BRNS: cerveaux belges en ébullition! After show à Nantes-Stereolux

J’avais déjà vu un certain nombre de groupes et artistes belges (Deus, Balthazar, Girls in Hawaii, Oscar and The wolf, Melanie de Biasio..et Arno..) mais n’avait pas encore eu la chance de vivre un live de BRNS, d’autant que le groupe est réputé pour l’énergie flamboyante dégagée dans ces Live!

P1070091

Tim et Antoine/ Stereolux-Nantes/ 08 /02/2018/ photo Benoît-weirdsound/

Le quatuor belge a vu le jour début 2010, autour du duo-noyau dur du groupe, Timothée Philippe, batteur/chanteur et Antoine Meersseman (claviers/basse/backing vocals), rejoints par Diego Leyder (guitare) et César Laloux (claviers)….qui a quitté le groupe après l’enregistrement du dernier album (en 2017) pour se consacrer à une autre formation, Mortal Kombat, dont il occupe le rôle principal. Il a été remplacé par Lucie Marsaud qui jouait auparavant claviers et flûte traversière dans le groupe Arch Woodmann mené par le brestois Antoine Pasqualini.

P1070087

Diego Leyder/ Stereolux-Nantes/ 08/02/2018/ photo Benoît/

Après avoir gagné un concours en Belgique, en Juin 2011, les choses vont s’accélérer pour le groupe…festival Art Rock de St Brieuc puis Rock en Seine en 2012, Printemps de Bourges en 2013, alors que leur 1er E.P de 7 titres “Wounded”, paru en mai 2012 en Belgique (Louis Records) puis en 2013 en France (Naïve) est très bien accueilli par la critique musicale et le public dont certains se demandent si l’on pas trouvé, avec BRNS, les “Animal Collective” européens. L’album présente un univers assez sombre et torturé d’où son titre “Wouded” (blessé)…plusieurs titres sont excellents ..”Mexico“, “Our lights“, “The story of bible” ou “Clairvoyant” qui ouvre le disque et que j’aime aussi beaucoup.

C’est en “Live” que Brains révèle déjà alors son talent…Jouant en arc de cercle, les musiciens se regardent beaucoup  et on sent cette volonté d’une énergie communicative. BRNS est un peu attendu au tournant du 2ème album, “Patine”, qui parait en Octobre 2014. On retrouve leur sens du “patchwork instinctif” (terme qu’ils affectionnent) pour caractériser leur musique faite de collages, reflet d’une fantastique puissance à assimiler toutes les influences musicales qui ont pu être les leurs du post rock à la noise…Antoine était fan de Nirvana et son père lui passait les disques de Grandaddy et des Flaming Lips… les trois garçons, qui écoutaient beaucoup aussi la scène de Detroit à leurs débuts, revendiquent aussi la forte influence de Radiohead dont Diego Leyder disait en 2014 “on cherche, comme eux, à faire quelque chose à la fois d’accessible et complexe…à notre humble niveau”. Un 2ème album, là aussi, comportant des titres magnifiques..mes préférés: “My head is into you”, “Behind the walls”, “Many chances” et “For now”.

P1070033

Début du concert/ Nantes/08/02/2018/ “my head is into you”/ Photo benoît/

Après un E.P “Holidays” de 4 titres en fin de printemps 2017, à l’automne 2017 sort le 2ème (enfin presque 3ème) album “Sugar High“chez le label angevin Yotanka, une structure plus petite et plus humaine que le géant Pias. L’album (dont la pochette, comme celle de l’E.P précédent est l’œuvre du père d’Antoine, lorsqu’il était étudiant dans la célèbre école de B.D, ST Luc de Bruxelles) a été enregistré sous la houlette de Tommy Desmedt (qui s’occupe aussi des Girls in Hawaii) et est le fruit d’un travail plus collectif que l’album “Patine” qui était plus “liturgique” selon Antoine Meersseman Un album superbe , fait de morceaux plus ciselés, plus funs parfois aussi , avec moins de reverb et marquant une évolution mais sans bouleversements . “Des morceaux qui se développent moins dans la longueur et moins dans le drame” ajoutait -il dans une interview à l’automne. Un album qui m’a encore plus donner l’envie d’aller voir BRNS jouer ces titres en live!

