Pochette Voyou-810x580

Voyou: la poétique electro pop des Bruits de la ville

ZiggyPosté par

J’avais vu l’an dernier Voyou, en version solo, au Festival des Zec : Thibaud Vanhooland alias Voyou, qui a fait partie de plusieurs groupes nantais (cf article) et avait décidé de se lancer, depuis 2 ans dans un nouveau projet, avait alors séduit le public des Zeclectiques (après celui des Francofolies et celui des Vieilles Charrues, pas mal pour un début!) : une électro pop légère mais intelligente, empreinte de fraîcheur et de bonne humeur. Il nous avait joué les titres de son 1er E.P , déjà remarqué et bien accueilli par critiques et public, mais aussi quelques titres de l’album dont il préparait la sortie pour ce début d’année 2019. Avec sa trompette, il avait même rejoint ensuite le groupe Inüit, pour le titre hit « Dodo Mafutsi ».

Lundi soir 11 Février, après quelques jours de résidence à Stereolux Nantes, Voyou nous offrait un concert d’un peu plus d’une heure, 4 jours avant la parution de son 1er album « Les Bruits de la Ville » ce vendredi 15 Février sur le label « Entreprise » (Fishbach, Bagarre, Grand Blanc, Moodoïd…) histoire de remercier Stereolux et de nous présenter ses nouveaux titres mêlés à ceux du 1er E.P (comme « Le naufragé » que j’aime beaucoup ou « La légende urbaine » et « Les Soirées »)

Voyou Stereolux nantes février 2019 photo benoit weirdsound
Voyou Stereolux nantes février 2019 photo benoit weirdsound

C’est un groupe cependant que nous découvrions sur la scène micro de Stereolux: Thibaud Vanhooland n’est plus seul mais accompagné de 3 musiciens : Diego Strausz (guitare et percus) et deux musiciennes, choristes sur certains titres. Cette formation donne une nouvelle dimension , pour ne pas dire un nouveau souffle, à son projet musical: dans un décor qui se veut résolument exotique, le nouveau Voyou nous propose du rythme, des voyages pleins de couleurs et nous donne envie de bouger et de sourire (même si tous les textes, toujours en français, n’y sont pas toujours prétexte!). L’optimisme et la bonne humeur semblent d’ailleurs faire partie de la philosophie de vivre de Thibaud Vanhooland: « Quoiqu’il m’arrive, j’ai pris l’engagement de toujours sourire, de me réjouir des choses, d’être optimiste déclarait-il l’an dernier dans une ITV au « Parisien ».

le déjà Hit du 1er E.P de Voyou en 2018

Le résultat: un album de 11 titres dont un seul figurait sur son E.P, le presque déjà hit « Seul sur ton tandem » (que Voyou nous a d’ailleurs joué en clôture de son set lundi) et qu’il tenait à réintégrer à cet album. L’album s’ouvre sur un titre très chaloupé qui donne le ton de l’album même si celui ci comporte quelques titres plus cool: en effet, sur « A nos jeunesses » flotte un parfum très brésilien. Son guitariste brésilen et la session live de ce titre , enregistré au Brésil, à paraître sur le net le 20 Février, vous conforteront en ce sens… parfum exotique brésilien que l’on retrouve sur le 4ème titre « Papillon » agrémenté de cuivres. Sur ce titre Thibaud, virevoltant sur scène, nous évoque la même légèreté joyeuse du papillon, même si la fin de vie de ce dernier est moins rose. On retrouve ce rythme exotique mêlant influences steel band des Caraïbes et electro pop sur « On a marché sur la lune« , un de mes titres préférés que j’avais entendu déjà l’an dernier en solo.

La poésie de Voyou dans le titre Il neige.

La poésie est souvent omniprésente, simple mais plaisante et jamais mièvre. Cette poésie est empreinte d’une certaine forme de nostalgie dans deux très beaux titres, plus lents de l’album: « Il neige » (que Thibaud V. joue seul au piano sur scène). « L’hiver a duré trop longtemps »…sur le titre « Il neige », Thibaud dévoile une poésie pleine de sensibilité..cette nuit « miracle, il neige…et les poubelles qu’on ignorait la veille, sont devenues des visages qui dégueulent des nuages »…titre qui apporte un moment de calme magique , (« une pluie de paillettes »….et « dans un grand silence on retombe en enfance ») juste au milieu de l’album.

La ville est d’ailleurs très présente dans cet album, comme le rappelle le titre éponyme « Les bruits de la ville » au parfum exotique et cuivré là encore pour sublimer le côté électro pop.. Sur l’album on retrouve Yelle pour chanter une partie du titre. A noter, au passage, le très beau clip, de Vincent Castant, comme sur « Seul sur ton tandem ».Dans « Les 3 loubards« , Thibaud (arrivé à Nantes à l’âge de 12 ans) nous raconte une histoire très urbaine…son agression/racket de son blouson/téléphone/cigarettes « près de la Place du Commerce » vers 4 heures du matin nous précise t-il sur la scène nantaise.

Souvenir d’une mésaventure nantaise

L’album s’achève sur le deuxième titre cool de l’album…mi nostalgique.. « Lille », ville que Thibaud a laissé pour…Nantes….on retrouve l’instrument de prédilection (la trompette) de sa jeunesse à Lille qu’il semble quitter comme une ex… »C’est que mon coeur a pris le large »….

Voyou Nantes février 2019 photo benoit weirdsound
Voyou Nantes février 2019 photo benoit weirdsound

Un bel album qui , avec ses atmosphères electro pop exotiques et cuivrées (la présence d’une saxophoniste à côté de la trompette de Thibaud sur scène renforce cette ambiance), nous permet de nous évader entre jungle et poésie urbaines tout en rêvant de printemps… »l’hiver a duré trop longtemps »!

Stereolux Nantes février 2019 photo benoit weirdsound
Thibaud retrouve la trompette de sa jeunesse. Stereolux Nantes février 2019 photo benoit weirdsound

Nous retrouverons Voyou en concert notamment:

A Nantes/Stereolux: le 5 Avril

A Paris/La cigale: le 10 Avril.

Ziggy

Passionné depuis toujours par la musique et par le support vinyle! Son premier grand concert : King Crimson à Londres,il y a très longtemps! Aujourd'hui il aime de nombreux styles, pourvu que la musique soit bonne,mais ça, c'est très subjectif!!
Ziggy

Un commentaire

  1. Mon cher Ziggy, comme tu le sais sans doute, « Voyou » ce n’est vraiment pas mon truc😉, mais respect pour le travail accompli pour cet article!👍👍

Laisser un commentaire