Le point sur les festivals de l’été : les annulations, les reports et les attentes avant les annonces gouvernementales

Temps de lecture : 6 minutes

Ce que l’on sait

Dans les conditions actuelles, les autorités vont certainement demander un confinement stricte au-delà du 15 avril, le bilan quotidien ne baissant pas vraiment et repartant à la hausse dans les pays limitrophes de la France, comme l’Italie. Mais dans le même temps, le ministère des Transports appelle à attendre pour planifier ses grandes vacances et réserver les locations. Le Tour de France prévu fin juin est sur le point d’être reporté. Le Président ou/et son Premier Ministre devrai(en)t intervenir cette semaine pour annoncer une éventuelle prolongation du confinement. Les USA, d’où viennent une partie des artistes attendus sur les scènes des festivals cet été, n’en sont qu’au début de la pandémie, de même que le pic épidémique n’est pas encore atteint au Royaume Uni… Le Coachella est reporté à mi-octobre en Californie, Glastonbury et The Great Escape sont tout bonnement annulés en Grande Bretagne. Mais ce sont des structures ayant les reins solides et souvent de gros organisateurs pour les soutenir. La difficulté est aussi de pouvoir re-coordonner toutes les dates des artistes prévus sur plusieurs festivals. Les plus petits, encore une fois, risquent de ne pas pouvoir reprogrammer des artistes qui préfèreront peut-être se produire lors d’un évènement plus important. Certains artistes, comme Pearl Jam, ou Billie Eillish ont d’ores et déjà reporté leurs tournées d’un an, ce qui ne facilite pas le travail des programmateurs et met en danger le maintien de nombreux festivals, comme Lollapalooza. Le spectre de la crise économique à venir est aussi dans toutes les pensées : les impératifs de dépenses seront peut-être revus et les spectateurs moins nombreux.

Tous les organisateurs, conscients des dangers que constituent les rassemblements dans ces conditions, se posent la question d’un report ou d’une annulation pure et simple pour cette année. Décision difficile à prendre étant donné les enjeux financiers. Pour les festivals qui se tiennent au mois de juillet et août, il y a encore l’espoir que la diffusion du virus se tasse et que les concerts puissent avoir lieu. Pour ceux qui devaient se tenir en mai/juin, la décision est presque automatiquement actée, mais ils attendent la position définitive des autorités pour reporter ou annuler. L’annonce de l’annulation du Hellfest par l’administration laisse à penser qu’il n’y aura pas d’évènement de ce type au mois de juin. En effet, finalement, ce sera le gouvernement qui se prononcera sur l’annulation ou non de l’ensemble des évènements. À la question de savoir si les festivals aoutiens pourront tout de même avoir lieu, un article du Huffington Post répond : “C’est hautement incertain”, expose pour sa part à l’AFP Arnaud Meersseman, à la tête de AEG Presents France […]”

Les reports, les suspensions et les tergiversations…

Annoncé du 9 au 13 juin 2020, avec à l’affiche Ludwig Von 88, Delgrès, Marble Arch ou encore Muthoni Drummer Queen, le festival Aucard de Tours a décidé de reporter les festivités au 15 août et devrait l’annoncer sous peu.

https://www.radiobeton.com/aucard/

Les 20 ans du festival Papillons de Nuit qui devait se dérouler le dernier week-end de mai à Saint‑Laurent‑de‑Cuves dans la Manche, est reporté au 21, 22 et 23 août. Les programmateurs travaillent actuellement afin de proposer un programme qui devrait être presque inchangé et dévoilé prochainement.

https://papillonsdenuit.com/

Il devait accueillir cette année les papys du NWOBHM, Judas Priest, la reformation de System Of A Down, Incubus ou encore Faith No More. Le Hellfest est malheureusement annulé et va reculer son édition d’un an. Retrouvez l’interview de Ben Barbaud par ici. Si le Hellfest va tenter de décaler sa programmation à 2021, le directeur souhaite que les pass achetés en 2020 soient valable en 2021. Ils appellent également à participer à une cagnotte en ligne à destination du personnel du CHU de Nantes.

https://www.hellfest.fr/

En Bretagne toujours, les Petites Folies qui devaient se déchainer le dernier week-end de mai à Lampaul-Plouarzel, reportent leurs soins en H.P. au dernier W.E. d’août. La programmation est bien sûr en cour de révision…

https://www.lespetitesfolies-iroise.com/programmation/

Nous vous l’annoncions d’ores et déjà la semaine dernière dans un article dédié, les Primavera Sound de Barcelone, l’un des plus grands festivals indie européens ont été dans l’impossibilité de maintenir leur 20ème édition aux dates usuelles de début juin. Idem pour le Nos Primavera Sound prévue initialement une semaine après (Le festival qui se tient à Porto avec une large programmation commune). Les nouvelles dates sont respectivement du 26 au 30 août 2020 en Catalogne et du 3 au 5 septembre dans le pays du Douro. Espérons que les groupes annoncés seront maintenus à savoir Pavement, The Strokes, Iggy Pop, The National, Nina Kraviz, Tyler the Creator, Beck , Jeff Mills, King Gizzard and The Wizard Lizard… et tant d’autres…

https://www.primaverasound.com/en

La Nuit de L’Erdre, comme beaucoup, attend désormais une décision du gouvernement pour annuler. C’est l’un des scénarii les plus probables, sans pour autant que cela soit certain! Restez vigilant, peut-être pourrez-vous voir sur scène des artistes tels que M, Lomepal, Royal Republic, ou Angèle…

https://www.facebook.com/lanuitdelerdre/

https://www.lanuitdelerdre.fr/

Pourra t’on voir Fat White Familly, The Murder Capital ou Archive et Massive Attack sur les planches de Beauregard? Rien n’est moins sur, et les organisateurs devraient annoncer leur décision de report ou d’annulation d’ici à fin mai… Gardons espoir!

https://www.festivalbeauregard.com/Programmation

Les Escales qui se déroulent chaque année depuis 20 ans à Saint-Nazaire devraient annoncer leur décision sous peu. Pourtant prévu fin juillet, il semblerait que l’on se dirige vers une annulation. Ne proclamons pas trop tôt le pire, mais restons aux aguets. Peut-être aurons nous l’occasion d’applaudir Michael Kiwanuka, Shaka Ponk, Catherine Ringer, Philippe Katerine ou Femi Kuti

https://www.festival-les-escales.com/programmation/

Ceux qui résistent…

Terres Du Son ne change rien pour l’instant. Le festival familial et ludique qui se déroule tous les ans dans une ambiance bon enfant dans les jardins du château de Cangé devrait donc voir défiler sur ses scènes : les titans du rap français d’IAM, le rigolo (et pas que) Philippe Katerine, les germano-britanico- franco-turcs de DERYA YıLDıRıM & GRUP ŞIMŞEK ou les Working Men’s Club, des anglais qui montent…

https://www.terresduson.com/2019/programmation/prairie/

Au cœur de l’été, le week-end du 21, 22 et 23 août, vous pourrez certainement, si rien ne change d’ici là, croisons les doigts, assister aux prestations de Slipknot, Pixies, Nekfeu, JPEG Mafia, ou préférer la scène Razorback avec le stoner de Red Fang. Tout ça au Cabaret Vert à Charleville-Mézières.

https://cabaretvert.com/

Pour l’instant, pas de report non plus en vue pour le Motocultor qui devrait voir se produire Powerwolf, Cult Of Luna, Heilung, Red fang, le français Igorrr, ou les rigolo-activistes anti-spéciste de Cattle Decapitation.

http://www.facebook.com/MOTOCULTOR.FESTIVAL.OpenAir/

http://www.motocultor-festival.com/wordpress/home/

Les Eurockéennes résistent et maintiennent leurs dates. À l’affiche : Massive Attack, Simple Minds, Foals, Squid, Black Pumas, Last Train, l’avenir du rock français…le 2, 3 et 4 juillet, le site remarquable qui accueille les festivaliers devrait bien ouvrir ses portes… sauf décision gouvernementale contraire ou report des tournées des artistes étrangers.

https://www.eurockeennes.fr/

À Dour, on y croit aussi et la méga programmation qui réunit plus de quatre-vingt artistes dans des styles les plus hétéroclites (Amon Tobin, Altin Gun, Squarepusher, Black Lips, Oxmo Puccino, Warmduscher…) devrait se dérouler chez nos amis wallons du 15 au 19 juillet prochain.

https://www.dourfestival.eu/fr/

Ouverture d’un accompagnement

Le gouvernement vient de mettre en place une cellule d’accompagnement pour les festivals de l’été afin de rassembler tous les éléments d’information : sanitaires, légaux, administratifs… et de proposer un seul guichet de coordination entre le ministère de la Culture, les DRAC et autres opérateurs de l’État.

Une adresse POUR LES ORGANISATEURS :

https://www.culture.gouv.fr/Presse/Communiques-de-presse/Le-ministre-de-la-Culture-cree-une-cellule-d-accompagnement-des-festivals-2020-pour-faire-face-a-la-crise-sanitaire-du-Covid-19

Mais…

Il se pourrait malheureusement, si on en croit les spécialistes, que les mesures de confinement et de distanciation se prolongent. Si tel était le cas, cela signifierait l’annulation pure et simple de TOUS les festivals de l’été! Cela serait aussi la fin de nombres d’entre eux qui, n’ayant pas les reins assez solides pour survivre, péricliteraient. C’est aussi tout l’enjeu de la cellule gouvernementale : aider les organisateurs sur la question juridique pour faire face aux assureurs. Ben Barbaud, Directeur du Hellfest, expliquait dans son interview pour Ouest-France, que, entre autres problèmes, l’organisation bataillait avec son assureur qui avait tout prévu et avait stipulé devant le petit astérisque (R.I.P. M. Uderzo) à côté de l’annulation en cas de pandémie, que les SRAS étaient exclus! Ce n’est donc gagné pour personne.

La bataille s’annonce même rude, car, conscient de la fragilité de nombre de ses adhérents, le Syndicat des Musiques Actuelles vient de publier un communiqué enjoignant le gouvernement à ne pas décréter d’annulation si les conditions sanitaires pouvaient être remplies. Devant le manque de visibilité, beaucoup sont sur le pied de guerre, tentant de se ré-organiser et de présenter une programmation revue en conséquence. Ils enjoignent donc le gouvernement qui tergiverse, donne les informations et annonce ses décisions au compte-gouttes sur de nombreux sujets, de se positionner clairement afin de prendre rapidement les décisions qui s’imposent.

http://www.sma-syndicat.org/lettre-ouverte-des-festivals/

Point presse

Le numéro 208 de Rock Hard, un des derniers magazines spécialisés du genre en France, était mis gratuitement à disposition sur leur site (http://www.rockhard.fr/). La survie d’une publication de niche de ce genre ne tient pas à grand chose. Aussi appelaient-ils à contribuer à une cagnotte leetchi afin de renflouer les caisses. Les publications, musicales mais pas seulement, sont également touchées par les mesures de confinement prises en cette période. En ce moment, peu de gens font le détour par le kiosque à journaux ou le buraliste dans le but d’acheter son journal ou son magazine. Dès lors, si toutefois nous souhaitons voir une presse écrite se perpétuer et continuer à nous faire découvrir, aimer, mieux connaitre les artistes, il est important de soutenir ces publications. Chacun jugera de la manière adéquate de le faire, mais n’oublions pas que si les festivals prennent de l’importance et que les artistes existent un peu plus, c’est entre autres grâce à ces médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *