manifestation france 2019 urgence climatique

TINALS, COLDPLAY: priorité à l’urgence écologique!

ZiggyPosté par
Temps de lecture : 3 minutes

Il y a 2 semaines, tombait dans ma boîte mail une nouvelle, qui, à première vue, pouvait paraître mauvaise: le Festival de Nîmes, This Is Not A Love Song (T.I.N.A.L.S) n’aurait pas lieu en 2020. Un long communiqué de presse, argumenté, suivait pour justifier cette “parenthèse”. Un nouveau mail tombait il y a quelques jours, accompagnant deux newsletters de Coldplay: le groupe, qui sortait ce vendredi 22 Novembre son nouvel album, Everyday Life, avait décidé de “mettre entre parenthèses” les concerts destinés à promouvoir cet album. La raison? L’urgence écologique là aussi!

TINALS: un festival éco-citoyen qui reviendra!

«Une vraie liberté ne se proclame pas, elle s’exerce.»

T.I.N.A.LS, dont le festival a été couvert par weirdsound en 2019, a été créé à Nîmes et , de 2012 à 2019, a connu un succès croissant (18.000 spectateurs en 2019) qui tenait à l’originalité de sa démarche et à une programmation de grande qualité (voir l’édition de 2019…énorme!). Ses organisateurs, dont Fred Jumel (de Paloma, voir notre interview), n’ont jamais caché leur mode de fonctionnement-indépendant-libre et éco-citoyen: la démarche qui prévalait à l’organisation du festival se veut donc responsable sur les plans économique mais surtout écologique. L’introduction, sous forme de titre, du communiqué de presse est d’ailleurs très claire: “Une vraie liberté ne se proclame pas, elle s’exerce”. Suit un argumentaire intéressant et tout à fait à l’honneur des organisateurs (Paloma et Come on People): “Un festival est une parenthèse éphémère et mouvante”…”Il est temps de dessiner une nouvelle aventure” (Ouf…le festival est loin d’être mort!)…” TINALS en 2020 se met au vert (!!) et se pose, le temps d’une saison, pour se projeter dans le futur, imaginer à quoi pourrait ressembler notre/votre festival de demain”.

Fred Jumel 2019 par Christopher pour weirdsound
Fred Jumel 2019 par Christopher pour weirdsound

Le principal point de l’argumentaire réside dans le passage suivant que je ne veux pas tronquer et sur lequel tous les organisateurs de festivals- pas que ceux qui sont déjà indépendants et responsables- doivent ou devraient s’interroger.

Peut-on porter un événement de type festivalier dans un contexte d’urgence
écologique ? Après 7 ans d’existence, sommes nous toujours libres et indépendants
dans nos choix artistiques ? Quelles nouvelles expériences collectives proposer à
des citoyen·ne·s éclairé·e·s et responsables ? Comment interagir avec les nouvelles
pratiques culturelles ? Face à l’augmentation constante des coûts artistiques, des
frais de sécurité, quelles solutions économiques pour continuer à porter un festival
singulier ?

Les organisateurs de T.I.N.A.L.S nous disent “Il fallait prendre le temps de réfléchir”…avant d’ajouter “Réfléchir ensemble et mieux revenir dès 2021 pour de nouvelles aventures, engagées, passionnées, passionnantes, joyeuses, festives et conviviales”.

Titre un peu triste de l’album Everyday Life de Coldplay

Coldplay vient de sortir son nouvel album, Everyday Life, ce vendredi 22 Novembre. Mais la veille, son chanteur frontman, Chris Martin a créé une autre surprise en annonçant (Interview à la BBC) qu’il n’y aurait pas de tournée de promotion , comme pour leur précédent album….qui avait entraîné 122 concerts!

Une tournée de Coldplay qui doive afficher un bilan carbone neutre!

“Nous allons prendre notre temps, au cours des 2 prochaines années, pour faire en sorte que notre tournée soit non seulement respectueuse de l’environnement mais aussi qu’elle ait un impact positif” déclarait Chris Martin. “Le plus dur, ce sera l’avion” avoue Chris Martin “mais notre rêve, ce serait, par exemple, d’avoir une tournée sans plastique du tout et alimentée en grande partie par l’énergie solaire”.

Deux concerts de Coldplay ont, cependant, été programmés le jour de la sortie de l’album et diffusés gratuitement sur Youtube. Ces deux concerts ont eu lieu à Amman (capitale de la Jordanie), au lever et au coucher du soleil, afin de “refléter les deux faces” de leur album. En effet, l’album, double vinyle pour ceux qui achètent ce support, est divisé en 2 parties “Sunrise” et “Sunset”. Hier, Lundi 25 Novembre, Coldplay donnait un concert, chez eux, à Londres (Au musée d’Histoire Naturelle) dont les recettes allaient à une association de protection de l’environnement , ClientEarth, avec laquelle le groupe est associé.

Le rappel de l’urgence écologique!

Ces deux initiatives récentes ne peuvent que satisfaire ceux qui se préoccupent de l’urgence écologique en déplorant et dénonçant l’inaction de nos “grands” dirigeants politiques . Les organisateurs de TINALS comme le groupe Coldplay nous rappellent leurs priorités et l’urgence écologique: “Prendre le temps de réfléchir” (même si le temps presse!) va juste signifier, provisoirement, quelques concerts en moins! Ces déclarations font écho aux propos de nombreux autres artistes cette année (de Weyes Blood aux différents groupes américains que nous avons croisés) qui s’insurgent, notamment contre Trump, leur “clown” (qualifié aussi de “trou du c..” par les moins élégants mais qui ont le mérite d’être clairs!). Le combat continue, à défaut d’être gagné, mais on ne peut que saluer ceux qui contribuent à alerter sur l’urgence climatique/écologique et à réfléchir, en agissant.

Ziggy

Passionné depuis toujours par la musique et par le support vinyle! Son premier grand concert : King Crimson à Londres,il y a très longtemps! Aujourd'hui il aime de nombreux styles, pourvu que la musique soit bonne,mais ça, c'est très subjectif!!
Ziggy

Laisser un commentaire