Lonepsi/Chaton/De Pretto/ la nouvelle scène française aux Z’éclectiques 2018 !

Les Z’éclectiques sont désormais bien ancrées dans le paysage musical de l’Ouest français et l’édition/collection Hiver s’annonçait riche avec notamment 3 des fleurons de la nouvelle scène musicale française : Lonepsi, Chaton et Eddy De Pretto pour une soirée musicale de plus de 3 heures au Jardin de verre à Cholet.

IMG_3375

Lonepsi ouvre la soirée des Z’éclectiques/ Cholet/ 17/02/2018/ Photo Benoît/

 

C’est Lonepsi qui ouvrait la soirée et j’avoue que je m’étais peu intéressé à lui jusqu’à la programmation de ce samedi choletais et cela allait être une vraie découverte musicale. Lindo Gargiulo aka Lonepsi est né en 1994 de parents argentins établis en France depuis leurs 30 ans. Fils de psy et étudiant lui même en psycho (peut-être plus pour longtemps!)  il vient de sortir un mini album “Sans dire adieu“, 9 titres en version digitale, le 19 janvier dernier.(avec une très belle pochette, dessinée par son frère fan, comme Lonepsi, de Miyazaki). Il a commencé le rap au lycée et est sorti de l’anonymat grâce à un ami, Sopico, qui l’a invité à partager sa participation à l’émission Planet rap de Georgio.

Lonepsi a décidé d’être à la fois auteur, compositeur et interprète et, en articulant méticuleusement les mots d’une langue française qui lui est chère, il propose une écriture plutôt introspective, comme beaucoup de jeunes chanteurs aujourd’hui.

Inspiré par Baudelaire, Ferré et Brel, Lonepsi va nous faire partager, en 45 minutes, ses souvenirs, ses émotions qu’il a transcrits, notamment dans ce 2ème album, pour montrer qu’il refusait la perte “ou le départ de la personne, de l’objet, du sentiment, de l’ami” comme il le disait dans une ITV aux “Inrocks” le mois dernier. En guise d’introduction à son album et à ce qu’est/souhaite(??) Lonepsi, écoutez “Le chien et le flacon”, 1er titre de son album, inspiré des ” petits poèmes en prose” de Baudelaire: c’est aussi un véritable plaidoyer pour que les gens, par la lecture notamment, développent leur esprit critique plutôt que de rester “scotchés devant un écran et être passifs”. Lonepsi tient à ce que l’on nous présente ” un flacon  avec plusieurs arômes” pour nous “forcer à faire l’effort” (Lonepsi fait l’analogie avec l’allégorie de la Caverne exposée par Platon).

IMG_3386

Lonepsi / Cholet/ 17/02/2018/ photo Benoît/

En se définissant comme un “mélancolique gai“, Lonepsi nous a présenté quelques titres de son 1er album comme “le loup des steppes” (joué 2 fois dont une au piano!!) et “la fille du bus” qui clôturait son set mais aussi quelques beaux titres de son dernier opus comme “le temps d’un instant“.

Lonepsi sera, notamment, au “ferrailleur” à Nantes le 21 février 2018.

 

IMG_3394

Chaton/ les Z’éclectiques/ Cholet/ 17/02/2018/ photo Benoît/

J’avais découvert Chaton il y a quelques mois seulement à travers deux vidéos et une compilation du collectif “La Souterraine” qui soutient la chanson/musique en langue française. Cela m’avait plu et j’étais donc curieux de voir, en live, Simon alias Chaton dont le 1er album “Possible” sort le 9 mars. (vinyle avec cd inclus !!).

IMG_3410

Chaton/ Les zéclectiques/ Cholet/ 17/02/2018/ photo Benoît-weirdsound/

A travers son set de près d’une heure, Chaton va nous effeuiller quelques unes de ses pages de vie qu’il conte, avec humour, entre ses titres. On a l’impression d’entrer assez vite dans une certaine intimité de la vie d’artiste où se mêlent joie et peine. C’est  surtout le cas dès le 2ème titre où, après nous avoir évoqué 10 années passées au service de la musique de variété pour les autres et avoir expliqué le fonctionnement de son “Sound system”  qui l’a très vite conquis avec ses applications reggae/dub, il nous plonge, avec “Poésie“, au cœur de la réalité de ce que fut (est encore?) la vie de Chaton: “au bord de la faillite, je continue d’écrire des poésies”….

