THE CHEMICAL BROTHERS : WE ARE THE NIGHT

chemical brothers we are the night

Ah les Chemical Brothers! Un des groupe que je préfère, qui me fait l’honneur de venir aux Nuits de l’Erdre le 02 juillet prochain. Je me souviens particulièrement bien de ma découverte des frangins chimiques par un bel été des années 90. Je passais ma nuit à écouter la radio et vers 2h du matin j’étais tombé sur un retransmission d’un de leur live. Il s’agissait de la tournée qui suivait la sortie de l’album Exit Planet Dust, le premier du duo. Le nom de cet opus vient des Dust Brothers, premier nom du groupe. Depuis, je peux affirmer sans rougir que j’ai acheté tout les CD le jour de leur sortie, et je suis entrain de tous les racheter en format vynil….La passion rend les gens aveugles, sauf mon banquier.

Fondé par deux DJ, Tom Rowlands et Ed Simons, ils ont fait leurs débuts à Manchester, notamment au sein du temple de la musique électronique qu’était la mythique Hacienda, où avant eux s’étaient produits les Happy Mondays, Laurent Garnier et bien d’autres. Le son est puissant, voir agressif, urbain comme dirait l’autre! les contributions vocales sont la plupart du temps assez proche de ce que l’on trouverait dans le hip hop ou le rap, avec des baselines punchy. Bref, du son à écouter en live, chance que j’ai eu aux Eurockéennes de Belfort en 2002. Leurs concerts sont justes géniaux et j’ai hâte d’être au 02 juillet 2016!

Cela n’empêche pas les deux acolytes de nous proposer des expérimentations un peu différentes de leur répertoire habituel, à travers des BO de films ou des featuring assez sympas. je pense notamment à celui sur The Test avec Richard Ashcroft (The Verve), que je vous laisserai savourer :

The Test (2003)

En juillet 2007 sort We Are the Night, un de leur meilleur album, selon mes goûts très personnels! On y trouve 12 titres plutôt bien équilibrés, cela s’écoute d’une traite pour 70 minutes de bonheur! Mention spéciale à The Salmon Dance, mon morceau préféré, narration de la vie d’un saumon (on y apprend plein de choses utiles), appuyé sur un clip vidéo très sympa :

The Salmon Dance (2007)

Ça me rappelle de bons souvenirs de soirées étudiantes riches en consommation d’alcools et substances diverses! Ceci étant, A Modern Midnight Conversation est très bon aussi, Battle Scars envoie du bois, Do it Again dépote…vous l’aurez compris, je suis (très) parti pris dans le jugement que je porte sur cet album!

0