The Slow Show crédit photo Paul Husband

The Slow Show: Lust and Learn album sublime!

ZiggyPosté par

Crédit photo de une: Paul Husband.

Ceux qui sont passés à côté des 2 premiers albums de The Slow Show, ne peuvent ignorer le 3ème album, Lust and Learn, qui vient de sortir, il y a une semaine, chez PIAS. Le groupe, basé initialement à Manchester, délivre un rock atmosphérique à la beauté qui va faire chavirer les coeurs, vous hérisser les poils, sans pour autant tomber dans la grandiloquence (que quelques rares esprits chagrins pouvaient reprocher à 2/3 titres du 2ème album).

Bloodline, extrait du 1er album, White Water,  de The Slow Show

Le groupe est né à Manchester en 2010 , après une rencontre entre le claviériste Frederik’t Kindt et le guitariste Rob Goodwin et a commencé à se faire connaître en jouant en 1ère partie d’Elbow. Après deux E.P, The Slow Show sort un 1er album en 2015, White Water, précédé notamment par le très beau single “Bloodline” et contenant déjà quelques pépites comme “God only knows”. Un 2ème album, Dream Darling, va suivre, en 2016, continuant de nous engager dans la voie d’un groupe qui ne ressemble à aucun autre. Bien sûr, dès le 1er album, certains ont été tentés par quelques comparaisons: tiens? pourquoi ce nom, The Slow Show… “Slow Show” étant l’un des titres d’un très bel album, Boxer, de The National (en 2007), groupe que j’affectionne, The Slow Show emprunteraient-ils le même chemin, bordé d’une mélancolie certaine?

Breaks today, extrait du 2ème album, Dream Darling, de The Slow Show.

Le groupe affirme avoir seulement choisi son nom pour signifier qu’il ne voulait pas faire de la musique en se pressant. Rob Goodwin , le chanteur (frontman?) du quatuor mancunien revendique surtout la recherche d’esthétisme comme le regretté Mark Hollis (ex Talk Talk, voir article) mais aussi “la force narrative” de Nick Cave (cf article) et la “détermination de sublimer chaque note” chère au trio écossais de The Blue Nile, emmené par Paul Buchanan depuis les années 80. Frederik ‘t Kindt et Rob Goodwin ont ainsi passé 18 mois à peaufiner chaque note de ce nouvel album. Ce n’était pas facile d’autant que depuis 2016, Goodwin a quitté Manchester pour Dusseldorf tandis que Kindt, avec son studio Blueprint à Manchester, continuait à solliciter les meilleurs musiciens locaux notamment pour les cuivres et les cordes.

 

Hard To Hide, The Slow Show avec Keisha Jones et The Hallé Youth Choir….sublime!

Sur ce 3ème album, Lust and Learn, Goodwin dit aussi avoir été inspiré par l’écrivain norvégien Karl Ove Knausgard , adepte du mélange réalité/fiction et dont les livres “ont bouleversé son esprit de multiples façons”, un “écrivain franc et douloureusement honnête”. Goodwin ajoute :”il y a un élément de fiction dans chaque auteur, qui lui ressemble, et nos chansons intègrent également cet équilibre”. A travers Lust and Learn, Rob Godwin conte ses histoires de façon puissante et honnête en y apportant baucoup de soin, de tendresse et d’empathie. L’émotion est d’autant plus perceptible que sur plusieurs titres, “The Fall”, “Hard to Hide” et “Exit Wounds”, la voix de Keisha Jones sublime les titres. Goodwin ne tarie pas d’éloges à son sujet: “les mélodies vocales de Keisha sont essentielles”….”Elle ne chante pas beaucoup, mais quand elle le fait, elle donne une nouvelle perspective au récit”.

 

Certains titres ont aussi une résonnance particulière, comme “The Fall”; Rob Godwin nous explique que “même si la chanson est triste, voire dramatique”, elle est aussi “pleine d’espoir” pour que les gens “se sentent plus apaisés et moins angoissés”. (Cette chanson a d’ailleurs sauvé la vie d’une fan désespérée!). Juste avant la parution de l’album, un 4ème single “Eye to Eye” , lui aussi magnifique, était dévoilé au grand public, titre épique et poignant comme plusieurs de ses prédécesseurs, “Low”, “Vagabond” ou le sublime “Hard to Hide“. “Eye to Eye est une chansonsur le conflit et le combat” explique Rob Goodwin , “Ce n’était pas intentionnellement politique mais c’est très influencé par le monde dans lequel on vit actuellement”…”Il y a de l’imprudence, de la destruction mais aussi un sens du chaos alternant avec des moments de paix et de beauté….C’est une chanson torturée avec un coeur rempli d’espoir”.

Le mot beauté est à nouveau laché et c’est ce qui ressort de ce 3ème opus de The Slow Show. De la très belle pochette (entre réalité et fiction/rêve elle aussi) qui nous fait envoler vers quelques cieux islandais ou norvégiens aux titres sublimés par Keisha Jones ou/et le renfort de choeurs (comme la chorale Hallé Youth), tout concourt à rendre l’album indispensable en nous bouleversant souvent. Rob Goodwin a toujours affectionné les choeurs (cf live des deux videos en début d’article) qui donnent une dimension presque céleste et magique supplémentaire ! L’émotion est bien le deuxième mot clé caractérisant l’album. Je laisse volontiers à nouveau Rob Goodwin nous éclairer sur ses intentions: “Nous avons voulu capturer des moments d’émotion avec cet enregistrement”…. “Dans Lust and Learn, nous voulions créer des scènes, des états d’esprit, des regards à travers la fenêtre”.

The Slow Show - Lust and Learn album artwork
The Slow Show – Lust and Learn album artwork

Quand je vous disais que ce groupe était unique, je savais que vous alliez chercher des repères….alors, un album qui peut plaire aux amoureux de Mark Hollis, de Nick Cave, de The National, de Sigür Ros, de Tindersticks….mais un album sublime (12 titres et pas un qui ne soit faible!) pour un groupe unique!

Un super bonus pour définitivement vous séduire! “Hard To Hide” En acoustique live avec la chorale Hallé Youth!

The Slow Show à Paris  au Pop Up du Label , le 12 Octobre 2019 (pour un seul concert en France cet automne mais déjà complet!).

Autres dates de concerts de The Slow Show:

http://www.theslowshow.co.uk/live

Ziggy

Passionné depuis toujours par la musique et par le support vinyle! Son premier grand concert : King Crimson à Londres,il y a très longtemps! Aujourd'hui il aime de nombreux styles, pourvu que la musique soit bonne,mais ça, c'est très subjectif!!
Ziggy

Laisser un commentaire