

Weirdsound : La question qu’on se pose tous ! L’E.P est prévu pour quand ?

Vincent : Là on a trois titres qui sont disponibles sur Soundcloud, et on part enregistrer l’E.P à compter du 18 juillet prochain. Si tout va bien il arrivera pour septembre sur internet.

Sidoine : Voir octobre, on a envie de faire les choses bien ! On a réservé un studio pour enregistrer mais après il faut pouvoir les sortir dans de bonnes conditions.

 

Weirdsound : Pendant votre concert ici j’ai reconnu les trois morceaux présents sur le web, mais vous en avez joué d’autres, ça veut dire que vous en avez en réserve ?

Vincent : Oui, on en a une trentaine de finalisés, maintenant faut faire des choix !

Weirdsound : L’album complet ne devrait pas poser de problèmes alors ! (Rires)

Sidoine :  Après, nous sommes en perpétuelle évolution, on intègre des nouvelles parties, des nouveaux sons…

 

Weirdsound : Ça doit demander un sacré investissement matériel et en énergie mine de rien…

Vincent : Oui tu es obligé, ça demande du temps pour configurer tout ça, et tu as toujours un élément qui plante !

Sidoine : C’est marrant que tu parles du matériel, on en a reçu il y a 10 jours, l’ancien commençait à flancher et avec les concerts qui arrivaient ça devenait stressant ! (Rires)

 

Weirdsound : On a parlé de vos inspirations, aujourd’hui, en 2017, il y a des artistes que vous trouvez intéressants ? Si je vous demande trois noms d’artistes que vous aimez bien ça serait quoi ?

Sidoine : Booba, PNL et Jul (rires)

Weirdsound : Ah je l’ai pas vu venir ! Je n’aurai pas cru ça ! (Rires)

Vincent : On écoute tellement de trucs différents…Perso je peux autant écouter Foals que Battles que tu citais tout à l’heure…

Sidoine : Je vais écouter du trap aussi : Moderat des trucs comme ça !

Weirdsound : MHD ? (Rires)

Sidoine : Non non je ne prends que du ricain ! (Rires)

Vincent : Il y a un groupe fantastique que j’adore : DBFC (NDL : Vincent joue dedans)

Weirdsound : Je te comprends ! (Rires)

Vincent : Je ne dis pas ça parce que je joue dedans ! (Rires) C’est un mix entre de l’électro et du psyché, je trouve ça très complémentaire de ce qu’on fait nous avec Aerobrasil.

Weirdsound : Dernière question : Demain vous devez faire un featuring : avec qui le faites vous ?

Vincent : Moi j’aimerai bien Kim Wylde !

Sidoine : Pour un titre en français, j’aimerai bien Etienne Daho ! J’aurai bien aimé Bashung aussi, malheureusement…

Vincent : Après il y a plein de personnes avec qui ça serait intéressant

Sidoine : Oui, c’est une histoire de rencontre aussi !

 

Weirdsound : J’espère que on aura l’occasion de vous voir sur Nantes !

Vincent : Ça sera avec grand plaisir ! C’est devenu une ville incontournable pour l’électro.

Weirdsound : You’re welcome !

 

Enregistrer

Enregistrer