Ytpo/Utro: 3ème album

Motorama est un groupe que j’ai vu et apprécié et dont j’aime les productions discographiques (voir mon article consacré à la sortie du 4ème album Motorama: le retour de la « cold wave »russe……  ). Ytpo/ UTRO peut sembler être un projet parallèle de notre groupe russe favori, originaire de Rostov sur le Don. Utro se veut effectivement être autre chose que Motoroma , même si, autour de Vladislav Parshin, on trouve les mêmes musiciens depuis 2010, date du 1er album.

« The sun » sur le 2ème album « Solnze » (2015)

En 2013, dans un entretien à « Magic » l’excellent bi-mensuel musical, Vladislav Parshin évoquait d’ailleurs des « demos obscures et atmosphériques » différentes donc de « l’orientation plus esthétique prise par Motorama »…c’est cela qui les avait décidés à les enregistrer sous le pseudo d’Utro. Le groupe chante d’ailleurs en russe une musique encore plus sombre mais aussi plus expérimentale tout en restant minimaliste à la fois. Les paroles sont souvent existentialistes avec aussi une dimension spirituelle.

 

La musique peut sembler d’autant plus austère que la langue russe donne encore plus de gravité que l’anglais dans les titres de Motorama.

Après le très bon album de Protomatyr que j’ai chroniqué,Protomartyr: l’album de l’automne!, on peut dire que le post-punk se porte bien avec ce 3ème album d’Utro, sobrement intitulé « Third album » . Je l’ai reçu ce matin, 6 jours avant la sortie « officielle » mais pré commandé auprès de l’excellent label bordelais Talitres, vinyle en édition marbrée.

Très bon disque, sans grande surprise véritable diront les esprits chagrins mais toujours aussi plaisant quant à la musique et à l’atmosphère dégagée. J’aime tous les titres avec quelques préférences, notamment le titre ouvrant la face A « I’m flying » (traduction anglaise!): les claviers et la ligne de basse, comme souvent, donnent le ton pour un titre presque cérémonial. Originalité du 2ème titre, « I dreamt that I was sleeping » où Vladislav Parshin a repris des mots du poète belge Henri Michaux. J’aime bien aussi le 4ème titre »Forgive all« .

 

La deuxième face de ce « mini » album de 8 titres peut sembler, au 1er abord,  plus homogène. « something is going wrong » offre un peu de reverb à la voix de Vladislav et des arpèges de guitare cristalline nous charment l’oreille. « Such eyes » nous propose à nouveau une belle basse ronflante (à noter la qualité aussi de l’enregistrement réalisé en juin à Rostov et sans doute retravaillé ensuite). J’aime beaucoup les deux derniers titres de cette face:  « not good« … début de thème assez lent et chant presque incantatoire puis la batterie fixe le tempo.Dans ce titre je pense au duo anglais, installé à Berlin, KVB que j’ai vu et apprécié en Septembre à Angers. Le dernier titre « Tsar » a été emprunté  au folk russe par Vladislav Parshin et est aussi très bon, claviers et basse une nouvelle fois contribuant à notre addiction!

Bon disque où Utro et Vladislav Parshin rappelle souvent encore Joy Division….. Vladislav Parshin n’a d’ailleurs jamais caché sa vénération pour les groupes du célèbre label mancunien « Factory records« , de Joy Division, New Order à The Wake en passant par Stockholm Monsters!Je ne peux vous parler des paroles de cet album, n’ayant pas la traduction anglaise et ne connaissant que quelques mots russes!

0