Temples: Volcano, un album explosif!

Il y a 3 ans, en Novembre 2013, quelques privilégiés découvraient, dans le cadre du Festival de Inrocks (et notamment à Stéréolux à Nantes) Temples……Seuls deux de leurs singles étaient alors connus (« Shelter Song« , apparu sur Youtube dès octobre 2012, et « Colours to life » sorti en Juin 2013) mais déjà prometteurs. En Février 2014 sortait l’album « Sun Structures » qui recevait un accueil plus que positif de la part des critiques y compris françaises: « Temples joue la pop psychédélique comme l’a fait Tame Impala en 2012 » écrivait alors l’hebdo les « Inrocks », « guitares en cascades, basses rebondissantes, choeurs hérités des Byrds ou des Beatles » ajoutait le magazine tandis que « le Monde » soulignait « les riffs tranchants et 12 cordes carillonnantes » (que l’on entend particulièrement sur « Shelter song »)….le mensuel « Plugged » était encore plus élogieux en évoquant les « prodigieux Temples « auteurs du « premier chef d’œuvre de 2014 ».

       » Colours to life », sorti en juin 2013.

Temples, 4 garçons dans le vent..du XXIème siècle dans lequel leur psychédélisme est décidément bien ancré avec leur deuxième album « Volcano« , sorti début Mars 2017, et loin des références passéistes style Beatles qui leur étaient souvent accolées lors de leur 1er album.

Temples, ce sont 4 garçons originaires de Kettering (à 130 kms au Nord de Londres dans le comté de Northampton dont le Rushton triangular lodge est une des curiosités ….que l’on retrouve sur la pochette de « Sun Structures ». James (Edward) Bagshaw, chanteur guitariste  avait formé le groupe Sukie en Mars 2006 (et auteur d’un single « pink a pade » qui s’était retrouvé N°1 des hits indie au R.U , 6 jours après sa sortie en juin 2008!). En 2010, James Bagshaw rejoignait Thomas Edison Warmsley (basse..et chœurs aujourd’hui) dans le groupe « The Moons » que tous deux quittaient en 2012 pour former Temples. Le duo devenait quatuor avec Sam Toms (batterie) et Adam Smith , claviériste/ guitariste à défaut d’être un brillant économiste.

Résultat de recherche d'images pour

Le Rushton Triangular Lodge, curiosité historique/architecturale du XVIème siècle.       donna l’idée au groupe d’en faire la pochette de « Sun structures »

Temples.…4 jeunes de Kettering, petite ville ouvrière de la campagne anglaise qui aiment bien y retourner pour se poser, loin de la furie des tournées et des villes. C’est d’ailleurs dans la maison des parents de James Bagshaw qu’ont été enregistrés les deux albums.          Travail minutieux, besogneux une nouvelle fois. Déjà à propos du 1er album, James Bagshaw disait « on y met toutes nos tripes mais l’objectif a toujours été de se faire plaisir » sans avoir besoin de vouloir être reconnus ou « faire la couverture des magazines ».

Fin Septembre 2016 sort le single « certainty »qui laissait espérer un bel album pour le début de 2017.

Un deuxième superbe titre « strange or be forgotten » rendait notre impatience encore plus grande!! Ci dessous une remarquable version live !!(Ekko club d’Utrech/27 Janvier 2017)

L’album « Volcano » est sorti le 3 mars et ne déçoit pas!…bourré de tubes potentiels que l’on peut aussi imaginer repris en chœur dans des stades ou lors de festivals, même si ce n’est pas un objectif du groupe! Volcano , c’est d’abord du Temples, avec une patte qui, pour moi, est vraiment originale même si on peut penser parfois encore à Tame Impala (l’album Currents notamment)  et MGMT . La totalité de l’album emporte mon adhésion : des mélodies accrocheuses, des refrains souvent entêtants, des chœurs parfaitement maîtrisés et des hymnes (cf « certainty », »celebration », « strange or be forgotten ») où les synthés nous donnent envie souvent de danser pour fêter l’arrivée du printemps proche.

Bien sûr, j’ai mes titres préférés comme « Certainty« , « I wanna be your mirror »avec un parfum de Genesis grande époque, « Oh! the saviour« (superbe!!), « how would you like to go »et « strange or be forgotten« …cela ne veut pas dire que je n’aime pas les autres titres comme « Mystery of pop » (avec un zeste de Depeche mode) ou aussi le titre bonus « Fortune »sur le cd édition spéciale que j’ai aussi acheté.

WP_20170311_10_50_06_Pro

Les claviers sont omniprésents, les riffs de guitare psychés et la voix haut perché de James Bargshaw font merveille.Après des intro cool, certains titres explosent et montent en puissance…telle la lave d’un volcan…(« oh! the saviour », « in my pocket »).

Davantage encore que « Sun Structures », « Volcano » semble être un album intemporel, passerelle entre la musique psyché des années 60 et le son/les synthés modernes du début du XXIème siècle. Une certaine mission que semblait déjà se fixer, il y a 3 ans, James Bagshaw lors du 1er album: »en y réfléchissant, nous avons compris que tous les disques que nous préférons sont inaltérables par le temps, comme ceux de Scott Walker (que Bowie adorait) ou de Nick Drake » (cela tombe bien..2 artistes que j’aime beaucoup!!). James Bagshaw et Thomas Warmsley avouent aussi être admiratifs et sous l’influence de ….Bowie!! y compris pour préparer leurs concerts pour lesquels Temples souhaite retravailler chacun de leurs morceaux d’une tournée à l’autre.  Thomas Warmsley adore les albums « Low » et « Heroes »(de Bowie) et le travail de Brian Eno et le jeu de Fripp, « Aladdin sane » étant aussi un autre de ses »disques de chevet ».

WP_20170323_14_20_21_Pro

Je trouve que l’influence de Bowie se faisait aussi déjà sentir dans le single « Pink a pade »de Sukie, le 1er groupe de James Bagshaw tiré à seulement 500 ex/vinyles 7 ‘ en 2008.(que j’ai aussi acheté, voir ci dessus, avec en haut à droite la signature de J.Bagshaw).

Sukie, premier groupe de James Bagshaw/ .en 2007!!.

Devenu addict à Temples, j’ai même acheté, au R.U, le vinyle « volcano »/ édition limitée dédicacé par le groupe (Merci T. de m’éviter les frais postaux vers la France).

Temples ne donnera que 3 concerts en France au printemps….Tourcoing le 19/04(eh oui 3ème passage au « Grand Mix »!!), Feyzin le 22/04 et 24/04 à l’Elysée Montmartre à Paris.

Un petit cadeau Bonus pour terminer cet article! Temples reprend « Waterloo sunset« des Kinks..dans une magnifique version acoustique, en février 2014.

James Bagshaw me fait penser aussi à Peter Doherty dans sa façon de chanter ici!

0