 

Tim et Antoine/ Stereolux Nantes/ 08/02/2018/ Photo Benoît/

Ce 8 février 2018, Stereolux Nantes proposait le concert de BRNS en salle micro….qui n’était qu’aux 3/4 remplie, à ma grande surprise. Après une 1ère partie décevante (enfin pour moi) et truffée de reverb inutile, le public attendait évidemment notre quatuor belge. Une nouvelle fois, le groupe présente une formation en arc de cercle et on verra, tout au long du concert, comment cette disposition est importante, favorisant osmose et complicité, le tout dans l’efficacité et la bonne humeur.

Les premières notes, au mélodica pour Diego et ses complices nous mettaient immédiatement sur la voie du morceau qui ouvrait le set..”My head is into you“, l’un de mes titres favoris de l’album “Patine” dont ce sera d’ailleurs le seul joué ce soir… Enchaînement avec “Pious Platitude” extrait du dernier album dont le groupe jouera 5 titres…Le temps de saluer le public et vient ensuite un autre très beau titre de leur E.P “Holidays” (que j’ai acheté en K7…..n’existant ni en cd ni en vinyle), “Home”.. et “Deathbed” de leur mini album “Wouded”….nouveau petit  temps d’échange avec le public et occasion d’annoncer le titre “Encounter”, un de mes préférés du dernier album avec des ruptures de rythme qui ne sont pas sans me rappeler Son Lux. La machine BRNS tourne à plein régime et enchaine avec ” The story of Bible” (Wounded) et “Sarah”, ce qui donne l’occasion à Lucie de faire une 1ère petite intervention à la flûte traversière, avant de retrouver son clavier…

P1070144

Lucie (Marsaud) qui a rejoint BRNS en 2017/ Nantes/08/02/2018/ photo Benoît/

Tim nous annonce alors encore “2 morceaux” ….au grand dam du public! C’est le magistral “Forest” (là encore extrait du dernier album) où la voix haut perchée de Tim fait merveille, puis “Hurts” (extrait de l’E.P “Holidays”) où, à nouveau, Lucie apporte quelques touches de flûte traversière…..

Fin provisoire du concert puisque le groupe revient pour 2 titres..”The way up” (titre présenté en clip video sur le net en 2015 mais n’existant sur aucun support matériel) et le très attendu “Mexico“, un des tous premiers morceaux du groupe racontant l’histoire d’un type perdu dans un univers très froid et qui cherche une certaine chaleur….et c’est Mexico qui symbolise cette chaleur!! Le titre conclut le set dans une atmosphère festive et enthousiaste devant une telle maestria de notre quatuor…Les harmonies vocales de nos 4 musiciens sont parfaites pour ce rappel.

Encounter“, un de mes titres préférés du dernier album…joué à Nantes ce 8 février.

 

Une fois encore, les absents ont eu tort. Nous avons eu un très bon concert d’un très bon groupe qui mérite une audience plus large..même si, pour le moment, le rêve des grandes salles n’est pas celui de Diego comme il me le confiera après le concert…..Bon….je n’ai pas eu tous “mes” morceaux favoris mais le groupe ne peut tout jouer, évidemment, même si j’aurais aimé notamment “Behind the walls” ou “So close” qui, avec sa structure progressive, clôt de façon brillante le dernier album

BRNS a montré (y compris à ceux qui découvraient quasiment le groupe) une efficacité redoutable (j’admire notamment l’aisance de Tim à concilier chant et batterie avec un tel brio!) doublée d’un plaisir manifeste à jouer, en se faisant plaisir et en comblant le public!

Après le concert, ce fut fort agréable de retrouver nos 4 musiciens, fatigués mais heureux de rencontrer leurs fans y compris pour échanger sur des sujets variés..pendant près d’une heure!.Sur le plan musical, Tim m’a vivement conseillé d’écouter un autre groupe belge, avec lesquels ils jouaient la veille, à Amiens, Madensuyu.…à vous de juger et d’écouter aussi son jeune frère aka Ramses qui , dans la scène hip hop de Bruxelles déjà bien chargée et très inégale, essaie de percer!!

P1070153

Antoine et Tim posent pour Weirdsound! /Nantes/ 08/02/18/ photo Benoît/

A bientôt BRNS…on vous reverra avec plaisir!!