Aloise Sauvage 3

« Jimy », le 1er EP éclectique d’Aloïse Sauvage

xsl1Posté par

Ma première rencontre avec Aloïse Sauvage remonte au week-end du 23 mars à Genève, dans le cadre du festival Voix de Fête. De l’artiste j’avais le souvenir de ses chansons écoutées un peu partout et surtout son passage dans « 120 battements par minute », sans jamais l’avoir vu sur scène, pour moi c’était une première. Et quelle première ? J’ai découvert une artiste aussi à l’aise au chant qu’à la danse, une véritable performeuse, adepte de l’auto-tune qui fait fureur dans le milieu du rap. Baskets blanches, chaussettes rouges dans un pantalon noir et tee-shirt de la même couleur, celle qui a fait sensation aux dernières Transmusicales de Rennes avec la poésie de son spectacle, m’a séduite avec sa performance à la Diam’s.

Une première date dans cette tournée au cours de laquelle, nous serions les premiers à écouter les nouvelles chansons de l’EP à venir. Elle nous jouera notamment « Jimy », le titre éponyme de cet EP, qui parle d’amour et de sentiments contrastés. D’une esthétique saisissante et d’une souplesse qui trahi son passage par l’académie Fratellini, elle occupe la scène accompagnée de ses deux musiciens en arrière-plan, Hugo et Vico.

Welcome to Jimyland

Après trois premiers singles ( Aphone, Ailleurs Higher et Hiver Brulant ), ce EP était attendu et autant vous dire qu’avec Aloïse « Il faudra être prêt sans avoir été préparé ». De la profondeur vous en aurez avec ce premier EP sincère, aux allures de journal intime où Aloïse Sauvage navigue entre rap et chanson française et milite pour l’affranchissement des codes au profit d’une vie heureuse.

Cover de "Jimy", le 1er EP d'Aloïse Sauvage, disponible depuis le 29 mars 2019.
Cover de « Jimy », le 1er EP d’Aloïse Sauvage, disponible depuis le 29 mars 2019.

Une volonté d’affirmation et de vivre qui est perceptible à l’écoute de des cinq titres de ce nouvel opus. Dévoilé il ya quelques semaines, le titre Présentement accompagné du clip annonçaient déjà la couleur. Dans une sorte de performance live où la rage est le leitmotiv, elle nous livrait le premier Single d’un 1er EP prometteur.

« Mais présentement mes désirs ont des délires

Que l’pire c’est de rien dire

Surtout qu’j’arrive pas à les faire taire

Mais présentement mes désirs ont des délires

Que l’pire c’est de rien dire

Surtout qu’j’arrive pas à les faire taire ».

S’en suivent quatre autres titres parmi lesquels Jimy, titre éponyme de l’EP qui parle d’acception, d’amour et de liberté, « Je crois que c’est ce dont parle finalement cet EP dans chaque chanson, même quand cela est plus noir, plus sale, plus vertigineux. Alors bienvenue JIMY« , confesse l’artiste dans un communiqué. À l’horizontal, Parfois faut et l’orage complètent la liste des cinq titres atypiques, d’une adepte du grand écart, d’à peine 26 ans.

Un premier EP prometteur, qui s’inscrit dans la même lancée que ces collègues artistes repérés par Initial, le label d’Universal à l’instar d’Eddy de Pretto, Angèle ou Clara Luciani. Nul doute que Aloïse, fera un aussi beau parcours , avec l’aide du public qui est invité à fêter avec elle, la sortie de ce nouvel EP le 9 avril prochain à la Gaîté Lyrique.

Aloïse Sauvage sera aussi aux ZEClectiques de Printemps, le 6 Avril , à Chemillé, avec de nombreux autres artistes ( Gringe, Polo&Pan, Odezenne, Jazzy Bazz…)

 

Plus d’infos

Page facebook

Twitter

Instagram

 

 

 

xsl1

Il traîne une maladie non handicapante depuis sa plus tendre enfance, ce qui fait de lui un Mélomane. Il prend son pied sur du rap, RnB et les musiques urbaines. L’art moderne et contemporain le fascine tandis que la littérature apaise ses vieux démons.
xsl1

Laisser un commentaire