Kery James sur la scène du Stereolux de Nantes le 7-12-2018 - Photo : Khaled-weirdsound

Kery James met le feu au Stereolux de Nantes !

Posted by
temps de lecture : 3 minutes

2018 m’aura permis entre autres de renouer quelque peu avec ce genre musical qu’ado j’affectionnais particulièrement au début des années 90 ; le rap. Après avoir eu le plaisir immense de revoir N.T.M. au Festival Couvre-Feu l’été dernier, puis Mc Solaar fin novembre une semaine plus tôt, (j’ai fait l’impasse sur la tournée des 20 ans de l’Ecole du micro d’argent d’IAM), c’est au concert du plus que punchy Kery James au Stereolux que je me rendais en ce début du mois de décembre.

Kery James - J'rap encore, pochette de l'album
Kery James – J’rap encore, pochette de l’album

Homme de convictions et de combats, il n’est pas dans le rap business, n’est pas artiste pour le pognon, et n’offre aucun compromis. Au contraire, il a des choses à dire, la rage au ventre, la maîtrise du verbe, et un ton tranchant, hardcore. C’est tout cela qu’il pose sur ses disques. Des disques où le discours victimaire ne trouve pas sa place, car Kery James replace l’homme en tant que premier acteur de sa propre existence, et donc premier responsable. Un discours qui fait du bien à entendre sur la scène rap. C’est peut-être cet aspect qui a plu au regretté Monsieur Charles Aznavour, au point qu’il se prononçât largement en faveur du rap, et poussera même la chansonnette avec Kery James dans « A l’ombre du show-business ».

Ce soir, Rémy dont le premier album C’est Rémy est sorti en mars 2018 officie en première partie. Je ne partais pas forcément conquis d’avance, mais à ma grande surprise, le kid semble habité d’une sincérité qui transparaît sur scène. Il donne, et y met son cœur. Le public semble assez bien maîtriser les lyrics, et répond plus que favorablement aux assauts du jeune rappeur. Ces trente minutes d’un set efficace auront mis en jambes le public pour le plat de résistance.

Rémy au Stereolux en Première partie de Kery James
Rémy au Stereolux en Première partie de Kery James – Photo : Khaled weirdsound

21h00 : De la même manière qu’avant un combat de boxe les victoires et les titres des protagonistes sont annoncés, nous entendons s’égrener la longue liste des faits d’arme du guerrier Kery James. Pour le plus grand plaisir du public qui hurle à chaque mention du nom d’un album. Enfin, ultime opus cité : J’rap Encore. Le rappeur vient d’entrer sur scène ; un look martial avec tenue sombre fitée, blouson et gants de cuir ultra class, béret noir et rangers. Une morphologie qui laisse clairement penser que le Môssieur fait très très attention à son corps et doit soulever quelques kilos de fonte assez souvent. De loin, et même de très près puisque je suis au pied de scène pour les photos, on ne peut s’empêcher de faire un parallèle avec les Black Panthers. Il en impose. Et ça claque ! Il n’a pas encore ouvert la bouche, mais l’audience est déjà en feu.

Kery James - Stereolux Nantes - 07-12-2018 (3)
Kery James sur la scène du Stereolux de Nantes le 7-12-2018 – Photo : Khaled-weirdsound
Kery James sur la scène du Stereolux de Nantes le 7-12-2018 - Photo : Khaled-weirdsound
Kery James sur la scène du Stereolux de Nantes le 7-12-2018 – Photo : Khaled-weirdsound

Outre un DJ, un batteur et un clavier, il est accompagné de Mac Tyer, et de Teddy Corona (avec lequel il avait créé Ideal J en 1990). Il interprètera une bonne partie des titres de son dernier album J’rap encore, dont le titre éponyme, A la Ideal J, PDM (Pays De Merde), et le superbe titre Amal, dans lequel il raconte l’histoire vraie d’une femme devenue avocate après avoir perdu son jeune frère abattu dans le dos par un policier lors d’une course poursuite. Bien sûr, les titres phares de ses précédents albums ne seront pas oubliés, dont le très attendu (au vu du déchainement du public aux premières notes du titre) Hardcore.

Kery James - Stereolux Nantes - 07-12-2018 (7)
Kery James sur la scène du Stereolux de Nantes le 7-12-2018 – Photo : Khaled-weirdsound

La symbiose artiste/public est parfaite, le second répondant coup sur coup au premier. Mieux, j’ai eu l’occasion d’assister à plusieurs pogos, puis à un circle pit, lequel prenait une belle partie de la fosse. Grand show d’un Kery James qui en sortant ses tripes sur la scène, a amené le public à lui-même se libérer par le mouvement des corps. Nombre sont ceux qui finirent en nage, le cheveu hirsute, ombre d’eux-mêmes, guerriers revenants du champ, revenant à la vie.

Kery James - Stereolux Nantes - 07-12-2018 (5)
Kery James sur la scène du Stereolux de Nantes le 7-12-2018 – Photo : Khaled-weirdsound
Kery James - Stereolux Nantes - 07-12-2018 (10)
Kery James sur la scène du Stereolux de Nantes le 7-12-2018 – Photo : Khaled-weirdsound

Belle performance du combattant du jour. Compte tenu de son concert parisien du lendemain, j’avais craint qu’il ne retienne ses coups… Il n’en a rien été, bien au contraire!

Liens utiles

Site officiel

Facebook

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.