Eagles of Death Metal: Hommage aux victimes du Bataclan

Singer Jesse Hughes (L) and guitarist Dave Catching of Eagles of Death Metal, the band who played at the Bataclan music hall in Paris when jihadist gunmen burst in and killed 90 people in November 2015, perform at Paris 11th district town hall on November 13, 2017, during a ceremony marking the second anniversary of the Paris attacks of November 2015 in which 130 people were killed. France on November 13, 2017 marks two years since its worst ever terror attacks, when jihadists killed 130 people in Paris and injured hundreds of others. / AFP PHOTO / POOL / PHILIPPE WOJAZER

Aujourd’hui, 13 Novembre 2017, les hommages aux victimes de l’attaque du Bataclan, il y a deux ans, étaient nombreux.

Devant la mairie du XIème arrondissement un hommage était aussi prévu, en présence de nombreuses familles de victimes et d‘Emmanuel Macron. Des invités non annoncés sont aussi arrivés, créant un réel effet de surprise…le chanteur et guitariste des Eagles of Death Metal.

Après s’être un peu entretenu avec E.Macron, Jesse Hughes a interprété 2 titres (et non un concert comme il a été parfois annoncé!) avec une émotion non feinte qui l’a même obligé à s’interrompre.

« Save a prayer » avait d’ailleurs été le dernier titre que le groupe avait joué en entier juste avant l’attaque.   le deuxième titre « I love you all the time » se voulait d’abord un message d’amour et de solidarité avec les victimes.

Jesse Hughes était venu aussi avec sa mère » parce que je n’ai peur nulle part « , a t-il d’ailleurs déclaré au micro d’une grande chaîne de T.V d’info en continu.

L’hommage voulu par Jesse Hughes s’est terminé par une distribution de roses blanches par le chanteur .

La célébration était à la fois solemnelle et placée sous de meilleures auspices que l’an dernier où Jesse Hughes n’avait pas été accepté pour la réouverture du Bataclan du fait de propos polémiques et ambigüs tenus quelques jours puis semaines après le drame du Bataclan.

0