Dominique A: en mode “Toute latitude” after show à Nantes

Ce Jeudi 4 Avril 2018, Nantes Stereolux recevait une de “nos” stars locales mais aussi nationales, Dominique A , revenu à Nantes depuis 3 ans, après son exil (non fiscal!) belge. Dominique A venait de sortir son nouvel album, “Toute Latitude“, très médiatisé et recevant de nombreuses louanges et avait accordé un entretien à Weirdsound.

IMG_4219

Laetitia Velma/ Nantes-Stereolux/ 04/04/2018/ photo Benoît-weirdsound.

La 1ère partie nous proposait de découvrir Laetitia Velma, artiste belge de naissance et compagne de Dominique A. Dominique A lui avait d’ailleurs emprunté 2 titres dont “Antaimoro” pour son album “L’Horizon” en 2005 puis avait été le guitariste et arrangeur de son 1er album ” les eaux profondes” en 2011. Laetitia Velma, installée derrière son piano, nous fait passer un moment agréable avec des mélodies pop rock extraites de ses 2 albums (Elle a  sorti un 2ème album “Cinq Lunes” en Avril 2017) dont l’univers est à la fois onirique et cinématographique.

Après la petite pause nécessaire, Dominique A entrait en scène, précédé par ses fidèles musiciens, le public attendant avec impatience les nouveaux titres en “live” mais aussi avec curiosité les reprises en mode “rock electro” de titres plus anciens. Pour ne pas déflorer l’ensemble d’une set list impressionnante et que d’autres publics auront le plaisir de découvrir dans la suite de la tournée, je ne mentionnerai pas, volontairement, tous les titres joués ce soir à Stereolux-Nantes (et ce serait fastidieux!).

IMG_4252 concert nantes

Dominique A (et Thomas Poli) / Stereolux-Nantes/ 04/04/2018/ Photo Benoît/

 

Le concert s’ouvrait sur le titre “Cycle” qui ouvre d’ailleurs le dernier album et, après un autre titre, autobiographique, du dernier album, venait la 1ère incursion dans l’immense répertoire de Dominique A: “Pour la peau” figurait sur l’album “Auguri” (en 2001). C’était alors, pour Dominique A, l’album de la renaissance, enregistré dans la campagne galloise et produit par John Parish (notamment connu pour être le guitariste/producteur de P.J Harvey) : Dominique A l’avait rencontré dans un bar de Chantenay, le quartier de la salle mythique de l’Olympic à Nantes, alors que John Parish accompagnait ce soir là (en Octobre 2000), Giant Sand dont il venait de produire l’album “Chore of Enchantment”. Revenons au concert….avec “Les 2 côtés d’une ombre” qui permet d’apprécier aussi la gestuelle et la …..danse d’un Dominique A très en forme!.

Suivront plusieurs titres extraits des albums de 1992 à 2012 dont la version énergisante de “Vers le bleu” , un de mes titres préférés de l’album “Vers les lueurs“.  Deux nouveaux titres précèdent “L’océan“, Dominique A précisant que cette chanson avait plus de chance de rencontrer un “écho” à Nantes qu’à “Colmar”. “Toute latitude” emporte l’adhésion totale d’une salle déjà conquise avant ” Rendez nous la Lumière” , titre qui se prète bien aussi au tempo rock. Un autre titre de l’album “Auguri” précède le très beau “Lorsque nous vivions ensemble” suivi du titre “Exit” (de l’album “Remué” 1999) occasion pour Dominique A de rappeler un des éléments du contexte de cette chanson: après l’euphorie de la coupe du monde de foot gagnée par la France et qui avait vu “les rues noires de monde”, la “grisaille” était revenue…

IMG_4279

Dominique A/ Etienne Bonhomme/ Jeff Hallam/ Sacha Toorop/ Nantes 04/04/2018/

4 titres encore dont “Corps de ferme abandonné” qui permet à nouveau à Dominique A de nous conter une histoire pour nous faire sourire: il nous dit avoir reçu, le jour même, un message de quelqu’un (mais en nous précisant que c’est l’auteur de “L’Histoire de France pour les nuls”, beaucoup savent déjà qu’il s’agit de Jean Joseph Julaud) qui a réagi sur ce titre en rappelant qu’il était né dans une des 3 maisons de ce petit hameau (de la commune de Guéméné-Penfao, au nord de la Loire-Atlantique) bien connu de Dominique A. “Eleor” ponctue la partie principale du set.

Un rappel chaleureux et vigoureux faisait, comme tous l’espéraient, revenir Dominique A pour 4 nouveaux titres: le rappel s’ouvrait sur le magnifique “Au revoir mon Amour” et s’achevait sur le morceau le plus rock et électro de la soirée datant de 1991, “Le courage des oiseaux“….Une nouvelle fois, le public puvait apprécier la rythmique doublement efficace de la double batterie et le jeu brillant et efficace des guitaristes, Jeff Hallam étant juste devant moi!

IMG_4273

Jeff Hallam, guitariste-bassiste de Dominique A/ Nantes-Stereolux/ photo Benoît/

 

Fin de concert?..Non! le peuple en redemande malgré les 23 titres déjà joués et le nouveau rappel nous offre un de mes titres préférés même s’il est plutôt sombre!…Sur ce titre, je n’oublierai jamais les quelques 10.000 personnes, au Festival de Beauregard en 2012, scotchées et silencieuses…avant la déferlante Kaiser Chiefs et Gossip….Là, tout le monde avait déjà compris que Dominique A était un très grand artiste…

La tournée continue avec de nombreuses dates jusqu’à fin mai et notamment:

Bruxelles: 13 Avril

Paris: 14 et 15 Avril

Angers (Chabada) 19 Avril

Rennes : 24 Mai

Laval : 25 Mai