Chaton , seul sur scène, enchaîne ensuite avec “Alex“, autre titre de son album puis une poésie récitée sans aucune musique “Le Blaireau”..(?) .. Vient alors “Coco” qui va provoquer le délire d’un public très sollicité mais jouant le jeu avec bonne humeur. “Coco”…”Rico” entonnent des centaines de personnes!! La musique de Chaton est un mélange de musique urbaine, de chanson française et d’électro sur une base dub sans excès de BPM. Chaton utilise l‘auto-tune (rendu célèbre par Cher dans “Believe” après avoir été inventé par un ingénieur américain de l’industrie pétrolière en 1996) comme beaucoup de chanteurs aujourd’hui .

C’est alors une reprise surprenante de..Céline Dion “Pour que tu m’aimes encore“: rythme reggae et auto-tune font de cette reprise une vraie réussite avec, là encore, une participation importante.du public. Le set s’achève avec “Pas de doute“, titre que j’aime bien mais qui, apparemment, ne semble pas figurer sur le prochain album “Possible“.

Chaton nous a montré, un peu à la manière d’un Philippe Katerine (humour et auto dérision compris) auquel il m’a fait penser à plusieurs reprises, une sincérité touchante à travers une musique thérapeutique(?) matinée de poésie urbaine …Il tombe mais se relève…dans une ITV à “Radio Nova” en Novembre dernier, il disait vouloir “pour se sauver de la folie”, “retrouver les sensations adolescentes d’une démarche créative absolument libre”…C’est fait! et au moins en live où il a séduit le public.

IMG_3417

Merci Chaton pour ce set sensible, chaleureux et plein d’énergie! / Photo Benoît/

 

 

IMG_3438

Eddy De Pretto/ Les Zéclectiques/ Cholet/ 17/02/2018/ Photo Benoît-weirdsound/

Il était quasiment 23h quand Eddy De Pretto entra sur la scène du Jardin de Verre. Né à Créteil, sans doute en 1990/91 (il ne communique pas sur l’année), il y vécut jusqu’à ses 21 ans et cette ville lui apporta l’expérience et l’ouverture (mais aussi un certain recul) qui l’ont directement inspiré dans sa chanson “Beaulieue”. Eddy De Pretto, considéré-classé plutôt rappeur, mélange en fait chanson française, rap/slam dans un style original qui est aussi le reflet de ses influences musicales: Brel, Brassens, Barbara et Nougaro qu’il écoute avec sa mère et Booba, Diam’s ( dont il adore “par Amour”), Rohff et Kayne West quand il est en bas de chez lui avec ses potes de la cité Kennedy. Après avoir passé son bac, il fait des aller retour pendant 3 ans entre Créteil et  une école de chant à Paris  qui va lui permettre d’affûter sa technique. Paris représente alors la liberté et la fête qui faisaient rêver le petit banlieusard.

IMG_3428

Eddy De Pretto et son inséparable iPod pour balancer sa bande son/photo Benoit/

Remarqué au Printemps de Bourges 2017 en gagnant le prix des Inouïs, tout s’enchaîne très vite depuis! Au jardin de Verre de Cholet, Eddy De Pretto va fournir un set impeccable et maîtrisé, preuve d’un certain professionnalisme déjà. Le set révèle un rappeur sensible qui livre ses confessions intimes avec beaucoup de sincérité. L’écriture a, évidemment, beaucoup d’importance, on le sait, car il commence toujours par là, souvent chez lui, pour faciliter la concentration et les mélodies viennent progressivement ensuite…

IMG_3459

Eddy De Pretto/ Les Z’éclectiques/Cholet/ 17/02/2018/  photo Benoît/

Sur scène, dans une volonté d’apparaître le plus à nu possible et sans filtre ni parures, il est seulement accompagné d’un batteur (efficace!) et il lance, avec son ipod qui le suit en permanence, la bande son de ses chansons. Eddy De Pretto “balance” ainsi 12 titres dont les plus populaires que de nombreux fans connaissent déjà par cœur comme  “Kid“, sans doute son plus beau titre où il bouscule l’idée de la virilité masculine obligatoire (tant bassinée par son père) ou “Random” avant de finir par le déjà tube “Fête de trop“, sorti en E.P en Octobre.Il avait aussi “chanté “Ma mère” , “Jimmy” et “Normal“.

Rappel et deux titres encore: “Ego“, où il laisse parler son “moi” et “Honey“. Les fans sont comblés et attendent l’album “Cure” à paraître le 2 Mars.

Les Z’éclectiques ont montré, une nouvelle fois, une programmation de qualité et nombreux sont ceux qui seront aussi présents pour la collection “printemps 2018“, fin Mars, avec notamment Fakear, Salut c’est Cool et Gael Faye le 31 mars à Chemillé et , dès le 25 Mars, à Cholet, les jazzmen anglais de Go Go Penguin! Programme qui s’annonce toujours z’éclectique!!