Retour du Printemps de Bourges 2017

Du 18 au 23 avril dernier se tenait le festival du Printemps de Bourges, à Bourges…(je suis très fier de cette redondance). Ce fut l’occasion pour les courageux blogueurs que nous sommes de demander des accréditations pour couvrir l’événement.

printemps-de-bourges-2017-decouvrez-la-programmation

A l’instar du Hellfest, qui a été le premier festival à nous faire confiance, nous avons récupéré les précieux sésames nous permettant d’aller écouter du bon son toute la journée du samedi 22 avril. A ce titre je remercie l’équipe du festival, remarquable par son organisation et pour la qualité de son accueil ! Ça fait plaisir d’avoir des gens disponibles et souriants pour nous donner un coup de main, et nous éviter de nous perdre dans toutes les petites rues de Bourges !

L’édition 2017 du festival était clairement placée sous le signe de l’éclectisme musical, il y avait de quoi ravir tout type d’auditoire : Renaud, Jain, Fishback, Last Train, Placebo, Mr.Oizo, Talisco, Feder, The Moonlandingz…Je vous invite à consulter la programmation complète pour vous faire une petite idée !

photo accred.jpegVotre dévoué serviteur avec la précieuse accréditation!

L’événement est familial et bon enfant, pas de viandes soules à tous les coins de rue ! C’est vraiment agréable. Les accréditations nous ayant permis d’avoir accès à l’espace réservé à la presse, nous avons pu nous détendre entre deux concerts et manger et boire plus que convenablement.

IMG_0292

L’espace du palais Auron réservé à l’exposition de la collection de vinyls de chez Radio France

L’ambiance du festival, le public varié et la taille (relativement modeste) du festival nous ont permis d’avoir de bonnes discussions dans la fosse de la salle W, ou autour d’une bière, je me suis fait littéralement dévalisé en carte de visite ! Vu le nombre de portraits de festivalier(e)s que nous avons dû faire, il va aussi falloir penser à préparer des décharges pour le droit à l’image la prochaine fois…(certain(e) se reconnaitront dans ces lignes !)

Bon, il est temps de parler musique ! Pourquoi avons-nous fait 4H de bagnole dans un sens puis dans l’autre me demanderez vous ? Sans compter le sympathique contrôle de police en arrivant à la sortie de l’autoroute ! Pour écouter de la bonne musique et découvrir des artistes que nous n’avions jamais eu l’occasion de voir sur scène ! Sans compter quelques grosses pointures qu’on ne présente plus.

Voici le récit tant attendu de nos aventures musicales, je remercie au passage Mister Surfinbird à qui j’ai confié l’appareil photo pour l’occasion !

1 er Concert : JABBERWOCKY

Je connais bien Jabberwocky, ayant eu l’occasion d’acheter les vinyls du single Photomaton et l’album Lunar Lane à leurs sorties dans les bacs. Le groupe est initialement composé de 3 jeunes personnes originaires de Poitiers, à savoir : Camille Camara, Emmanuel Bretou et Simon Louis Pasquier.

IMG_0304Jabberwocky : Trois garçons dans le vent! (photo weirdsound)

Propulsés dans les charts suite au gros carton de Photomaton en 2013, Jabberwocky trace son petit bonhomme de chemin, et c’est un grand plaisir de les retrouver sur scène.

IMG_0328Mention spéciale à la chanteuse et au chanteur! (photo weirdsound)

Le groupe a l’honneur (mais aussi le handicap) de lancer la soirée tournée vers l’électro, la salle du W se remplissant tranquillement. Allant rapidement sur ses titres phares, photomaton et Pola, nos amis se mettent rapidement la salle dans la poche ! Puis viennent les morceaux issus de l’EP Make, paru début 2017, et ça passe très bien !

Vidéo Jabberwocky – Printemps de Bourges 2017 ( vidéo weirdsound)

Il faut dire que c’est plaisant à voir ! La communication se fait naturellement entre le chanteur et la chanteuse (dont je n’ai malheureusement pas le nom !), on sent une grande complicité au sein du groupe, qui par ailleurs nous offre un show sans défauts ! Mention spéciale à la voix de la chanteuse tout simplement sublime ! Dès que j’ai son identité je mets à jour l’article…

IMG_0356Une licorne gonflable s’est cachée sur cette photo (photo weirdsound)

Nous situant dans les premiers rangs devant la scène, nous sommes témoins de la réaction des festivaliers, visiblement emballés par la performance ! Pour information, Jabberwocky est en tournée dans toute la France, et vous auriez tort de vous en priver…

2ème concert : FRENCH 79

IMG_0427.jpgFrench 79 (photo weirdsound)

IMG_0420L’ensemble des musiciens (photo weirdsound)

Le son est groovy/funky, avec pas mal de percussion, cela s’écoute plutôt bien ! Sur scène, notre musicien est accompagné de 3 compères, pour les percussions, la batterie, le clavier…

French 79 en live! (vidéo de weirdsound)

Ça balance bien sur scène ! Seul petit bémol (et c’est un avis très personnel), l’enchainement de certains morceaux, parfois un peu malheureux car cassant le rythme et l’envolée (vers la stratosphère) du public !

IMG_0407French 79 sur le dernier morceau (photo weirdsound)

Cela restera une performance solide, auquel je suis heureux d’avoir assisté, à l’occasion je serai ravi de revoir FRENCH 79 sur scène (et je vais approfondir ma connaissance de ses précédents opus !)

3ème concert : MOLECULE

Je risque de manquer d’objectivité ! Après s’être enfiler un plateau d’huitres accompagné d’un délicieux breuvage, nous retournons dans la salle du W. Nous nous sommes armés de sandwich Kebab pour l’occasion : la musique ça donne faim !

Placés en fond de salle, nous assistons donc à la majeure partie de la prestation de. Honnêtement, je n’ai pas compris pourquoi il n’avait pas été programmé en fin de soirée, le son est bon pour se déhancher comme des beaux diables en sautant partout !  j’ai l’impression d’écouter toujours la même boucle. D’où nous sommes placés, le son est un poil trop fort (je n’imagine pas ce qu’ont dû prendre les premiers rangs). Sans être expert en la matière, on est vraiment dans une prestation techno/Beats pure et dure !

IMG_0432Difficile de faire une photo correcte avec un kebab dans l’autre main! (photo weirdsound)

Le concept est juste excellent : notre ami Molécule mixe de la techno pure avec des sons et des samples récupérés lors d’un voyage de 34 jours en mer sur un chalutier ! Cela donne au résultat un son très épuré (voir minimaliste), qui vous secoue jusqu’à la moelle épinière !

Le show est de qualité, on sent que Molecule (de son vrai nom Romain Delahaye) se donne à fond ! Les jeux de lumières et la projection sur l’écran s’accordent parfaitement bien : c’est lancinant, voir hypnotique…Mais les huitres, la bière, le vin blanc et le kebab protestent contre cette débauche de gros son ! A l’intérieur ça tangue comme si j’étais en mer : expérience immersive à 200%, je vous le disais !

4ème concert : VITALIC

Le résumé pourrait tenir en deux mots : putain waouh ! Sans doute le meilleur concert de ce samedi soir pour ma part. j’ai eu l’occasion de voir Vitalic en concert à Nantes il y a quelques années sur Nantes, au moment de la sortie de l’EP pour Bells vers 2006/2007.

IMG_0449V comme VITALIC! (photo weirdsound)

Que de chemin parcouru depuis ! Vitalic nous régale avec des morceaux de son dernier album (que je recommande par ailleurs) : Levitation, waiting for the stars…et il s’amuse à nous placer quelques passages de Bells par ci par là…

Prestation scénique impressionnante, super ambiance dans une salle pleine avec un public totalement captifs, qui se laisse porter par les rythmes et les boucles de notre artiste, incontestablement dans un bon soir !

Vitalic – La méga ambiance! (vidéo weirdsound)

Mon acolyte photographe en perdra le fil de ses pensées, je le récupère les yeux clos et en transe en train de dodeliner de la tête dans tous les sens ! Il était visiblement parti dans un voyage cosmique bien loin de Bourges !

Les vapeurs d’herbes de Provence provenant des premiers rangs n’y sont sans doute pas pour rien, à juste titre mon acolyte me fait remarquer que pour être guilleret il n’y a même pas besoin de fumer…Ah les festivals !

IMG_0479Vitalic dans la lumière céleste! (photo weirdsound)

Vous l’aurez compris, un show somptueux de Vitalic, qui sera sans doute un de mes meilleurs moments musical pour l’année 2017 !

5ème concert : MR.OIZO

Celui-là, je peux vous garantir que nous l’attendions ! Quentin Dupieux, alias MR OIZO, nous fit l’honneur de sa présence au Printemps de Bourges ! Comme beaucoup j’ai découvert ce musicien génial via le morceau Flat Beat sorti en 1999. La peluche jaune, Flat Eric, est rentrée dans l’histoire de la musique suite à ce morceau, et on la retrouve régulièrement dans les clips et illustrations de MR.OIZO.

IMG_0502Pas de doute! C’est bien MR.OIZO (photo weirdsound)

Musicien, mais aussi cinéaste, je suis aussi grand fan du film Rubber, totalement barré, avec une BO signée OIZO feat Justice (ou du moins une moitié de Justice, en la personne de Gaspard Augé). En fin d’année dernière sortait l’album All Wet, que j’ai écouté en boucle pendant quelques semaines en allant au boulot. J’étais donc impatient de voir ce que ça rendrait sur scène.

IMG_0500Et paf! C’est parti! Vous êtes tous des animaux! (photo weirdsound)

A son habitude, le sieur Dupieux arrive à la cool sur scène, avec sa réserve (indispensable) de champagne ! Pendant plus d’une heure, nous assistons à une débauche de samples et de gimmick qui tabassent sévère.

Piochant dans sa discographie, et s’amusant à passer des extraits de Daft Punk (HARDER BETTER FASTER) et Real 2 Real (I like to move it)…. Les images projetées comportent quasiment toujours une référence détournée à Flat Eric, qui apparaît en pixel ou caché dans un autre dessin…

Le papa de Flat Eric envoie du lourd! (vidéo weirdsound)

Nous aurons droit à All Wet, End of the world tirés du dernier album, et de choses plus anciennes (dont l’incontournable Flat Beat !).  La salle est archi pleine, on ne peut plus bouger un orteil (mais au moins on a pas froid), il y a des jeunes et des moins jeunes, MR.OIZO étant proche des 20 ans de carrière. Mention spéciale à l’hilarant Vous êtes des animaux, titre qui marche toujours aussi bien !

IMG_0505.jpgDernière photo de ce grand moment de musique! (photo weirdsound)

La musique s’arrête, Quentin renfile son haut de jogging et le voilà reparti vers de nouvelles aventures…Nous de notre côté on se sent un peu couillons, on était tellement bien ! Nous repartons vers la voiture, les yeux pleins d’étoiles : c’était une super soirée.

Je remercie encore les organisateurs du Printemps pour nous avoir donné cette occasion de venir chroniquer (du mieux que j’ai pu) cette belle soirée! J’ai déjà hâte de revenir en 2018, ce coup ci je poserai 3 jours de congés au boulot pour en profiter encore plus!

Enregistrer