Les clips de la semaine vol.44

Temps de lecture : 5 minutes

Nouvelle sélection de clips réalisée pour vous par l’équipe de weirdsound.net : Au programme cette semaine, huit clips qui, nous l’espérons, vous permettrons de passer un bon moment devant vos écrans. Des styles différents, de l’amour, de la colère, de l’humour, de l’exotisme…Vous allez passer par bien des états en un peu plus de 20 minutes de musique! Allez, installez vous confortablement, les clips ça démarre maintenant!

Laraaji -This too shall pass
Laraaji – This Too Shall Pass

Laraaji s’est fait connaître à la fin des années 70 en entrant dans la série d’albums légendaires produits par Brian Eno, avec Ambient 3: Day of Radiance. Laraaji, multi instrumentiste newyorkais approche aujourd’hui des 80 ans. Avec son album Sun Piano, qui sort le 17 Juillet sur All saint Records, Laraaji réalise l’ambition de toute une vie: revenir seulement à son premier instrument, appris alors qu’il grandissait dans le new Jersey des années 50.

Le single This Too Shall Pass nous offre 3’30 de piano-jazz pur et vivifiant: combiné à une sensibilité spirituelle à l’aura omniprésente du calme cosmique (même si, ici, point de cithare ou de claviers planants), on peut le considérer comme un morceau classique de la musique de Laraaji. Le clip, en noir et blanc, est très beau!

L’album Sun Piano a été enregistré dans une église de Brooklyn par Jeff Zeigler (producteur aussi pour Kurt Vile ou The War on Drugs et qui a souvent collaboré aussi avec Mary Lattimore).

Holy Wave – Interloper
Holy Wave – Interloper

Nous avions vu Holy Wave au Festival Levitation à Angers en 2018. Le groupe texan est un pur produit du rock psyché et de l’un de ses bastions mythiques d’aujourd’hui, Austin au Texas où se déroule un festival annuel rock psyché connu de tous les amateurs.

Holy Wave sort son 4ème album, Interloper, le 3 juillet, sur le label The Reverberation Appreciation Society, créé en 2010, par le créateur, organisateur et producteur du même nom des Festivals Levitation d’Austin, Angers, Chicago et Vancouver!Sur ce label, on peut trouver notamment le deuxième album de Night Beats ou le 1er album d’Elephant Stone rencontrés à Angers (voir l’interview de Night Beats que nous avons réalisé). C’est d’ailleurs le label Fuzz Club Records où est paru le dernier Elephant Stone qui relaie aujourd’hui l’album d’Holy Wave.

Le titre éponyme, Interloper, est bien dans la veine Rock psyché..N’y cherchez pas du blues ni du jazz!

Voyou – Carnaval
Voyou – Carnaval

A Weirdsound, on suit Thibaud Vanhooland aka Voyou depuis ses débuts: premier E.P, premier L.P, live après résidence à Stereolux à Nantes ou en festival (Zeclectiques avec Inuït ou Poupet). La bonne humeur affichée par Voyou, nantais d’adoption, ne se dément pas dans ce nouveau titre et clip, Carnaval, deuxième single après Les Humains, et annonciateur d’un nouvel opus.

 Le titre Carnaval peut nous rappeler que Voyou est un fan du Brésil et de ses atmosphères musicales chaloupées dont il a ramené, quasiment dans ses bagages, en 2018, Diogo Strausz, son bassiste/percussionniste attitré.

Le clip vidéo a été réalisé par le duo Zite et Léo. Confinés à l’époque du tournage, ils ont imaginé une histoire d’Amour entre un homme-oiseau et sa voisine de balcon: le résultat nous enchante et la bonne humeur communicative.

Voyou, après deux concerts reportés sera, en principe, notamment  sur la scène de Stereolux à Nantes, le 16 Octobre 2020.

Markus et Shahzad – Subhanallah
Markus et Shahzad – Subhanallah feat Raggy

Il y a quelques temps déjà, nous vous faisions découvrir le duo, où devrions nous dire la rencontre, entre l’angevin Markus et la star musicale pakistanaise Shahzad. Subhanallah est le premier extrait de Janna Aana [Dionysiac Records / L’Autre Distribution], le nouvel album de Markus & Shahzad dont la sortie est prévue le 16 octobre. Markus, originaire d’Angers a rencontré Shahzad, basé à Lahore sur les réseaux sociaux.

