Disquaires Day 2016 : le retour!

disquaires day 2016.JPG

Les mordus de musique étaient forcément au courant : Samedi dernier se tenait le Disquaires Day – Évènement organisé à l’échelle mondiale cherchant à mettre en avant les disquaires indépendants. Une belle journée donc, où l’on trouve des éditions limitées et des inédits en 33 ou 45 tours! Mais pas que, a chaque fois viennent se glisser quelques albums contemporains mis en avant, mais qui ne sont en rien des éditions limitées. Cette année on pourra citer Variety des Rita Mitsouko, dont la réédition est disponible sur Amazon et dans les Leclerc, de même que l’album Higher d’Alice on the roof. En soit rien de choquant, mais autant le savoir!

Ceci étant, il y a de vrais collectors et autres rééditons qui valent le détour! J’ai donc patienter 3H30 devant la boutique de disques de Nantes, me faisant prendre en otage pendant 2H par des fans de Johnny Halliday...J’ai tenu bon mais je suis partis pour deux semaines de cauchemars à cause des photos visionnées sur les téléphones des groupies de Johnny (dont une statue de Johnny et sa moto taille réelle…).

J’ai eu le privilège de rentrer le premier dans la boutique, puis quelques minutes après j’ai aussi eu le privilège de laisser la première grosse ardoise après du tenancier : 200 euros, mais tout n’était pas pour moi!

45 tours RSD 2016.JPG

Concernant les 45 tours édités spécialement pour le disquaires day 2016 que j’ai ramené dans mes filets : Un Cassius, une version marbrée de Air, Blood Vision de Jay Reatard (originellement sortis en 2006, cette nouvelle édition est de couleur rouge et comporte un 33 tours en bonus, absent de la première version). Enfin un Joe Strummer : Gangsterville.

AIR Casanova.JPGLe 45 tours de AIR pour le disquaires day 2016

Jay Reatard.JPGLe Jay Reatard en réédition pour le disquaires day ( celui là j’y tenais!)

Ce pillage en règle de la boutique m’a aussi permis de trouver quelques 45 tours plutôt rigolos, jugez par vous mêmes :

33 tours disquaires day.JPG

Un bérurier noir, Haine brigade, à la pochette plutôt marrante. Un live des Doors du titre Roadhouse Blues, édition ultra limitée (un seul dans les bacs et je l’ai eu : ahahaha!). Pour terminer, celui que j’attendais depuis un moment, une réédition de Thorfin le pourfendeur de Ludwig Von 88, comprenant un titre inédit.

Fait bon à savoir, durant le disquaires day,  Leclerc fait 10% de remise en caisse sur les vinyls et propose une flopée d’albums à 10 euros pièce. J’ai donc rajouté quelques achats dans mon panier à provision :

45 tours Leclerc.JPG

  • Le dernier Motorhead, que je trouve plus que moyen…mais bon c’est le dernier de Lemmy!
  • L’album de Royal Blood, que j’ai déjà en CD mais que je trouve excellentissime, le rachat en vinyl devenait donc forcément obligatoire.
  • The fat of the land de Prodigy, que je considère comme l’un des 10 meilleurs albums dans mon panthéon musical personnel.
  • Un Ministry que j’ai déjà en CD….le très bon The mind is a terrible thing to taste.
  • Et un Nine Inch Nails que j’affectionne particulièrement : Pretty hate machine.

33 tours Leclerc.JPG

Et quelques 33 tours trouvés en grande surface :

  • Un Jeff Buckley reprenant Everyday People de Sly and The Family Stone. Personnellement je déteste sa version, dieu merci celle de Sly est sur l’autre face!
  • Un Royal Blood, Figure it out...achat compulsif à 5 euros!
  • Super Hero de Faith No More, tiré du dernier album Sol Invictus (idem j’ai déjà l’album…)
  • Des démo de Kurt Cobain tirées de l’excellent documentaire montage of heck consacré au chanteur.
  • Un Arcade Fire qui traînait par là!
  • Et enfin un Black Keys qui était au disquaires day de l’année dernière Meet me in the city.

Vous l’aurez compris, le disquaires day est donc prétexte à dépenser le PIB du Darfour dans des vinyls plus ou moins rares et intéressants. L’aspect mercantiliste de l’affaire pose question et je crains que ça empire ( à quand deux ou trois disquaires day par an?), mais bon, comme dans toute passion, l’amour rend aveugle (et ma carte bancaire n’a pas de plafond!).

0