TOOL : 10 000 DAYS

TOOL - 10 000 days

Abordons un groupe que j’apprécie beaucoup et qui a disparu des radars depuis maintenant quelques années : Tool. Le groupe a sorti en tout et pour tout 4 albums entre 1990 et 2006, et depuis plus rien!

10 000 days est le dernier album du groupe, il a eu un succès commercial moindre que l’opus Undertow, mais il reste musicalement très intéressant. Le nom, 10 000 days, fait directement référence  au 10000 jours que la mère de Maynard James Keenan (chanteur du groupe) a passé paralysée suite à un accident vasculaire avant de mourir. Tool, c’est avant toute chose un concept : la lacrymologie. Il s’agit d’une pseudo philosophie basée sur l’exploration de la douleur physique et de la peine afin d’atteindre un état de conscience et de plénitude supérieure…Tout un programme! Même si Tool prend ses distances avec la lacrymologie au fil du temps, il restera toujours des chansons et des paroles évoquant une recherche spirituelle voir religieuse.

Tool se distingue des autres groupes de la scène « métal » qui émergent au début des années 2000 du fait de cette recherche spirituelle et ésotérique, ce qui a leur a permis une créativité artistique tout à fait singulière : des longues introductions avant les morceaux, des morceaux atmosphériques qui durent une plombe ( 11 minutes pour certains!), le tout avec des mix de sons et des passages beaucoup plus rythmés et puissants.

10 000 days ne déroge pas à la règle. Les deux premiers morceaux de l’album : Jambi et Vicarious sont prenants (puissants?) et vous aspirent dans l’écoute de cet album, qui prend un virage inattendu par la suite : des chuchotements, une cérémonie chamanique, des sons et des voix qui viennent, reviennent et disparaissent…Deux titres qui durent quasiment 10 minutes chacun : on est à deux doigts du rock psychédélique par bien des aspects! Rarement un album dit de métal aura atteint une telle complexité, ce qui en rendra l’écoute peu aisée aux néophytes qui ne connaissent pas les précédents albums de Tool.

Tool – Vicarious

Enfin, un point qui a fait le buzz à la sortie de l’album : la fameuse piste cachée! Il faut pour cela « assembler » en une seule écoute les 3 chansons suivantes : Virginti tres, Wings for Marie  (part 2) et 10 000 days (part 1). Force est de constater alors que cela donne effectivement un résultat surprenant mais cohérent! Tool est en résumé un groupe à découvrir d’urgence pour ceux qui ne s’y sont jamais frottés, et à redécouvrir pour ceux qui auraient mis de coté cette musique définitivement étrange ( très bon jeu de mot sur weirdsound…ahahah).

0