Quelques aller-retours entre la France et le Pakistan ont scellé leur collaboration. Le single Subhanallah est un appel à la persévérance, au courage et à l’optimisme malgré les difficultés rencontrées. Mélange réussi entre sonorités traditionnelles et musique électronique, l’univers electro qawwali de Subhanallah est une belle entrée en la matière pour ce nouvel opus.

Cloud Factory – Amnesia
Cloud Factory – Amnesia

Cela faisait longtemps que nous ne vous avions pas parlé d’une sortie chez Howlin Banana Records. Rassurez vous, Tom le taulier du label vient de nous faire parvenir le clip de Amnesia, extrait du premier EP des toulousains de Cloud Factory.

Le groupe est composé de membres bien connus de la scène locale (Cathedrale, Renarde, Noir Audio), au menu un bon croisement des genres oscillant entre pop et post punk. L’EP comportant 5 titres sera disponible 03 juillet prochain, et il se nommera Cloud Factory #1 !

Solaris – Podio
Solaris – Podio

Un peu de noise n’a jamais fait de mal aux oreilles : Le quartet noise rock Solaris présente un clip animé sombre et violent illustrant un extrait de leur nouvel album nommé Un Paese di musichette mentre fuori c’è la morte, à sortir le 19 juin chez Bronson Recordings.

Le clip de Podio met en scène un scénario empli d’inquiétantes images. Des riffs puissants, des paysages sonores industriels, le chant magnétique d’Alberto Casadei : son et visuel s’entrechoquent pour produire une perturbante nouvelle histoire. La vidéo a été réalisée par Chiara Chemi.

Lombre – Quand la ville dort encore
Lombre – Quand la ville dort encore

Ce fut un mail comme on en reçoit beaucoup à weirdsound.net et comme nous sommes curieux et toujours avides de belles découvertes, on clique en général tout de même! Et là, coup de coeur immédiat pour Lombre, derrière lequel se cache le chanteur auteur compositeur Andreas Touzé, originaire de Rodez (Vous allez comprendre pourquoi nous le précisons!).

Il écrit depuis l’âge de 12 ans et, à seulement un peu plus de 20 ans, a déjà sorti un premier E.P, Eau Trouble en 2017. Si ses influences majeures sont Giorgio et l’ex groupe Fauve, Lombre fait preuve d’une originalité et d’un talent réel, tant dans ses textes que dans sa musique.Un univers souvent sombre et mélancolique mais teinté d’espoir pour une musique mêlant rap, spoken word et électronique: un cocktail réussi!

Son E.P, La Lumière du Noir, sort en Septembre, en version physique et est un clin d’oeil à Pierre Soulages, né aussi à Rodez. Ce grand peintre graveur est notamment célèbre pour son travail sur les reflets de la couleur noire qu’il appelle “noir-lumière”. Le single éponyme La Lumière du Noir, est d’ailleurs entrecoupé de paroles/propos  signés Pierre Soulages. Nous vous laissons plutôt découvrir le magnifique  single Quand la ville dort encore, sorti fin Avril même si un nouveau single, superbe mais sans clip vidéo, Espoir Noir, vient de sortir cette semaine.

Lombre, artiste à suivre, est en concert à Olivet le 4 Juillet (festival Les Moulins à paroles).

Gloria – Global Warning
Gloria – Global Warning

Last but not least (comme disent les anglais), voici Gloria et le clip de Global Warning. Gloria a annoncé un second album pour la rentrée 2020 et il se nommera Sabbat Matters. Enregistré pendant le confinement, le titre Global Warning nous rappelle que hormis les virus de m…nous sommes aussi en bonne voie pour nous prendre une catastrophe écologique à échelle biblique. On retrouve sinon l’univers très 60’s du groupe, et c’est un réel plaisir!

Les clips de la semaine c’est terminé pour cette fois ci! Si vous avez aimé cette rubrique et les artistes que nous vous avons fait découvrir, un seul réflexe pour les soutenir durant cette période compliquée : acheter leur musique, que ce soit en vinyles ou en dématérialisé.

La crise économique ne va pas épargner le secteur culturel, déjà bien sinistré, si nous voulons continuer à écouter de belles choses cassons nos petites tirelires…Il parait que les français ont bien épargné pendant le confinement, si vous faites partis des chanceux aux livrets A bien garnis, grâce à weirdsound.net vous savez désormais quoi faire de cet argent. Bonne semaine, et à bientôt les ami(e)s!

clips clips clips clips clips clips clips clips clips clips

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *