CONVICTION : entretien avec Olivier Verron

Conviction - artwork de l'album Conviction - artwork de l'album

Hello everybody ! Métalleux du monde entier, chevelu en surplus de sébum, dépressif chronique ou joyeux maladif, petite fille qui n’aime pas l’école ou grand voyou qui « nique la police », sataniste qui sacrifie des grenouilles ou curé qui aime un peu trop les enf… (je vais m’arrêter là car je risque d’être censuré), ouvre bien grand tes yeux et tes oreilles car aujourd’hui tu vas pouvoir lire l’entretien que Weirdsound à eu avec OLIVIER VERRON du groupe CONVICTION. Leur premier album va sortir le 15 novembre prochain (CONVICTIONArgonauta Records). Alors faites péter les watts parce que ça va « doom doomer dans ma benz benz benz ! « .

conviction
CONVICTION

W : Peux-tu te présenter en quelques mots pour les personnes qui ne te connaissent pas encore ?

Olivier : Je m’appelle OLIVIER VERRON et je suis le créateur du groupe CONVICTION. J’ai longtemps officié également au sein de TEMPLE OF BAAL sous le nom d’AMDUSCIAS. Aujourd’hui c’est dans le domaine du Doom Métal que j’ai envie de m’exprimer. CONVICTION est la concrétisation de ces aspirations.

W : Comment est né le projet CONVICTION ?

Olivier : J’ai toujours été un énorme fan de Doom Métal et dès les années 90, j’avais envie de pratiquer ce style. Malheureusement cela intéressait peu de musiciens autour de moi. Le temps a passé, j’ai créé TEMPLE OF BAAL puis, un jour, cela m’a pris et en une journée j’ai composé et enregistré la première démo de CONVICTION. J’ai, par la suite, enregistré un mini. Ces deux sorties (disponibles en téléchargement sur bandcamp) ont commencé à répandre le nom de CONVICTION. Puis, dans la perspective de l’enregistrement d’un tribute à Cathedral, qui est actuellement en préparation et regroupera de grands noms de la scène Doom française (ATARAXIE, PRESUMPTION, FATHER MERRIN …) j’ai cherché un batteur, et RACHID « Teepee » TRABELSI de MOONSKIN m’a proposé d’enregistrer les parties de batterie de la reprise. Le temps faisant son chemin, j’ai décidé de faire de CONVICTION un groupe à 100% en recrutant de vieux amis, FREDERIC PATTE-BRASSEUR (ATARAXIE) et VINCENT BUISSON (MOURNING DAWN, FUNERALIUM …) Nous avons finalement signé pour un premier album chez ARGONAUTA RECORDS, qui devrait voir le jour en fin d’année.

Conviction Outworn HiRes
mini OutwornCONVICTION

W : Peux-tu nous expliquer d’où viens le nom du groupe ?

Olivier : Par la symbolique qu’il dégage, en français comme en anglais, je trouve ce nom profondément Doom, autant dans le sens d’opinions très fortes que de condamnation. Il se réfère à des univers riches en symboles et suggère de fortes émotions. D’autre part il est simple et facilement mémorisable… Il m’est apparu comme une totale évidence.

W : Quels sont les influences du groupe ?

Olivier : Outre BLACK SABBATH (évidemment mais cela coule tellement de source) je citerais SAINT VITUS, PENTAGRAM, CATHEDRAL, COUNT RAVEN, PENANCE, LORD VICAR, REVELATION, THE OBSESSED, TROUBLE … Je pense que tu cernes aisément notre domaine ! CONVICTION est un groupe de Doom Métal traditionnel, nous ne sommes pas très portés sur les sonorités modernes, ni sur le stoner d’ailleurs. Nous adorons le gros son bien sûr, mais nous sommes issus de la culture du riff, de la mélodie, et de l’efficacité en terme de songwriting. Le magma sonore du drone et les voix extrêmes ne m’intéressent pas, à part chez les pionniers du Doom Death anglais et quelques groupes ça et là, les voix chantées de BOBBY LIEBLING, SCOTT REAGERS ou WINO me parlent aujourd’hui bien plus que tout le reste.

W : Quel est le processus de création au sein du groupe ? Paroles ? Musique ?

Olivier : Jusqu’à maintenant j’ai tout composé et enregistré par moi-même. Pour le premier album qui va sortir, il s’agit encore de mes propres compositions. Sur notre deuxième album auquel nous commençons déjà à penser en arrière plan, il est évident que les autres musiciens auront voix au chapitre et que la composition résultera davantage d’un travail collectif.

W : Petite question de fourbe. Pourquoi ne pas chanter en français ?

Olivier : Je n’aime pas vraiment le français. Ce n’est pas un langue Rock’n’Roll, il y a des exceptions comme SORTILEGE, TRUST ou MISANTHROPE, mais en ce qui me concerne je ne ressens pas du tout l’envie de m’exprimer en français. Ça ne m’intéresse pas et pour tout dire… J’aurais peur que cela sonne assez craignos, hahahaha…

W : Comment se passe les enregistrements ? Le son est assez « brut décoffrage » !

Olivier : Sur la démo et le premier EP, c’était moi face à mon ordinateur, guitare en main, avec programmation de batterie. Pour l’album à sortir, nous sommes allés enregistrer la batterie au BARDE ATOMIQUE à Ecquevilly, puis nous enregistrons tout le reste dans le studio de notre guitariste Frédéric Patte-Brasseur. Nous mettons un point d’honneur à obtenir un son brut et vintage, avec une batterie acoustique sans traitement et des guitares en bois branchées dans des amplis à lampes. Les prods actuelles où tout est recalé et calibré avec des batteries samplées, cela me gonfle, je n’en peux plus, j’ai besoin d’authenticité !

W : Quels sont les retours du public par rapport à votre musique ?

Olivier : Jusqu’à maintenant nous avons eu d’excellents retours du microcosme Doom Métal international. La plupart des gens qui ont pu écouter CONVICTION et qui apprécient le Doom ont vraiment accroché, c’est vraiment encourageant pour la suite !

W : Quelques mots sur l’album éponyme à venir ?

Olivier : Il comportera les titres des démos totalement ré-enregistrés au format « véritable groupe », ainsi que deux nouveaux titres totalement inédits. Le contenu sera comme tu peux l’imaginer totalement Doom traditionnel, sombre, méditatif, introspectif, et basé sur de gros riffs de guitare ! Tu peux déjà imaginer l’ambiance en admirant le superbe travail de la graphiste KAX sur le visuel du disque, basé sur le transi de la collégiale Saint Gervais Saint Protais de Gisors.

Convictionalbumfrontcover
CONVICTIONConviction – Argonauta Records (sortie le 15 Novembre)

W : Quels sont les projets futurs à court et long termes ? Comment vois tu l’avenir du groupe ?

Olivier : Nous avons donné notre premier concert à Lille le 2 juin en compagnie de MOONSKIN, LYING FIGURES et DOOMFORGE, et ce baptême de la scène a été une expérience tout à fait concluante !

Notre prochain concert aura lieu à Audierne, en Bretagne, le 8 Septembre dans le cadre de ce que l’on pourrait appeler un happening artistique, regroupant une exposition organisée par le graphiste Vincent Fouquet (ABOVE CHAOS), des conférences sur l’ésotérisme et la mythologie, et des concerts, avec LES CHANTS DU NIHIL, VOLKER, CONVICTION, SPLEEN XXX, et en acoustique MÖHRKKHVLTH et OLANE ! Ça promet d’être franchement intéressant.

Voici l’événement Facebook pour ceux qui souhaitent de plus amples renseignements : facebook

etilnyaura

D’autres concerts seront bientôt annoncés, n’hésitez pas à faire un tour sur nos réseaux sociaux pour vous tenir informés ! A bientôt sur scène !

Doom On !

W : Merci à toi d’avoir répondu à nos questions et à bientôt, je l’espère, en live !

 

Si vous voulez voir CONVICTION en concert, le groupe sera sur scène le 9 octobre prochain à Paris en compagnie de ABYSMAL GRIEF (Doom Métal) et LIGHT OF THE MORNING STAR (Gothic Métal).

conviction
Rendez-vous le 9 octobre pour CONVICTION en live

facebook

twitter

instagram

bandcamp

Etilnyauraplusdenuit

Live in Paris

0